Menu

Société Publié

Marocain …de loin

Avec ce poème, la rubrique Hikayate el ghorba prend tout son sens. De la nostalgie, de l'amour, du réalisme, de la souffrance qui nous rappelle les difficultés de vivre loin de son pays.
Temps de lecture: 2'
DR
J’adore mon pays, la terre qui m’a nourrie au sein
Je protège jalousement son image dans le plus bel écrin
Et je bataille, par tous les moyens,contre les jaloux et les vilains
Pourtant je n’y vis pas… je suis devenu européen ou américain
Et je souffre d’être marocain …de loin…

Dans mon coin donc, je répète que je suis marocain
Fier de l’être et pourtant…pourtant… je me plains
Je n’arrête pas de refaire mon pays du soir au matin
Rien ne me satisfait… ni les choses ni les gens… je geins
Mais qu’est ce que je veux enfin ??

Je voudrais... je voudrais changer tellement de choses pour être bien
Je voudrais, par exemple, garder ma vie d’ici mais la vivre là-bas, enfin !
Pas réaliste du tout, trop rapide, sentimental disent les petits malins
Je répondrais : non, je suis comme vous, un simple marocain
Mais gonflé à bloc par cette foutue el ghorba qui embellit tout de loin
Alors ne me jetez pas la pierre et écoutez moi bien…

Je fais tout ce que je peux, et plus, pour aider, pour garder le lien
Je travaille dur, je téléphone, je transfère de l’argent, je ne suis pas radin
Tout y passe avec largesse: cadeaux, donations et même pots-de-vin…
Et finalement, je ne suis pleinement heureux qu’un mois par an, quel destin…
Quelle ironie, l’ironie du sort,… le sort de 3 millions de marocains

Pour me consoler, sans flancher, je soigne mon profil de marocain
Je donne toutes les priorités à mon corps, à ma soif et à mes faims
Je consomme encore plus de pâtisseries, de tajines et de pain
Je consomme… ma culture, mes traditions, je fais le plein
Qu’importe mon estomac, ma ligne et même mes reins
Je le sais… c’est mon âme et mon cœur qui portent le deuil du lien
Et qui me font fondre de nostalgie et de chagrin

Seul, et parfois malheureux comme un chien
Je recherche la companie, la chaleur d’autres marocains
Mais ceux qui prient et même ceux qui boivent du vin
N’ont jamais réussi, malgré tous leurs discours et leurs refrains,
A m’expliquer pourquoi être marocain ne se conjugue plus qu’au lendemain
Ni comment vivre au présent pour des rêves qui sont trop trop loin

Pour ne pas devenir comme ceux qui ont fini enragés et mesquins
Je me protège du mauvais œil en portant une petite main
Pour avoir la paix avec tous mais surtout avec les marocains
Comme me l’a conseillé, en bonus, la chouafa recommandée par les voisins
Qui essaie chaque année de déchiffrer la carte de l’avenir… des autres et le mien

Parfois confus, parfois en pleine crise, rarement serein
Je laisse passer la douceur de beaucoup de mes matins
Au lieu de vivre ici, je languis pour le non-vécu, pour ce qui est loin
Et je me retrouve à me demander pourquoi tout cela ? Pour rien ?
Ou seulement pour le sourire de mes souvenirs, la chaleur perdue des mains …

Alors en attendant que je puisse redevenir marocain à temps plein
Que je puisse me présenter là-bas ou voter pour quelqu’un
Pour sentir que je suis marocain comme tout un chacun
Je continue mon petit bonhomme de chemin
J’accepte plus ou moins ma vie, mon destin
J’essaie d’assumer ma marocanité, mon identité de marocain
Pour que demain mes enfants aiment, comme moi, sans fin
Cette terre ou je suis né, le seul endroit ou j’aime être bien
Et qu’ils puissent un jour, peut-être, découvrir, le secret magique de ce lien.

aussi
Auteur : 123reda
Date : le 22 octobre 2012 à 19h25
moi aussi je l'ai bcp aimé
super
Auteur : lotmane
Date : le 22 octobre 2012 à 19h13
j'ai bcp aimé ton topic
c'est l'homme et l'ame ce que tu ecris
Auteur : youmnna
Date : le 16 février 2011 à 21h51


Rien n'est jamais acquis à l'homme Ni sa force
Ni sa faiblesse ni son coeur Et quand il croit
Ouvrir ses bras son ombre est celle d'une croix
Et quand il croit serrer son bonheur il le broie
Sa vie est un étrange et douloureux divorce
Il n'y a pas d'amour heureux

et c'est la force d vie , de rever , d' etre ..............


Paroles qui vont droit au coeur
Auteur : iliesjalil2000
Date : le 11 juillet 2010 à 13h02
Bonjour L'ami

Je partage avec toi tes souffrances .Mais chez moi cela a commencé quand ma femme à decidé de me quitter car ,pour elle je me suis enfermé sur moi et ma petite famille ._Car je suis devenu trés fermé par rapport à la vie .J'ai trés bein reussi ma vie ,je me suis donner à fond dans mon avenir ainsi que de ma famille .Mes enfants vont super bien ,Sont trés bien integré dans la societe d'ici .Mais maintenant tant que maroccain marié à une maroccaine née en france ,je me sens completement seule .Ma femme vis à coté de toutes sa famille Alors que Moi seul sans personnne .Heureusement que j'ai deux garçons avec qui je passe beaucoup de temps .J'espers que dieux nous aide à surmanté notre souffrance et renecontré l'etre qui pouras nous faire oublié nos souffrance de sollitude .Ton Ami _Hamid [email protected]
..
Auteur : targazte
Date : le 04 juillet 2010 à 00h51
la nostalgie... elle empeche aussi de vivre au quotidien!
les MRE vivent bien souvent avec des illusions sur leur pays d'origine mais le retour à la réalité est parfois bien brutal!!!
le Maroc nous l'aimons parfois bien plus que ceux qui y réside qui ne souhaite parfois qu'à le fuir par tt les moyens qui se présentent à eux!!
l'éternel insatisfaction c'est le propre de l'homme...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com