Menu

Société Publié

Les quartiers, chasse gardés de Ségolène Royal ?

Citoyens MRE, vous qui résidez en France, ce message vous est adressé ! Ségolène Royal et son staff s’apprêtent à investir les quartiers, pour vous convaincre de voter «utile», c’est-à-dire PS. Elle vient d’annoncer la couleur lors de son ultime consultation «participative», jeudi 1er février à Grenoble, où la jeunesse était conviée.
Temps de lecture: 2'
En effet, «Ségo» s’est montrée offensive, provocatrice, à l’égard de son adversaire «Umpiste» Nicolas Sarkozy, à qui elle reproche de vouloir « stigmatiser les jeunes en leur reprochant d’être un problème pour la société». La candidate PS ne se contente pas de critiquer, elle fait des propositions. «Il fait fausse route et son discours n’a rien de constructif pour la nation. Pour moi, notre jeunesse n’est pas un problème mais la solution à nos problèmes». Ouah ! Saluons le jeu de mots avant de décrypter le message.

Tout d’abord, de quelle jeunesse parle-t-on ? Celle qui ne fait pas parler d’elle dans la rubrique «faits divers» ou celle qui, au contraire, était sous les feux des projecteurs au mois de novembre 2005 ? Là aussi, une clarification est nécessaire. Mais vous aurez, comme moi, devinez que l’on s’adresse indirectement à… nous ! «Parano, schyzo, et j’en passe, vous dira-t-on ? Non, messieurs les «démagos», réalistes et avertis, suis-je tenté de leur répondre. Et puis, «c’est bon, changez de refrain, nous, nous avons changé de paradigme». Et vlan ! Je vous promets que ça soulage.

Maintenant, revenons à ce qui nous attend dans les prochains jours car au QG du PS, rue de Solférino, on a planché pour mettre sur pied une stratégie qui permettra à «Ségo» de faire le plein de voix et devenir «la» candidate des jeunes issus de l’immigration. Faute de pouvoir bénéficier d’une cote de popularité auprès de ce public, elle a «commandé» des actions intégrées dans un projet global de développement (non) durable (c’est compliqué, normal, c’est des «énarques» qui ont pondu le truc).

En clair, faites-moi confiance et surtout votez pour moi ! Ce qui, en soit, est de bonne guerre mais une chose est intrigante. Alors que les RG ont signalé, fin décembre, une recrudescence des inscriptions sur les listes électorales et interprété ce phénomène comme étant non profitable à Nicolas Sarkozy (due à une mobilisation générale dans les quartiers), pour autant, Ségolène Royal est loin de faire l’unanimité. Si on entend, ici et là, «Tout sauf Sarko !». Peu de personnes ne scandent «on veut Ségo !». Ce scénarii, le staff du PS ne l’avait pas imaginé.

Bien au contraire, le parti de la rose souhaitait récolter les fruits des propos de Nicolas Sarkozy lors des émeutes dans les banlieues et son fameux «karcher» en tête d’affiche. En non, madame Royal, il va falloir descendre dans la rue, serrer les «paluches», vous sevrer de thé à la menthe et de cornes de gazelles, dire «hamdoulah» après chaque «Ro» et promettre, et encore promettre, que la République doit garantir l’égalité pour chaque citoyen. Que, la droite «ne vous veut pas du bien alors que nous, le PS, on connait vos problèmes car nous sommes proches de vous et nous vous soutenons». Et que sais-je encore…. ?

Bref, «on a pas le c.. sorti des ronces». Tous les candidats, sans exception aucune, vont nous coller «au bask’». Prenez garde aux rabatteurs mais surtout, il faudra se montrer à la hauteur car, comme le rappelle l’expression, «les promesses n’engagent que ceux qui les expriment». A bon entendeur, à plus.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com