Menu

essentiel_2

Camps de Tindouf : Coup de filet du Polisario dans les rangs des dissidents

La direction du Polisario a décidé d’étouffer toutes les voix de contestation qui se font de plus en plus audible dans les camps de Tindouf. Elle vient de lancer des arrestations dans les milieux dissidents sous prétexte d’une implication suposée dans l’incendie d’une khaima. Détails.

Publié
Mohamed Abdelaziz, inamovible chef du Polisario / DR
Temps de lecture: 2'

Une nouvelle vague d’arrestation dans les rangs des opposants à la direction du Polisario est en cours de préparation. Raison évoquée : une tentative d'incendie d'une khaima vide, réservée initialement aux participants à un festival de cinéma «FiSahara», qui se tient actuellement dans les camps de Tindouf. Bien que l’incendie n’a fait aucun blessé, les médias du Front sont vite montés au créneau. Citant des sources sécuritaires, ils ont accusé, seulement vingt-quatre heures après l’incident, une «bande criminelle, traitresse».

Un dissident serait interpellé

Les mêmes médias font état de l’interpellation, aujourd’hui, d’un prévenu alors que la recherche des «complices» qui l’aurait aidé à accomplir cet «acte criminel», est en cours. Le site de la jeunesse du Polisario avance que les services de la sécurité du Polisario auraient été au courant des plans du mis en cause.

Ce qui expliquerait, ajoute la même source, son arrestation alors qu’il venait juste de lancer une bouteille de cocktail Molotov sur la khaima. «Ses amis qui se préparaient à filmer l’incendie pour ensuite vendre la vidéo à la chaîne Rhiba ( Laâyoune TV, ndlr), qui appartient à l’ennemi marocain, auraient pris la fuite», soutient-elle.  

Les voix discordante condamnées au silence 

Le site en question a vite fait la connexion entre les «auteurs» de cette tentative et les vidéos du Mouvement jeunes pour le changement qui dénoncent la corruption et les détournements par la direction du Polisario, des aides destinés aux Sahraouis démunis.

Face à la multiplication des revendications de la population sahraouie, appelant notamment à une distribution équitable des aides alimentaires et la levée des restrictions imposées par l’armée algérienne aux commerçants, le Polisario répond par l'emprisonnement. Une dissidence trop ouverte n'est pas du goût de Mohamed Abdelaziz, inamovible chef du Front.

les pieds sur Terre M. (ou Mme) Sauredino....
Auteur : FATEM95
Date : le 05 mai 2014 à 17h34
Tu es dans ton univers et tu finis par croire à tes propres balivernes. Le Maroc va bien je te rassure et il n'a besoin de personne encore moins de tes analyses de comptoir. Ce que tu dis des tunisiens est encore moins sympathique que ce que tu dis des marocains. Tu les prends ni plus ni moins pour des mendiants qui frappent à ta porte.
Pose les pieds pour terre et considère toi pour ce que tu es et ce que ton pays est, càd pas grand chose. Si l'Algérie était un pays qui compte cela se saurait. Lis un peu la presse internationale, si toutefois elle est autorisée chez toi.
Bien fraternellement
"sans l'aide de personne" encore une bonne blague !
Auteur : sauredino
Date : le 05 mai 2014 à 16h44
Il me semble que vous ne connaissez rien à la réalité de votre pays. Pour n'importe quel petit projet, le Maroc demande l'aide soit du FMI soit des monarchies du golfe.
Oui et je te le répète, 90 % des Algériens s'en foutent de vos problèmes avec le Polisario. Nos divergences avec le Maroc sont connus de tous, depuis 1963 où Hassan 2 a attaqué l'Algérie affaiblie par plus de 7 années de guerre et sans une armée digne de ce nom jusqu'à ces derniers jours (emblème national souillé par un type du Makhzen) . Et ce n'est pas prêt de s'arrêter quand j'entends les Chabat et consorts parler de l'Algérie.
Heureusement qu'il y a d'autres pays voisins qui nous respectent et qu'on respecte comme par exemple la Tunisie. D'ailleurs le premier ministre Jomaa est à Alger et le gouvernement a octroyé une aide de 500 millions de dollars. Les Tunisiens n'ont qu'à demander et ils l'auront, ce n'est pas eux qui nous frapperont dans le dos.
@sauredino
Auteur : catzéro
Date : le 05 mai 2014 à 16h22
Nous on commente sur un site Marocain réservé aux Marocains contrairement à vous.

Combien d'Algériens à l'étranger? pour un pays soit disant riche, explique moi pourquoi fuyez-vous le pays?

combien d'Algériens sont prêts à quitter ce pays riche?

regardez la réalité en face.


pays interposé ?
Auteur : FATEM95
Date : le 05 mai 2014 à 15h06
On n'a rien demandé mais l'Algérie s'est interposée toute seule. Si tu me dis que l'Algérie se fout de ce problème c'est une bonne nouvelle car elle donne l'impression contraire.
Les problèmes intérieurs du Maroc sont minimes si vous le laissez en paix. Il les résout lentement mais surement, et sans l'aide de personne...
main fraternelle ? c'est une blague !
Auteur : sauredino
Date : le 05 mai 2014 à 13h09
Ne t'en fait pas pour le peuple algérien, on n'a pas besoin de le crier sur tous les toits qui nous sommes, et tu as raison, beaucoup reste à faire dans ton pays d'origine sinon tu ne serais pas à commenter au delà des mers.
Les MRE vous aimez votre pays, mais de loin où bien quand on ne touche pas à vos porte-monnaies, sinon ce n'est pas à moi que tu vas raconter ton blabla, je connais le Maroc mieux que toi.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com