Menu

Article

Maroc-Israël : Réaction du lobby juif américain contre les projets de loi incriminant la normalisation avec Israël

Les Israéliens appréhendent les propositions de loi incriminant toute initiative de normalisation avec eux. Cette fois, c’est le directeur du Simon Wiesenthal Centre, pourtant une ONG américaine mais proche de la droite israélienne, qui monte au créneau et adresse une lettre au roi Mohammed VI, pour solliciter son intervention.

Publié
DR
Temps de lecture: 2'

Visiblement, les Israéliens prennent très au sérieux les propositions de loi condamnant toute normalisations avec Tel-Aviv. Après la vague d’article sur le sujet dans les médias locaux, voilà que le directeur du Simon Wiesenthal Centre, entre en jeu. Shimon Samuels, c’est son nom, vient d’adresser une lettre au roi Mohammed VI, sollicitant son intervention pour bloquer les deux projets de loi déposés à la Chambre des représentants par cinq formations politiques (PJD, PPS, USFP, Istiqlal et PAM). Le SWC est pourtant classé comme ONG américaine, dont le siège est à Los Angeles. Toutefois, il reste très proche de la droite israélienne.  

Menace sur les relations du Maroc avec la communauté juive américaine

Dans sa missive au monarque, Shimon Samuels assure que «plusieurs groupes au sein de votre parlement projettent de porter atteinte à la réputation de tolérance du Maroc, à sa position en tant qu’allié de l'Occident et à sa longue histoire de liens cordiaux avec la diaspora juive marocaine aux Etats-Unis, en Europe et Israël».

La lettre fait une longue plongée dans l'histoire pour rappeler au souverain qu’ «en 1492, votre dynastie avait accueilli les réfugiés musulmans, ainsi que leurs voisins juifs, tous deux expulsés d'une Espagne fondamentaliste chrétienne. Ces immigrés juifs avaient considérablement, contribué à la prospérité du Maroc, juste comme leur départ avait comme conséquence un recul brutal en Espagne».

A bord de sa machine à voyager dans le temps, le directeur du Simon Wiesenthal Centre quitte la chute de Grenade et les troupes de l’Inquisition pour faire une escale au Maroc lors de la Seconde guerre mondiale. Là il se remémore le refus du sultan Mohammed V de livrer 250.000 de ses sujets juifs à l’administration de Vichy.  

«Danger pour les minorités au Maroc»

Dans son réquisitoire contre les deux propositions de loi incriminant toute initiative de normalisation avec Israël, Shimon Samuels soutient qu’elles «mettraient en danger non seulement les juifs restés au Maroc, mais créeraient un précédent en excluant d’autres minorités». Et d’ajouter qu’elles «pourraient également affecter négativement les perspectives actuelles et futures d'investissement étranger au Maroc».

En guise de conclusion, l’auteur de la lettre sollicite une intervention royale pour que ces deux «inconstitutionnelles» propositions de loi ne dépassent jamais le stade du dépôt à la Commission de la justice à la Chambre des représentants. 

Politiques incapables
Auteur : ElChamali
Date : le 29 novembre 2013 à 23h05
Comme souvent, quand les politiques ne savent pas faire leur boulot, ils cherchent des boucs émissaires, pour faire diversion....

Quel intérêt en ce moment, quel fait d'actualité, quelle demande de quel groupe nécessitait là maintenant, de déposer ce genre de projet de loi ????? Quel électorat d'abrutis est recherché par cette manoeuvre ?

Les Marocains normaux, et pas haineux, demandent du travail, l'amélioration des salaires, l'amélioration du service publique (hopitaux, écoles, etc...). Pourquoi s'attaquer à Israel ? Se sont ils attaqués à nous ?

Les Algériens et leur presse nous crachent dessus tout les jours. Les Marocains et Marocaines reviennent détruit des pays du golfe où ils travaillent comme des esclaves. Il ne faut pas normaliser les relations avec les pays qui ne nous respectent pas, pas avec ceux qui comptent des Marocains par centaines de milliers ?

Israel est très loin des préoccupations des gens du quotidiens. Alors pourquoi aller ridiculiser notre pays, sur la scène internationale. Tendre nos relations avec la communauté juive Marocaine du Maroc, les Marocains et des bi-nationaux en Israël ? nous n'avons aucun intérêt à çà ?

Ces politiques là, nous tirent une balle dans le pied... Ils doivent être démis de leur fonction par le roi pour leur irresponsabilité. Punis pour nuire aux intérêts supérieurs de l'état Marocain.
ZUT ALORS !!!!
Auteur : sakki
Date : le 29 novembre 2013 à 22h27
j'ai réservé déjà pour passer le réveillon de jour de l'an à Tel-Aviv
Lâcheté
Auteur : ulyss72
Date : le 29 novembre 2013 à 20h46
Vous êtes prêts à évoquer n'importe quoi pour justifier la normalisation, le génie marocain n'est pas dans la normalisation. Et les lobies pro marocains qui aident à reccuperer le Sahara ne justifient pas qu on soit lâches
Le monde nçest pas juste.
Auteur : sidi_babar
Date : le 29 novembre 2013 à 20h45
Votre commentaire est très émotionnel, mais pour que cela se produise, le monde doit être plus juste, et il n'est pas. La haine des Juifs envers les Arabes et vice versa, a créé dans ce cas, au Maroc un grand antisémitisme , de la même manière que dans les autres pays arabes , et c'est inévitable d'être utilisée par la classe politique
Dernière modification le 29/11/2013 20:47
Non à la surenchère !
Auteur : Disnay
Date : le 29 novembre 2013 à 20h05
Ces projets de loi sont contraires au génie marocain, basé sur l'écoute et la compréhension de l'autre. Il ne s'agit plus -depuis Choukairi- de "jeter les juifs à la mer" ! La meilleure façon de rendre service aux palestiniens est d'etre capable de se faire écouter par les Israéliens. Donc d'etre en bonnes relations avec eux. Ces projets de loi respirent la surenchère, qui devrait etre bannie par tous les partis marocains.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com