Menu

Sport Publié

Mondial des clubs : Après les sanctions de la FIFA, la FRMF écarte Akram de l’édition 2014

L’actuel bureau fédéral se débarrasse de la garde rapprochée de Ali Fassi Fihri. Le président du WAC, Abdelilah Akram, a été écarté du comité d’organisation du mondial des clubs 2014. Une décision qui intervient quelques mois après les sanctions, morales et financières, infligées par la FIFA à l’ancien vice-président de la FRMF.

Temps de lecture: 2'
DR

Le football marocain est, désormais, sous la surveillance permanente de la FIFA. Pour sa part, l’actuel bureau fédéral s’adapte, au mieux, à ce contexte. Et, il agit en tenant compte de cette nouvelle donne. Preuve en est sa dernière décision d’évincer le très controversé, président du WAC, Abdelilah Akram, du comité d’organisation de la prochaine édition du mondial des clubs qui aura lieu pour la deuxième fois consécutive au Maroc, en décembre prochain.

La FIFA a déjà sanctionné Akram

Cette mise à l’écart est complètement en phase avec les mesures prises par la FIFA à l’encontre d’Akram au cours et à la fin du mondial des clubs, tenu du 9 au 21 décembre 2013, à Marrakech et Agadir, même si l’ancien vice-président de la FRMF a démenti certaines sanctions. Il avait d’abord reçu un blâme pour avoir agressé un agent de la sécurité du stade Adrar qui ne faisait que son travail. Il s’était vu ensuite expulsé de l’organisation de l’événement. La FIFA lui avait même infligé une amende de 50 000 dollars.

Cette éviction sonne, en tout cas, comme un coup d’arrêt aux ambitions d’Abdelilah Akram de prendre la tête des instances marocaines de football. Il pourrait même s’estimer très heureux s’il parvient à arracher une place au sein de la direction de la FRMF.

La FIFA veille au grain

Une autre figure de l’ère Ali Fassi Fihri a, également, subi le même sort. Karim Alem, l’ancien homme fort au sein de la FRMF a été destitué de son poste de directeur de l’organisation de la compétition mondiale. Le bureau fédéral a confié cette mission à Ahmed Ghaibi. Ce dernier n’est pas un novice dans le football. Il est en effet le président du club de Safi (1er division) et siégeait dans la fédération du temps de Fassi Fihri.  

Depuis la confirmation de la FIFA de sa décision d’annuler l’assemblée générale de la FRMF du 10 novembre, un représentant de l’instance international du football est en mission au Maroc. Il est tenu de veiller aux préparatifs de l’assemblée générale extraordinaire, prévue le 23 mars, et par la même occasion de s’assurer de la conformité des statuts internes de la fédération royale marocaine de football avec ceux de la FIFA.

Que des bandits!
Auteur : brabrasud
Date : le 14 mars 2014 à 18h04
Comment voulez vous que le football marocain sorte la tête de la M......?????
L'ART DE S'ACCROCHER AU POUVOIR !!!!!
Auteur : pouic2011
Date : le 14 mars 2014 à 14h09


Ces AUTOCRATES MAROCAINS NE CONNAISSENT PAS LA BELLE CITATION :

IL FAUT SAVOIR QUITTER LA TABLE QUAND LE DÎNER EST DESSERVI..........LITWA CHI.. TWAH!!!!!
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com