Archive Société Publié

Nostalgie : Quand Oum Kalthoum s'est produite au Maroc en 1968

A l’occasion de la fête du trône en 1968, le roi Hassan II avait invité la diva égyptienne Oum Kalthoum à se produire à Rabat. Des souvenirs ancrés à jamais dans l’esprit des Marocains.

Temps de lecture: 1'
Nostalgie : Quand Oum Kalthoum s'est produite au Maroc en 1968
Nostalgie : Quand Oum Kalthoum s'est produite au Maroc en 1968

«Kawkab Al Charq», El sett Oum Kalthoum ou «Souma» pour les familiers, a visité le Maroc en 1968. La diva égyptienne s’était déplacée pour ses deux concerts prévus les 16 et 17 mars 1968 au théâtre Mohamed V de Rabat. Elle en a finalement fait 3 et tombée sous le charme d’un peuple si amoureux et accueillant. Ce fut un envoûtement réciproque, le public marocain était charmé par cette icône populaire et n’avait pas cessé de lui faire preuve de son grand enchantement.

16 mars 1968

Le 16 mars 1968, premier concert d’Oum Kalthoum à Rabat. Le billet coûtait 300 dirhams, ce n’était donc pas donné à tout le monde d’y assiter, «Gher chkoun ou chkoun». Cependant des centaines de personnes n’ont pu s’empêcher de s’offrir ce pur plaisir musical quelque soit le prix. Ainsi, la foule découvre pour la première fois la grande dame aux lunettes noires, chignon serré et mouchoir blanc, qu’on avait la chance de voir qu’à la télévision.

L'«Astre d'Orient» surprend le public en portant un magnifique Caftan et lui offre l’une de ses meilleures prestations. Le charme avait duré encore pour les deux soirées musicales qui ont suivi. Souma s’était vue offrir une vingtaine de bouquets de fleurs, un standing ovation de 10 minutes ainsi qu’une bougie de 2 mètres ornée d’or, provenant du mausolée Moulay Idriss Zerhoun de Fès. Celle-ci lui avait était remise sur scène par un vieux monsieur Mohammed Laâlej, portant une Jellaba et une rezza.

Des souvenirs inoubliables de prestations scéniques longues de plusieurs heures, de cette îcone seule sur le devant de la scène du théâtre national Mohamed V, où elle a chanté la meilleure version de la célébre "Al Atlal", selon plusieurs connaisseurs égyptiens.

Pendant cette visite, El Set avait été reçue aussi en privé par feu le roi Hassan II et de grandes familles marocaines. C’était également l’occasion de découvrir quelques villes marocaines comme Marrakech, Meknès et Fès.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com