Menu

Sport Publié

Race of Morocco 2010 : nouvelle version, nouveaux challenges

Renouer avec le sport automobile de haut niveau 20 ans après la rupture était l’enjeu majeur du premier Race Of Morocco, organisé l’année dernière ; une réussite, aux vues de l’attention suscitée. Cette année, l’expérience a été reconduite, et comme il fallait s’y attendre, la barre a été placée plus haut.

Temps de lecture: 2'
DR

Dans une semaine, le circuit de Marrakech accueillera la deuxième édition du Race Of Morocco, qui se déroulera du 30 avril au 2 mai prochains. Avec Marrakech, c’est tout le pays qui sera en ébullition pour ce qui est à l’heure actuelle, la compétition automobile la plus en vue du continent.

L’an passé, lors de la première édition, les organisateurs réussissaient le pari d’inscrire le Maroc sur la liste des étapes du Championnat du monde des voitures de tourisme (WTCC), qui forme avec la Formule 1 et le Championnat du monde des rallyes, le trio des compétitions majeure de la Fédération internationale automobile (FIA).

Le Maroc avait même été doublement honoré lors de ce baptême du feu, puisqu’il a vu l’un de ses fils, Mehdi Bennani, s’imposer devant son public, dans la catégorie des pilotes indépendants. Une histoire si belle ne pouvait  présager qu’une suite encore meilleure. C’est d’ailleurs sur cette lancée que s’inscrit l’édition 2010.

En plus de l’étape du WTCC pour laquelle on retrouvera avec beaucoup de plaisir Mehdi Bennani au volant de sa nouvelle BMW, Marrakech abritera également la deuxième manche du Championnat du monde de Formule 2, qui n’est autre que l’antichambre de la catégorie reine, la Formule 1 (F1). En marges de ces épreuves, des compétitions d’exhibition ont été prévues.

En tout ce sont près de 120 bolides qui viendront s’essayer sur le circuit dans les différentes compétitions, d’après les données fournies par les organisateurs.

Histoire d’accorder l’esprit sportif de la manifestation à l’esprit festif de Marrakech, de nombreuses attractions se dérouleront durant le weekend du 30 avril, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du circuit. Concerts musicaux, exhibitions de modèles F1 et Harley Davidson, parades aériennes, et autres fêtes foraines.

En deux ans, le Race Of Morocco a acquis une réputation qui en a fait la course à la mode sur le continent. La prochaine étape de cette évolution pourrait-elle être l’organisation d’une course de F1 à court terme ? Réponse lors des prochains rendez-vous.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com