Menu

Sport Publié

Mondial 2022 au Qatar : Un ex vice-président de la fédération marocaine accusé de corruption par le Sunday Times

Temps de lecture: 1'
DR

La polémique autour de l’attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar continue d’enfler. Le magazine Jeune Afrique qui cite un article de SundayTimes vient de dévoiler quelques personnalités du football africain qui auraient bénéficié des largesses qataries pour favoriser l’attribution du mondial 2022 au pays du golfe.

Saïd Belkhayat, ancien vice-président de la Fédération royale marocaine de football et membre de la Confédération africaine (CAF) figure parmi ceux qui auraient reçu des pots de vin de Mohamed Bin Hamman, ancien membre exécutif de la Fifa pour le Qatar.

L’article du Sunday Times évoque notamment un échange de mail dans lequel Belkhayat fournirait ses coordonnés bancaires personnelles à Najeeb Chirakal, bras droit de Bin Hamman. Le journal ne précise toutefois pas le montant ni le but d’un possible virement.

Jeune Afrique révèle par ailleurs que le président de la CAF, Issa Hayatou, George Weah, les présidents des fédérations ivoirienne et nigériane et d'autres personnalités du football africain auraient aussi reçu des pots de vin.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com