Menu

Politique Publié

Maroc : le ministère des MRE limoge son secrétaire général à la suite d’une banale discussion

Au ministère des MRE, les secrétaires généraux ont une "vie courte". Abdellatif Sahibi, à son corps défendant, vient d’apprendre cette dure réalité. Après une année et un mois passés à ce poste, il vient d’être limogé à son tour. Une issue qui n’est pas sans rappeler celle de son prédécesseur.

Temps de lecture: 1'
Anis Birou, ministre chargé des Marocains à l'étranger et des affaires de la migration / DR

Le ministre chargé des Marocains résidant à l'étranger et des affaires de la Migration, Anis Birou, a limogé son secrétaire général. Une décision qui serait la conséquence d’un «différend banal», nous confie une source du département, survenu entre les deux hommes à l’occasion d’une réunion interne à laquelle ont assisté des cadres du ministère.

Le mot de trop ?

«En pleine discussions, le SG a sommairement examiné un simple dossier qui ne mérite pas que on lui accorde davantage d’attention et du temps. Un geste qui n’a pas plu au ministre qui a tenu à le faire savoir à Abdelfettah Sahibi. Dans un moment de colère, Anis Birou s’est adressé au secrétaire général en lui demandant "qui gouverne au sein du ministère ?". Sahibi a répliqué par "nous deux". Une réponse qui a sonné la levée de séance et une mise à pied de dix  jours du secrétaire général. Une fois revenu au bureau, le désormais ex-SG a trouvé sur son bureau la lettre de son limogeage», ajoute la même source.

Le ministre prépare l’arrivée de proches du RNI?

Nommé en mars 2013 par l’ancien ministre des MRE, Abdellatif Maâzouz, issu des rangs de l’Istiqlal, à la suite d’une autre opération de limogeage qui avait ciblé, Mohamed Bernoussi. En tout, Sahibi n’a passé qu’une année et même pas un mois dans ce poste.

Selon les rumeurs qui circulent avec force au sein du ministère des MRE, Anis Birou en procédant de la sorte, serait en train de baliser le terrain pour la nomination de personnes issues de son parti, le RNI, pour occuper les postes clés au sein de ce département. Une pratique courante au Maroc. Le départ de Sahibi ne serait donc que le prélude à d’autres mesures similaires.

Un ministere qui sert a rien
Auteur : Oujdaoui.
Date : le 10 avril 2014 à 10h51
Ce ministere des MRE , soit disant qu il défend les MRE ,se n es que mensonges et fausses promesses aux MRE .
1er Tous les débuts de vacances dans les medias marocains , on vois et on entend ceci ( marhaba a nos frères vous êtes les bien venu chez vous ) une fois la bas les emmerdes surgissent , sois par la douane , sois par la police , ( une fois en fouillant ma voiture un douanier , me pose la question suivante es par hasard tu n a pas un moteur a deux roues ou une arme a feux dans ton vehicule, pour le moteur c est normal mais pour l arme , la vraiment bouche bai pendant qu elques secondes j étais très choquais en lui disant , si j avais cette chose es se que je te le dirais , lorsque il avait senti que j allais péter les plombs , la sans hésiter il me laisse partir .
2em Ce sois disant ministre des MRE n a même pas assisté aux funérailles de ces malheureux enfants brulaient vif dans un incendie en espagne et enterraient au maroc ,
c est une grande honte pour lui et une mauvaise image pour notre pays .
inana lilah oua inna lih ragioune ♡ ♥
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate