Menu

Sport Publié

Maroc / cyclisme : La belle histoire continue pour Abdellah Hida

En s’imposant dans sa catégorie le weekend passé lors des championnats du Maroc de cyclisme, Abdallah Hida a justifié la confiance de son entraineur, qui voit en lui l’un des grands espoirs du cyclisme marocain. Espoir qui doit être mieux vu…

Temps de lecture: 2'
DR

Il y a quelques jours, nous vous le présentions comme un cycliste talentueux qui attendait de se révéler au grand public. Désormais, ce sera en tant que Champion du Maroc en contre-la-montre dans la catégorie des moins de 23 ans, qu’Abdallah Hida fera parler de lui.

Le jeune sociétaire (19 ans) de  l’Association Atlas Marrakech, qui avait déjà remporté quelques victoires sur les parcours marocains, vient sans doute de décrocher la plus significative de sa jeune carrière. De quoi réjouir son entraineur, Michel Fromont, qui a salué le «superbe résultat» de son poulain.

Cette  victoire est d’autant plus importante qu’elle conforte M. Fromont dans son souhait de faire courir Hida sur le Tour de France, comptant ainsi le révéler aux yeux du grand public.  «Je m'active pour que ce coureur participe a l'épreuve importante de sa jeune carrière, l'étape mytique des 3 cols à franchir et le terrible Tourmalet», nous a-t-il confié.

Mais avant d’en arriver là, il y a les démarches administratives, et l’obtention du visa qui permettrait au jeune coureur d’aller sur «La grande  boucle». Les contacts auraient d’ores et déjà été établis avec l’ambassade de France au Maroc, nous a assuré l’entraîneur.

Une nouvelle vision pour le cyclisme marocain

Le fait que Hida ait confirmé son talent lors de ces championnats du Maroc, montre selon M. Fromont, que «la qualité des routes dans un secteur montagneux sont favorables pour former de très grands grimpeurs».

Dans un pays où le cyclisme est loin de capter autant l’attention que le football ou le tennis, ces jeunes talents sont très souvent en mal de reconnaissance, ce que déplore M. Fromont. Cet ancien cycliste professionnel a pourtant une vision optimiste pour le Vélo au Maroc : «Son épreuve reine, le tour du pays qui fonctionne très bien mériterait des directs télévisés, ce qui permettrait de faire venir des équipe professionnelles d’Europe (…)   et les retombées médiatiques rendraient cette épreuve intouchable». Fromont va même plus loin, en pensant à d’éventuelles retombées touristiques de la discipline, à travers les images diffusées.

Mais avant de développer le cyclisme marocain, l'entraîneur aimerait d’abord mener l’un des fils du pays sur la plus haute marche du tour du Maroc, dont l’unique vainqueur marocain est Mohamed El Gourch (vainqueur en 1960, 1964, et 1965).

Allez Abdellah!
Auteur : briomaroc
Date : le 29 juin 2010 à 18h35
Vive le Tour du Maroc & vive le Maroc!!!
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com