Menu

Société   Publié

Tanger : La mort d'un Camerounais déclenche la colère des migrants

Temps de lecture: 1'
DR

Une énième rafle de la police marocaine a causé la mort d’un migrant camerounais à Tanger dans le quartier Boukhalef hier dans l’après midi. La victime, Cédric, est tombée du 4ème étage, selon RFI. Il s’agit du troisième migrant mort en l’espace de trois mois suite aux opérations de la police à Tanger.

Selon les témoins, le Camerounais âgé de 18 ans était en train de s’habiller lorsque la police lui a demandé de sortir de son appartement. Son voisin de chambre qui se trouvait déjà dehors l’a vu tomber du quatrième étage avec la tête qui a atterri en premier sur le bitume.

Suite à cette mort dans des circonstances encore floues, les habitants du quartier, Marocains et Subsahariens, sont descendus dans la rue pour exprimer leur colère. Ils ont transporté le cadavre à la morgue de l’hôpital Mohammed V. Mais, sur leur route, un barrage de police s’est dressé avant qu’un groupe de Marocains en civil ne leur lance des pierres.

Ratonnades à Tanger,celle qui fut Internationale et où nous vivions paisiblement TOUTE NATIONALITÉ CONFONDUE
Auteur : pouic2011
Date : le 05 décembre 2013 à 13h17


La régularisation et les DROITS POUR TOUS,ce n'est pas pour demain.
Décision historique d'après le secrétaire d'État Anis Birou!!!!

Le Maroc pays à Maints-Visages,du blabla et rien que du blabla...DES PAROLES SANS ACTES......
article un peu partial
Auteur : mr_olympia_ukr
Date : le 05 décembre 2013 à 12h01
Je dis bien un peu, étant installé a boukhalef, le fameux quartier dont tout a commencé, j ai vu des centaines et non des dizaines de migrants armés de battons et de pierres casser des voitures de particuliers et vandalisant des cafés. après la mort de leur camarade, il étaient en hystérie ; quelques uns parmi eux ont tant bien que mal essayé de les empêcher de commettre de la casse, pourtant il y en a eu.

ils viennent ici, cassent les portes des appartements non occupés, et s y installent par vingtaines dans des conditions d'hygiene... certains font leur besoin dans les escaliers, dans les jardins, beaucoup sont atteint par la gale... que dire.... par contre d'autres sont respectueux, aimés par leur voisins, mais, ça devient de plus en plus rare.

les habitants du quartiers al irfane, ont eu chaud hier, tout le monde a soit pris la fuite avec sa voiture pour lui éviter un bien triste sort, soit s 'est caché dans sa maison. les commerces ont baissé les rideaux...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com