Menu

Politique Publié

Abbas el Fassi: héros des Polonais?

Un lecteur nous a envoyé ce courrier de remerciements, adressé à M. le Premier Ministre, Abbass El Fassi, que nous publions aujourd'hui. Malgré les difficultés de voyager par avion en Europe, le Premier Ministre s'était rendu aux obsèques du président polonais mort dans un tragique accident d'avion. Voici le courrier en anglais et dans sa traduction française.

Temps de lecture: 3'
DR

Je vous écris pour exprimer mon respect, et celui de beaucoup de mes compatriotes, envers le Premier Ministre du Maroc, M. Abbas El Fassi.

Il a couvert de honte la plupart des dirigeants Européens et Américains quand il arrivait, dimanche, à la cérémonie de funérailles de notre ancien président polonais, Lech Kaczynski, et de la Première Dame, qui ont périt dans le tragique accident d'avion à Smolensk, Russie, la semaine dernière.

Pendant que la plupart des dirigeants du monde occidental ont choisi d'annuler leur participation à la cérémonie de funérailles à cause d'apparents problèmes d'aviation dus au nuage de cendre du volcan islandais, M. Abbas El Fassi a changé son trajet pour voler courageusement en petite Cessna en dessous du nuage de cendres. Ainsi, il a montré à d'autres, tel président Sarkozy ou Barack Obama, que c'était possible de remplir l'obligation d'honneur envers un président, ou une nation, que l'on respecte.
Après la cérémonie de funérailles, il a été applaudi par les foules de Polonais À Cracovie et aujourd'hui, il est devenu le héros de beaucoup d'articles de journaux.

Nous le respectons beaucoup pour sa conduite courageuse et pour son attachement aux plus importantes valeurs des ses fonctions.

Nous espérons que vous pourrez le lui faire savoir.

Il sera toujours le bienvenu dans notre pays et nos plus tendres sentiments s'étendront toujours au peuple du Maroc qu'il représente.

 

Respectueusement,

Krzysztof Rymarek
Lodz, Pologne


I'm writing to you to express mine, and many of my countrymen's, respect for the Prime Minister of Morocco Mr Abbas El Fassi.

He put shame on most European and American leaders when he arrived yesterday at the funeral ceremony of our late Polish president Lech Kaczynski and the First Lady who died in the tragic palne crash in Smolensk, Russia, last week.

While most of the leaders of the western world chose to cancel their participation in the funeral ceremony due to apparent problems with flying through the ash cloud form the volcano in Iceland, Mr Abbas El Fassi changed his travel arrangements and courageously flew to Poland in a small Cessna under the ash cloud, thus showing others, like president Sarkozy or Barrack Obama that it was possible to fulfill the honorary obligation towards a president, or a nation, one respects.

After the funeral ceremony he was applauded by the crowds of Polish people in Cracow and today he has become the hero of many newspaper articles.

We respect him highly for his brave conduct and his attachment to highest values in his office.

We hope you can make it known to him.

He will always be welcome in our country and our warmest feelings will always be extended to the people of Morocco whom he represents.


Yours sincerely,


Krzysztof Rymarek

Lodz, Poland

I'm writing to you to express mine, and many of my countrymen's, respect for the Prime Minister of Morocco Mr Abbas El Fassi.

He put shame on most European and American leaders when he arrived yesterday at the funeral ceremony of our late Polish president Lech Kaczynski and the First Lady who died in the tragic palne crash in Smolensk, Russia, last week.

While most of the leaders of the western world chose to cancel their participation in the funeral ceremony due to apparent problems with flying through the ash cloud form the volcano in Iceland, Mr Abbas El Fassi changed his travel arrangements and courageously flew to Poland in a small Cessna under the ash cloud, thus showing others, like president Sarkozy or Barrack Obama that it was possible to fulfill the honorary obligation towards a president, or a nation, one respects.

After the funeral ceremony he was applauded by the crowds of Polish people in Cracow and today he has become the hero of many newspaper articles.

We respect him highly for his brave conduct and his attachment to highest values in his office.

We hope you can make it known to him.

He will always be welcome in our country and our warmest feelings will always be extended to the people of Morocco whom he represents.



Yours sincerely,



Krzysztof Rymarek

Lodz, Poland

Abbas El Fassi
Auteur : ichiadmia
Date : le 13 mai 2010 à 15h36
a sahwa
Les prophetes eux meme sont mort est ce par chatiment ou c'est le destin de la vie?
Le Maroc est plus proche ( sur tous les plans). de la Pologne que de lIrak ou l'Afghanistan. Irak/Afghanistan sont des musulmans certe mais nous sommes majoritairement des sunnis et Malekites en plus.
Un chapeau a notre ministre.
Abbas un clown
Auteur : ghighuci
Date : le 11 mai 2010 à 10h28
3bibiss est une honte pour ce pays. Ce courrier n'a été ecrit que par un membre de la famille fassie. 3abbass chweh lblad
Tarbouche ou Fez
Auteur : WATANIA
Date : le 23 avril 2010 à 22h27
Cet habit clownesque makhzénien en fait rire plus d’un au Maroc ! D’ailleurs les vrais autochtones de ce pays qui sont ces Imazighen surtout les Rifains installés au Nord du pays, pour se moquer des Makhzéniens surnomment cet habit d’ambulance et ce tarbouche rouge de gyrophare !

