En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

/
Politique   Publié Le 01/06/2014 à 22h21

Les quelques nuages qui ont entouré la visite du roi Mohammed VI en Tunisie

La visite de Mohammed VI en Tunisie s'est plutôt bien déroulée avec notamment le discours important qu’il a prononcé devant l’assemblée constituante. Cependant quelques petits nuages sont venus gâcher la fête. Détails.

Le roi Mohammed VI avec le président Marzouki / DR

Quel crédit accorder à un prétendu clash entre le roi Mohammed VI et le président tunisien à cause de la question du Sahara ? Un média local a, hier, avancé, citant des «sources diplomatiques» cette possibilité, prétendant même que les discussions entre les deux hommes se seraient brutalement interrompues suite à une «insulte». «Un différend a éclaté entre le roi du Maroc Mohamed VI et le président tunisien Moncef Marzouki suite à la remise sur le tapis du conflit du Sahara occidental, problématique abordée par Moncef Marzouki», écrivait le site d'information tunisien businessnews.

Le porte-parole de la présidence dément

Un incident qui serait survenu le samedi matin. Le site ajoutait que le souverain s’apprêtait à quitter la Tunisie sans avoir à terminer le programme de sa visite dans ce pays. Une conclusion hâtive puisque quelques heures plus tard, le roi Mohammed VI prononçait son discours devant l'assemblée constituante et plus tard dans la soirée, était l’invité d’un dîner au palais de Carthage, offert en son honneur par Moncef Marzouki.

Immédiatement après la publication de cette rumeur qui a été largement reprise par les médias arabes dont notamment le quotidien algérien El bilad, connu pour ses positions anti-marocaines, le porte-parole de la présidence tunisienne, Adnene Manser est intervenu pour la qualifier d’«absurde et sans fondements». Et d’annoncer que «plusieurs sujets ont été évoqués lors de cette rencontre mais que le différend du Sahara occidental n'en faisait pas partie», indique le site Businessnews.

Pour mémoire, en décembre 2012 à l'occasion d'un déplacement officiel en Mauritanie, le président Marzouki avait proposé de "mettre entre parenthèses" le conflit du Sahara pour se consacrer à la construction maghrébine.

Un communiste tunisien boycotte le dîner avec le roi

Autre nuage dans le ciel tunisien, Hamma El Hammami, le secrétaire général du parti des travailleurs et porte-parole du Front populaire, a refusé d’assister au dîner offert par son ami, Moncef Marzouki, en l’honneur du roi Mohammed VI. Dans des déclarations à une radio locale, il explique que son geste est une forme de solidarité avec les détenus du Mouvement du 20 février, notamment ceux arrêtés lors de la marche organisée par trois syndicats (UMT, CDT et FDT), le 6 avril à Casablanca, contre le gouvernement Benkirane. Il s'est également solidarisé avec le rappeur Mouad El Haked, incarcéré voilà trois semaines lors du match opposant le Raja de Casablanca au Moghreb du Tétouan et avec le journaliste Ali Anouzla, le directeur du site censuré Lakome.com. 

Démenti du cabinet royal

Après le démenti de la présidence tunisienne, voilà que le cabinet royal vient de diffuser un communiqué, relayé par la MAP, rejetant avec vigueur les rumeurs sur une divergence de vue sur le Sahara entre le roi Mohammed VI et le président Moncef Marzouki.

« L’information absurde et dénuée de tout fondement, relayée par une certaine presse malintentionnée, sur un prétendu différend entre Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, et le Président tunisien Son Excellence Monsieur Moncef Marzouki, est catégoriquement démentie par le Royaume du Maroc », indique la source.

Et de préciser que « les auteurs de cette aberration ont volontairement ignoré que le protocole de la République tunisienne, à l’image de nombre de pays, ne prévoit pas la présence du président de la République au sein de l’Assemblée en pareille occasion ; aberration qui a d’ailleurs été formellement démentie par la Présidence tunisienne ».

12 commentaires
arguments
Auteur : Yacomunbruit
Date : le 08 juin 2014 à 16h23
Il est interessant de voir s'échanger des idées à partir du moment où se sont des arguments fondés, solides, historiques mais pas des insultes de cours de récréation.
Comment une personne qui ne connait rien à ce problème peu-il y comprendre quelque chose. Il y a des marocains qui deviennent insuportables quand ils parlent du sahara occidental mais savent-ils de quoi ils parlent au moins ??
Si cela était si simple pourquoi le problème n'est il pas réglé !?
Donnez des arguments factuels ou taisez-vous et sachez que la plupart des algériens en ont rien à faire de cette histoire comme beaucoup de marocains qui ne se laissent pas remplir la tête par les médias qui sont à la solde du roi...
lhistoire du japonais ?
Auteur : sarafanxxl
Date : le 02 juin 2014 à 21h23
est ce que tu connais l'histoire du japonais qui est resté caché dans la forêt a 1943,de 1993 en croyant que la guerre n'est toujours pas fini.?
c'est toi.
il est temps qui tu réalises que le communisme est mort et enterré.et que les camarades chinois et russes qui brandissaient jadis le marteau et la faucille, sont des milliardaires aujourd'hui. et au lieu du vélo,ils roulent en
ferrari.
Arrête ton délire
Auteur : FATEM95
Date : le 02 juin 2014 à 20h10
Cette haine que tu as de la monarchie devient maladive. La situation de l'Espagne où le Roi a abdiqué n'est pas la même qu'au Maroc. Les comparer relève de l'absurde. Tu vis dans un univers manichéen rempli de dictateurs et de révolutionnaires. On n'est plus dans les années 60 et le révolutionnaire Castro s'est révélé comme un grand dictateur. Tes schémas simplistes ne marchent pas. Imagine un instant si le Maroc était gouverné par Oufkir ou Dlimi... Tu regretterais la monarchie.
Absurde
Auteur : FATEM95
Date : le 02 juin 2014 à 20h01
Je ne pense pas que la Tunisie avec les problèmes qu'elle subit, va s'ingérer dans une affaire qui ne la regarde ni de près ni de loin. Le Sahara est le dernier souci des tunisiens. Et que ce soit sorti par un journal algérien, comme par hasard, donne une idée de la crédibilité de cette information. Cette fébrilité démontre que cette visite dérange certains. Le Roi a donc visé juste.
Papounet dis-tu... ? quel insolence...!!
Auteur : Daït Aoua
Date : le 02 juin 2014 à 18h37
@ Pouic 2011...........

Mis à part ton insolence.... la prochaine fois tu commentes en chinois, ou en 2ème langue de ton pays le neerlandais, on te comprendra mieux...... !!!!!!

Je suis pas sûr que tu as un pays, seul ton narcissisme et le profit du systeme social sont les piliers de ta vie...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com