Menu

Religion Publié

Aéroport de Nice : Un agent licencié pour avoir salué des amis en arabe

Fait inédit à l’aéroport de Nice. Un agent a été licencié en novembre dernier par la préfecture des Alpes-Maritimes pour avoir salué ses amis en arabe. La décision s’explique également par le fait que le préfet aurait estimé que l’agent a «défavorablement attiré l’attention sur sa personne». Après un recours, le Tribunal administratif avait annulé la décision de la préfecture, mais cette dernière est revenue à la charge accusant cette fois l’agent, actuellement sans emploi, de  s’être montré «favorable à des actes terroristes». Détails.

Temps de lecture: 2'
DR

Un simple «Salam Aleikoum» peut être l’objet d’un licenciement en France. C’est ce qui est arrivé à un agent travaillant à l’aéroport de Nice Cotes d’Azur. Alors que la traduction de cette salutation arabe donne «que la paix soit avec vous», la préfecture des Alpes maritimes a du mal à accepter l’emploi de cette formule. Elle a licencié un agent en novembre dernier alors que celui-ci n’avait jamais commis d’acte répréhensible auparavant et dispose même d’un casier judiciaire vierge.

La décision de la préfecture a choqué plus d’un, à commencer par le Conseil contre l’islamophobie en France (CCIF). Selon ce dernier qui explique la décision, la préfecture des Alpes-Maritimes a suspendu «l’habilitation et l’accréditation de Monsieur M., parce qu’il aurait «défavorablement attiré l’attention sur sa personne». Ce n’est que le 17 décembre dernier que la préfecture est parvenue à apporter des éclaircissements concernant sa décision : Monsieur M. saluait ses collègues en arabe, et, selon la préfecture, c’est «un comportement caractéristique de radicalisation religieuse».

Quand saluer ses collègues en arabe est considéré comme un acte terroriste

Entre temps, l’employé licencié avait sollicité le Tribunal administratif qui a demandé au préfet de revenir sur sa décision. Le 12 décembre, l’agent avait obtenu gain de cause lorsque le Président du tribunal administratif a suspendu la décision de la préfecture. Ce petit soulagement sera toutefois de courte durée puisque la préfecture a choisi d’en rajouter une couche. Elle a accusé cette fois la victime d’adopter un comportement radical et de s’être montrée «favorable à des actes terroristes».  

Mais comme le souligne le CCIF, «ces dires restent sans preuve et sans précision de la part du préfet». Au contraire, note le CCIF, c’est Monsieur M., qui est régulièrement l’objet de remarques et de sous-entendus de la part de certains de ses collègues, en raison du port d’une petite barbe et de sa confession religieuse.

Sans emploi et sans compensation, l’agent assure seul les charges de sa famille

Mais l'homme ne compte pas baisser les bras. Il reviendra à nouveau devant le Tribunal le 21 février prochain pour demander l’annulation de la décision du préfet qui visiblement est infondée. Aujourd’hui, aucun détail n’a été donné sur la façon dont il répond aux besoins de sa famille après deux mois sans emploi. Mais ce qui est sûr c’est que l’homme assurait seul les charges de sa famille alors que son épouse attend un second enfant.

Si la décision de la préfecture est maintenue, elle pourrait avoir des répercussions beaucoup plus sérieuses sur la famille de l’agent. Le CCIF regrette que «la vie d’un jeune homme de famille au casier judiciaire vierge et jamais inquiété par les services de police est ainsi sacrifiée sur l’autel de la suspicion fantasmatique».

salut soit avec vous !!
Auteur : Ouazzani abdou
Date : le 21 janvier 2014 à 13h23
je pense tout au moins que c'est une décision a caractere raciste en elle meme , et la question que je me pose , c'est pourquoi les français résidents ou travaillant au Maroc nous saluent en français (Bonjour) nous répondons sans aucun complexe qui ce soit , bien au contraire ,avec un grand plaisir , à mon sens la personne qui a prit cette décidé cette sanction , doit passer devant un tribunal criminel
Ce n'est pas vrai
Auteur : Maha74
Date : le 21 janvier 2014 à 11h30
Cette histoire sente le roussi, il ne faut pas croire ce qu'on lit parcequ' il y a des gens qui veulent accentuer cette haine parcequ'il connaissent un peu notre mentalité a s'emporter pour ce genre d'histoire et faire la victime. En tout cas je n'y crois pas combien de fois les douaniers français nous saluent en arabe et nous parlent avec quelque mots en arabe gentiment croire a une histoire pareil c'est n'importe quoi j'espère lire la vrai histoire svp
La France est le pays le plus raciste au monde selon une ONG américaine
Auteur : banou el hellel
Date : le 20 janvier 2014 à 21h15
@ asilahdu06 :

La France est connu dans le monde entier comme le pays le plus raciste au monde et surtout envers les maghrébins .

Alors s'il vous plait , il ne faut se mentir à sois même .

Et dire que les Algériens , les Marocains et les Tunisiens parlent entre eux en français .
Moi je vois les Turcs et les Italiens même la quatrième générations parlent leurs langues entre eux .
aéroport Nice Préfet de NICE déteste les musulmans
Auteur : asilahdu06
Date : le 19 janvier 2014 à 12h34
Un préfet avec des convictions fascistes n a pas de sa place en France de nos jours
Exrémismes!
Auteur : netstat
Date : le 16 janvier 2014 à 19h41
Vous oubliez l'extrême droite en Europe et les exactions envers tout ce qui est musulman depuis l'administration du criminel Bush. Je pense qu'il y une politique cachée qui veut faire du mal à tout ce qui est musulmans(pratiquants ou pas), allez chercher qui se cache derrière cette politique.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com