Religion Publié

Québec : La viande halal de plus en plus demandée dans les prisons

Dans les prisons du Québec, les viandes provenant d’un abattage rituel sont de plus en plus demandées. Selon une enquête du Huffington Post canadien, en quatre ans seulement, la demande en viande halal et casher dans les prisons montréalaises a augmenté de 50%. Détails.

Temps de lecture: 2'
DR

Au Québec, les prisonniers consomment de plus en plus de viande provenant de l’abattage rituel, musulman ou juif. C’est ce qui ressort d’une enquête publiée lundi par le Huffington Post canadien. Selon ce dernier, en quatre ans seulement, le nombre de demandes pour des repas religieux a «grimpé en flèche».

Dans la région de Montréal par exemple, la demande en repas halal et casher a augmenté de plus 50% depuis 2010. L'Établissement de détention de Montréal, situé dans le nord de l'île et plus connu sous le nom de Bordeaux, en est la preuve. Le nombre de repas halal ou casher qui y sont servis est passé de 38 724 en 2010-2011, à 45 400 repas en 2012 et 2013, pour finalement atteindre 58 196 l'an dernier.

Encore plus à Saint-Jérôme

Les prisons de Montréal ne sont pas les seules concernées par cette tendance. La prison provinciale de Saint-Jérôme, une ville située à environ 45 km au nord-ouest de Montréal, a connu une hausse encore plus importante en la matière. En 2010, cet établissement pénitencier n’avait reçu que 146 demandes pour des repas religieux.

Ce chiffre est rapidement passé à 1 453 entre janvier 2013 et avril 2014.Mais la hausse la plus remarquable a été enregistrée en 2012 lorsque ce même établissement avait reçu 2 313 demandes pour des repas respectant les préceptes religieux au cours de l’année. Cette année-là, la prison de St-Jérôme aurait «arrimé ses pratiques avec les autres établissements», indique la même source.

La prison de Rivière-des-Prairies a, elle, répondu à 357 demandes de menus religieux entre 2011 et 2012, contre 462 pour l’année 2013 et 2014, soit une augmentation d’un peu plus de 29 % en trois ans. Les demandes relatives aux prisons provinciales d’Amos, Sherbrooke, Sorel, Chicoutimi et Tanguay ne sont en revanche pas très importantes. Les chiffres tournent «autour d’une dizaine de requêtes par année, selon les données obtenues. Idem pour les pénitenciers de la région de Québec».

Pas de halal à Trois-Rivières

La prison de Trois-Rivières, ville située sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent, ne sert cependant pas de repas halal ou casher. L’établissement n’est pas en mesure de le faire, faute de disponibilité de ces viandes dans la région. Mais «si la diète religieuse est exigée, les personnes doivent être transférées dans un autre établissement ou cette option est possible», note-t-on.

En général, «pour obtenir une diète particulière, la personne incarcérée doit présenter une demande en prenant soin de la justifier. Avant de prendre la décision d’accorder ou de refuser, le bien-fondé de chaque demande est analysé par une personne désignée par le directeur de l’Établissement de détention, soit du service de pastorale ou de soin de santé, selon qu’il s’agisse d’une demande de diète religieuse ou médicale», explique Clément Falardeau, relationniste à la direction des communications du ministère de la Sécurité publique, cité par la même source.

«Le devoir de garde, prévu dans la Loi sur le système correctionnel du Québec, implique nécessairement que le directeur d’un établissement de détention offre à chaque personne incarcérée le nécessaire à la vie, ce qui comprend, notamment les soins de santé et la nourriture. Par ailleurs, en vertu de la Charte des droits et libertés de la personne, les établissements de détention ont le devoir de nourrir les personnes incarcérées en tenant compte de leur liberté de religion», conclut le responsable.

6 commentaires
Prison
Auteur : Ssandrine
Date : le 18 juin 2014 à 16h21
سلام علیکم

On aurait préférait une augmentation en dehors des prisons.
Exemple : cantine scolaire,...
ça donne pas forcément une bonne image de dire qu'il y a autant de musulmans en prison.
Pas de raccourci qui tienne
Auteur : kolargool
Date : le 18 juin 2014 à 10h47
Comme dans toutes les prisons le halal augmente..
5% pour changer de viande
25% pour les nouveau mouslim arrivant
astuce
Auteur : DoubleDragon
Date : le 18 juin 2014 à 06h26
Salam,
même en France la demande augmente pour la viande hallal, car elle est de meilleur qualité que le cochon par exemple, toute personne peut la demander sans pour autant tirer la conclusion hâtive que toutes les demandes viennent de musulmans, le raccourcis est pénible.
????
Auteur : afraw
Date : le 17 juin 2014 à 23h45
Excellente question...même au québec , ou notre émigration est récente,on arrive déjà à remplir les prisons...on a un souci,non?
????
Auteur : afraw
Date : le 17 juin 2014 à 23h45
Excellente question...même au québec , ou notre émigration est récente,on arrive déjà à remplir les prisons...on a un souci,non?
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com