Menu

Sport Publié

Aatif Chahechouhe, une star du championnat turc au parcours atypique

Le milieu de terrain franco-marocain de Sivaspor en Turquie, Aatif Chahechouhe, réalise la meilleure saison de sa carrière. L’ancien joueur des championnats de France et de Bulgarie est aujourd’hui le meilleur buteur de la SuperLig. Il a été convoqué pour le match amical des Lions de l’Atlas face au Gabon sans pour autant pouvoir fouler la pelouse de Marrakech. Dans une interview, le joueur au parcours atypique est revenu sur son excellente forme et ses ambitions avec le Maroc.

Temps de lecture: 3'
DR

Le franco-marocain Aatif Chahechouhe, qui est en tête du classement des buteurs de la Süper Lig, avec 13 réalisations en 22 matchs avec le club de Sivasspor, a commenté ses performances dans une interview à la presse marocaine. Cette année, le milieu de terrain réalise sa meilleure saison professionnelle, en faisant notamment mieux que les 10 buts qu'il avait marqués avec Chornomorets Odessea dans le championnat de Bulgarie.

Lors de sa première saison à Sivasspor, il avait joué sous la houlette du coach turc Rıza Çalımbay, et cette saison il évolue sous les commandes de l’ex gloire brésilienne Roberto Carlos. Mais Chahechouche n'attribue pas ses performances au changement d'entraîneur : «Je ne crois pas qu’il y ait une différence, c’est juste que je suis plus en confiance cette année que lors de la précédente saison. L’ancien coach nous faisait beaucoup confiance, ce qui me permet aujourd’hui d’être aussi à l’aise lors de ma seconde année».

Aatif Chahechouche déclare être heureux de sa vie en Turquie. «L’année dernière j’étais en période d’adaptation au championnat turc et cette année je confirme mes bonnes prestations. Actuellement, tout se passe bien", a-t-il commenté. «Je me sens bien à Sivas, le club a souhaité me prolonger et j’ai accepté pour leur montrer mon attachement. Mais ce n’est pas définitif, si j’ai une opportunité de partir, je partirai. Les dirigeants sont au courant de cela, et nous avons parlé de cette éventualité avant de prolonger mon contrat», a confié le milieu de terrain.

Première sélection avec les Lions de l’Atlas

Encore jamais sélectionné dans aucune catégorie d'âge, Chahechouhe attendait depuis longtemps une première sélection nationale et avait affirmé son désir de porter les couleurs du Maroc et de faire honneur à son pays d'origine. Un rêve qui est aujourd’hui à sa portée, puisque le joueur de 27 ans a été appelé pour le match amical des Lions de l'Atlas contre le Gabon joué hier à Marrakech. Mais le milieu de Sivas est resté sur le banc et attendra une autre échéance pour montrer au public marocain tout son potentiel.

Le joueur rêve en tout cas de participer à la 30ème édition de la Coupe d'Afrique des Nations de football (CAN) qui aura lieu au Maroc en 2015. «En tout cas je vais continuer sur ma lancée pour convaincre la fédération. Après c’est Dieu qui décide, mais je vais tout faire pour y être», a déclaré Chahechouhe.

Le championnat turc a attiré plusieurs autres joueurs marocains ces deux dernières saisons, notamment Mickael Basser, Youssouf Hadji, Nordin Amrabat, Ismail Aissati, Mehdi Taouil et Manuel Marouane Da Costa. «Aissati a fait de bonnes choses en Turquie, Amrabat aussi sauf que c'était plus dur pour ce dernier vu que son équipe était composé plusieurs stars. Le championnat nous correspond assez bien», a expliqué le buteur de Sivasspor. Amrabat en manque de temps de jeu à Galatasaray a même dû quitter la Turquie pour rejoindre Mounir El Hamdaoui à Malaga, en Espagne.

Dans cette interview, Aatif Chahechouche a aussi livré le secret de son numéro de maillot, le 92 : «C'est le numéro de mon département en région parisienne, les Hauts-de-Seine. Pour ne pas oublier d'où je viens. Ce numéro me porte chance depuis mon expérience en Bulgarie et j'ai décidé de le garder et je le garderai toujours.»

Parcours atypique

Chahechouhe connu tous les échelons du football français. Il a effectué un bref passage dans le championnat de France amateur (CFA) à 22 ans avec l’Olympique Noisy-le-Sec avant de rejoindre l'AS Nancy-Lorraine en juillet 2009. Ce n’est qu’en avril 2010 que l’actuel milieu de Sivaspor a fait ses débuts professionnels lors d'un match de championnat contre le Montpellier HSC. Mais le Franco-Marocain ne réussira pas à percer dans le championnat d’élite français. En un peu plus de deux saisons il ne disputera que 9 petits match avec Nancy.

Du coup le Marocain est presque contraint de s’exiler ailleurs pour vraiment lancer sa carrière. Et c’est une destination assez originale que Chahechouhe va choisir. Il atterrit en effet en  Bulgarie en janvier 2012 où il évoluera avec le Chernomoret Bourgas. Avec cette équipe, il réalisé une excellente demi-saison en inscrivant 10 buts en 15 matches. Une performance de haute facture pour un milieu de terrain, ce qui conduit à son transfert, l’été suivant, vers le club turc avec lequel il évolue aujourd’hui.

Même s’il n’a pas joué hier, le franco-marocain reste un joueur sur qui l’équipe nationale pourra compter pour la CAN 2015 et les prochains matches de préparation. Son ambition d’y participer est déjà un atout à ne pas négliger. Hier le public marocain attendait avec impatience les premières minutes du joueur avec les Lions de l’Atlas, mais a été déçu de ne voir le joueur à l’œuvre. Les férus de football s’en sont même pris à Benabicha pour avoir fait entrer Ennafati, un joueur évoluant avec le club de Lille B, alors qu’il disposait d’un élément de la trempe de Chahechouhe.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com