Menu

Economie Publié

Le projet solaire marocain suscite un grand intérêt dans le monde

Le méga projet marocain d’énergie solaire, d’un montant de 9 milliards de dollars, intéresse beaucoup les investisseurs. Après le lancement de l’appel à manifestation d'intérêt (AMI) pour la première phase du projet, près de 200 soumissionnaires ont répondu à cet appel, selon l’Agence marocaine de l'énergie solaire (MASEN), qui assure le pilotage et la conduite du projet.

Temps de lecture: 2'
DR

Dévoilé en novembre dernier à Ouarzazate, le plan vise à l’horizon 2020, la production de 2 000 mégawatts (MW) à partir des rayons solaires. Cinq sites ont été choisis pour abriter les installations : Ouarzazate, Foum Al Oued (20 km au sud de Laâyoune), Boujdour, Sebkhat Tah, Tarfaya, et Aïn Béni Mathar (à l'est de Fès).

Le premier appel d’offres pour la construction de ces centrales solaires était attendu pour la fin de février 2010. Finalement, le début des offres pour la première centrale (conception, construction, exploitation, maintenance financement d’un complexe de production d’électricité par énergie solaire), a été fixé au 30 mars par le MASEN. Ce premier complexe aura une puissance de 500 MW et sera bâti sur une superficie de 3 300 hectares, à Tamezghitene, à environ 10 km au nord-est de Ouarzazate. Le courant électrique produit à Ouarzazate permettra d’alimenter jusqu’à environ 90 000 foyers.

A la date limite de l’AMI, le 24 mai dernier, «l’évaluation des dossiers qui nous ont été soumis, a montré que le résultat était impressionnant et est allé au-delà de nos attentes», a déclaré dans une interview à Reuters, Mustapha Bakkoury, président du directoire du MASEN. «Le nombre de dossiers que nous avons reçu (...) tourne autour de 200», a-t-il dit, lors d'une conférence sur l'énergie solaire à Casablanca.

D’après l’ex-directeur de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), parmi les entreprises intéressées, il y a des groupes énergétiques, financiers et de managements. Il a refusé de préciser les pays d’origines de ces groupes.  

L’étape suivante pour la centrale de Ouarzazate, constituera pour les soumissionnaires à affiner leurs offres et les soumettre à la pré-qualification, le mois prochain. Les offres finales doivent être soumises en novembre et les gagnants seront désignés d’ici la fin de cette année. La livraison de la centrale est attendue pour mars 2015.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com