Menu

Sport Publié

Football : Anderlecht peut-il conserver Mbark Boussoufa ?

Il avait déclaré en mars dernier se plaire à Anderlecht, mais aujourd’hui, l’international marocain Mbark Boussoufa, est presque revenu sur ses mots et reste un peu évasif sur son futur proche. Du coup, les clubs étrangers qui suivent ses prestations depuis le début de la saison, multiplient les pressions.

Temps de lecture: 2'
DR

Le Borussia Dortmund et le Bayer Leverkusen (Allemagne) ainsi que le FC Séville (Espagne) s’intéressent de plus en plus au principal artisan du titre de champion remporté en mars par Anderlecht. Parallèlement à l’approche du mercato estival,  la presse belge fait état de la volonté des dirigeants anderlechtois de prolonger le bail du Marocain et de revaloriser son salaire. On parle d’un salaire annuel proche de 1,6 million d’euro. Pourtant, l’intéressé attendrait toujours un signe de sa direction. Boussoufa a assuré au journal francophone belge "La Dernière Heure" dans son édition de mardi, ne pas être au courant  d’une "proposition de prolongation" des dirigeants de son club.

Il avait confié la même chose sur les ondes de la radio VivaCité. "Je n’ai encore rien entendu de la part de la direction. Herman (Van Holsbeeck, le directeur sportif des Mauves) a peut-être trop bu de champagne lorsqu’il a dit cela. Anderlecht m’a fait savoir qu’il devait me parler et je pense que cela va se faire. Notre entraîneur a-t-il peur ? Il ne doit pas. J’entends souvent que je vais partir pour un autre club mais actuellement ce n’est pas le cas. Concernant l’argent, j’aurai pu le faire il y a déjà longtemps alors", a précisé le Soulier d'ébène 2009.

Le milieu des Mauves a continué en disant : "cela fait un mois que je parle de mon avenir avec Anderlecht, qui veut me faire prolonger (…). Quelles sont mes chances de rester ? C’est du 50-50. Dans la vie, on n’est jamais sûr... En Belgique, j’ai en tout cas déjà tout gagné sur le plan sportif. Mais j’ai encore faim de trophées. Et puis cela dépendra aussi des offres. Si tu en reçois une bonne, tu réfléchis...".

Une sorte d’avertissement qui n’est passée loin des oreilles d’Herman Van Holsbeek. Ce dernier s’est donc vite empressé de réagir dans les colonnes du quotidien Het Laatste Nieuws. "Faire jouer la concurrence dans les négociations est admis. Mais ceux qui veulent vraiment partir doivent être clairs avec le club. A la reprise des entraînements (le 15 juin), le noyau sera arrêté car nous devons jouer fin juillet le tour préliminaire de la Ligue des Champions", a-t-il dit.

Le manager de l’équipe vient donc d’adresser un message à toute l’équipe. Si Boussoufa veut partir, il doit le faire savoir. Et ce n’est pas les possibilités de destination qui manqueront au joueur, auteur de 19 passes décisives et 13 buts cette saison.

Felecitations
Auteur : Zayad Tabana
Date : le 11 mai 2010 à 22h09
BOUSSOUFA
Auteur : Zayad Tabana
Date : le 10 mai 2010 à 23h46
A mon avis il vaut mieux d'aller jouer ailleurs dans l'une des équipes signalées...là ce sera autre pour l'artisan marocain que nous aimons tous....une technique impressionnante..des passes précises.....vraiment c'est quelqu'un qui adore le foot-ball et qui deteste la defaite...
quelquefois quand une action est ratée oubien une mauvaise passe par l'un de ses coéquioiers.... il fait un petit saut en l'air suivi d' un coup de pied
BRAVO
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com