Santé Publié

Chaque jour, une Marocaine perd la vie à cause de complications liées à l'accouchement

Dans un nouveau rapport présenté mardi par le Fonds des Nations Unies pour la Population, on apprend que chaque jour, une Marocaine perd la vie à cause de complications liées à l'accouchement. Détails

Temps de lecture: 1'
DR

Aujourd'hui, le taux de mortalité maternelle au Maroc est en baisse de 60% comparé à l'année 1990. Cependant, ces chiffres restent relativement très élevés, une situation qui nécessite le renforcement des initiatives mises en place dans le but de lutter contre la mortalité maternelle et les complications liées à l’accouchement au Maroc.

Dans un rapport présenté mardi, à Rabat, par le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), l'Association marocaine des sages-femmes et l'Association nationale des sages-femmes, cité par le site d'actualité Alyaoum24.com, il est indiqué que le taux de mortalité maternelle est passé de 332 cas sur 100 000 naissances en 1990, à 112 en 2013. Ces derniers aspirent à réduire ce nombre à 83 cas en 2015. La moyenne de mortalité infantile, elle, a également diminué. Le nombre de nouveau-nés decédés est passé de 76 sur 1000 naissances à 30 durant la même période. 

A noter que le nombre de décès dans les zones rurales équivaut au double de celui enregistré dans le monde urbain où une femme meurt chaque jour des suites de complications liées à leur grossesse ou à l'accouchement.

Honteux scandaleux
Auteur : Hamza
Date : le 16 septembre 2014 à 23h45
Des milliards pour les armes et le luxe, mais rien pour ces mères et orphelins qui perdent leurs mères.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com