Cet habit de manchot composé d’une djellaba blanche et d’un tarbouche rouge dit le « fez » que tous les makhzéniens arborent indifféremment dans des réceptions, des cérémonies festives, religieuses, ou funéraires pour se distinguer fokloriqument comme des clowns des autres invités ou conviés, n’a rien à voir avec la vraie tradition vestimentaire marocaine…

Ce sont les chapeaux en paille (chéchia , thchachithe) et turbans (3mama, ta3mainte) blancs ou blancs cassés légèrement jaunes qui font office traditionnellement de couvre-chef des différentes populations autochtones du Maroc…

Ce tarbouche comique est vu par la population comme le symbole du loyalisme sournois et de la soumission totale au Makhzen suprême. Il n’a rien à voir avec la vraie culture vestimentaire des autochtones et il est tout à fait étranger aux profondes traditions vestimentaires millénaires des populations amazighes… Il a été introduit dans les années 30 après avoir été interdit en Turquie…

Comme tout le monde sait, en juillet 1926, Mustafa Kemal Atatürk a fait voter une loi interdisant aux citoyens de la jeune république moderne turque le port du « fez» considéré à l’époque comme le symbole du féodalisme archaïque et du sous-développement ambiant.

Selon de nombreuses sources, ce « fez » de forme conique et de couleur rouge serait originaire de Grèce et a été adopté par les égyptiens et les trucs et de nombreux groupes ethniques et religieux surtout orientaux au sein dans l'Empire Ottoman …

Donc ce « fez » est un héritage de l’empire ottoman [le Maroc étant le seul pays du monde dit arabe à échapper à cet empire] et a été imposé à l'interdépendance et adopté avec la djellaba blanche et les babouches blanches ou jaunes comme tenue officielle et un signe du loyalisme au régime makhzénien…et il sont allés loin dans leur délire jusqu’à nommer ce « fez » de « tarbouche national »… !

Cette tenue ainsi qu’une hypothétique musique dite « andalouse » exécutée par un orchestre habillé de la même façon dit « andalous » = [Tarab Al-Andaloussi surnommé l’orchestre du couscous ], ont été imposées donc par la force factice de l’influence d’une frange très minuscule au sein de la population marocaine qui s’est emparée de tous les pouvoirs [politique, économique, sécuritaire, militaire, culturel…] et décide à la place de tous les marocains, dicte sa loi, ses us et coutumes… impose ses mœurs et veut surtout impressionner, bien entendu, folkloriquement l’autre, l’étranger… Cette frange dite fassie d’où le surnom « fez » de tarbouche qui domine le Makhzen depuis l’instauration du protectorat français, affirme être descendante des expulsés de l’Espagne musulmane et prétend être la gardienne de ce faux patrimoine…qui n’a rien à voir avec l’héritage de l’Andalousie !
il a profité de deplacement
Auteur : elmatwi
Date : le 23 avril 2010 à 12h33
nos ministres aiment l'avion et les deplacements, même avec la cendre, on renonce pas au deplacement aux yeux des copains et de la famille, il faut se donner une impression d'hommes au planning chargé, mais le resultat est decevant....à vous
Pour le webmaster
Auteur : WATANIA
Date : le 23 avril 2010 à 00h23
Bonjour et merci pour votre réaction.

Vous voulez nous convaincre par ce « courrier » que la présence de Abbas à la cérémonie funèbre de Lech Kaczynski est un exploit, un acte de bravoure extrême, rare en somme ?!

Franchement, ce n’est pas un secret pour vous le dire crûment : les gesticulations médiatiques burlesques des Makhzéniens ne font pas seulement marrer les marocains, mais le monde entier !

Je peux affirmer que le voyage de Abbas n’a pas été effectué sous la contrainte de Sa Gracieuse Majesté ! Connaissant la psychologie profonde de ce personnage comique du sérail makhzénien, je peux confirmer ici sans hésitation que c’est un choix proprement personnel de ce Abbas et de son proche entourage…

Ce voyage a été effectué de son plein gré, car il adore les cérémonies, les lumières et les fastes et d’ailleurs le mec et les membres de sa grande famille ont baigné dans ce genre de cérémonial depuis leur enfance ! Ils adorent ça, en même temps, ils aiment fuir la dure réalité qu’est la misère du peuple marocain ! Tout le monde sait que notre Abbas reste tout le temps cloîtré dans ses bureaux rbatis ! Alors pourquoi il n’ose pas faire de même pour se rendre dans les patelins, les villages des montagnes endeuillées qui se trouvent à quelques kilomètres à vol d’oiseau de ses bureaux climatisés ?!

Vous savez vraiment pourquoi Abbas tenait coûte que coûte à être présent à cette cérémonie malgré le risque et le coût ?

Voilà pourquoi notre Abbas insiste pour paraitre avec son habit de pingouin à tarbouche rouge qui n’a rien avoir d’ailleurs avec la vraie culture vestimentaire marocaine [je reviendrai là-dessus dans mon prochain post], dans cette cérémonie funèbre boycottée par tout le monde même les voisins très proches et la plupart des pays membres de l’UE…

Tenez… juste pour se faire remarquer, se faire pardonner et apprécier hautement son geste ?! :

Il y a presque 2 mois (27-29 janvier ) Abbas El-Fassi, un des rares officiels des pays dits arabes ou musulmans à se rendre en Pologne à l’occasion de la célébration du 65e l’anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz….et il avait été reçu par le 1er ministre polonais Donald Tusk et par… le défunt Lech Kaczynski… un geste qui l’a surement profondément marqué !
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com