Menu

Politique Publié

France : Brice Hortefeux condamné pour injure raciale

Le ministre français de l’Intérieur, Brice Hortefeux, a été condamné vendredi par le tribunal correctionnel de Paris à 750 euros d’amende et 2 000 euros de dommages et intérêts, pour injure raciale. Le ministre n'a pas pris part à l'audience, mais un de ses avocats, Me Nicolas Bénoit, a indiqué que Brice Hortefeux fera «immédiatement» appel.

Temps de lecture: 2'
DR

Brice Hortefeux a été condamné pour ses propos tenus en septembre 2009, lors d’une conversation avec un militant UMP d'origine maghrébine, Amine Benalia-Brouch. C’était pendant l’université d’été des Jeunes du parti majoritaire à Seignosse (Landes).

Les mots du ministre avaient suscité une grande polémique dans les médias. Il avait exprimé des «regrets», en stipulant que ses déclarations avaient fait l'objet «d'une interprétation totalement inexacte». Ce qui n’avait pas empêché le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP) de porter plainte contre Hortefeux, pour délit d'injures publiques à caractère racial.

Lors du procès du 16 avril, le parquet avait bien reconnu des propos «outrageants» et «méprisants» de la part du ministre. Cependant, il avait finalement demandé la relaxe, justifiant que les paroles incriminées n’avaient pas forcement un caractère public. Sur ce point, le tribunal a suivi le parquet et a jugé que l'injure n'était pas publique mais qu'elle stigmatisait les «Arabes» comme étant une source de problèmes. Pour cela, le ministre a été condamné pour «injure non publique à caractère racial». Une injure publique à caractère racial aurait pu lui valoir jusqu'à 6 mois d'emprisonnement et 22 500 euros d'amende.

Les réactions se sont multipliées après cette condamnation symbolique. Dalill Boubakeur, recteur de la mosquée de Paris, qui avait apporté son soutien à Hortefeux, a confié au Point.fr  «être désolé pour ce grand ministre, ami de l'Islam et des musulmans».  Pour le directeur général de SOS Racisme, Guillaume Ayné, interrogé par le Nouvel Observateur, ce procès qui a une «vertu pédagogique (…) vient rappeler la nécessité de retenue dans la parole publique».

Les Socialistes ont réclamé une fois de plus la démission du ministre de l'Intérieur, au nom de «l'exemplarité» républicaine prônée par Nicolas Sarkozy. «La dignité dans cette affaire, c'est d'abord de s'excuser et ensuite de partir», a déclaré le porte-parole du PS Benoît Hamon lors d'un point de presse.

Pas de suite
Auteur : lesolitaire
Date : le 07 juin 2010 à 18h06
Il n'y aura pas de suite à cet incident qui est d'ailleurs isolé et ne reflète pas l'ensemble de la classe politique Française.

Affaire classée....
conséquence du non respect de la dignité humaine
Auteur : asma1970
Date : le 06 juin 2010 à 11h30
voila les conséquences des paroles irréfléchis et l'irresponsabilité d'un homme politique qui r est sensé représenter les valeur de la république et d'un pays de droit , je serais curieuse de connaître la suite des événements .
Posons les choses ds leur contexte!
Auteur : i7i7iman
Date : le 06 juin 2010 à 00h38
Quand est de la merde, on se fait traiter de merde : c'est tt ce que brice hortefeux a fait vis-à-vis de ce minable rebeu qui a voulu en faire trop pour paraître "intégré : il fume, il boit, ....
Bref, il n'a rien compris en matière d'intégration ; au fond les français vous respectent pour ce que vs êtes ( vos principes, votre attachement à vos convictions...), bref plus vous êtes naturel et vous-même, plus les français vs respectent, même s'ils ne sont d'accord, et même s'ils vs critiquent,
Mais qd vs devenez hypocrite et vs vouliez montrer que vs paraissez ce que vs n'êtes pas, tt de suite, on vs manque de respect; et c'est tt à fait normal : c'est ce qui est arrivé à ce jeune minable ; il a récolté le fruit de son apparence.
N'empêche que je ne cautionne pas les propos de M. Hortefeux, et d'un autre côté l'autre minable y était pour quelque chose : TROP VOULOIR TROP S 'INTEGRER TUE L 'INTEGRATION.
Recteur ou pape
Auteur : Saïf_DOUYAZANE
Date : le 05 juin 2010 à 21h58
Ce que je ne comprend pas, ce sont les sorties de ce recteur, totalement discrédité depuis ses multiples déclarations qui ne présentent qui ces opinions et qui n’arrête pas de faire de la lèche au gouvernement !!
Ce monsieur n’est pas le ‘pape’ des musulmans de France et ne présente personne, et je crois qu’il est temps qu’il dégage !!
« ami de l'Islam et des musulmans » c’est la meilleure celle-là….
Brice HORTEFEUX,Ministre...
Auteur : EL BAKI Mohamed
Date : le 05 juin 2010 à 09h19
Personne ne doit être au dessus des lois de la République.Un homme politique,un Ministre comme toutes autre personnes se doivent d'être vigilants dans leurs discours,interventions et échanges publiques ou privés.
Le Ministre fait appel du jugement,attendons donc le résultat final...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com