Menu

Article  

Maroc/Israël : Les médias israéliens inquiets des propositions de loi incriminant la normalisation avec Tel-Aviv

«Les juifs au Maroc sont dans la meilleure situation qu’ils n'aient jamais imaginé». Les propos sont de Serge Berdugo, le président de la communauté juive marocaine, lors d’une interview accordée à un média israélien alors qu’il se trouvait à Washington avec la délégation royale. Et pourtant en Israël, les deux propositions de loi de cinq groupes parlementaires marocains sanctionnant les initiatives de normalisation avec ce pays, inquiètent fortement la presse locale.

Publié
DR
Temps de lecture: 2'

La polémique sur la très controversée proposition de loi incriminant toute normalisation avec Israël arrive dans ce pays. L’édition en ligne du quotidien Haaretz a consacré, samedi 23 novembre, un article à cette question. Il en est de même pour The Jewish Daily Forward et  Timeforisrael.com. Certes à Tel-Aviv, ce n’est pas encore la panique mais l’heure est tout de même à l’inquiétude. Preuve en est, l'engouement pour traiter et commenter un sujet que Yabiladi a évoqué début octobre.

«Le roi ne le permettra jamais»

Une inquiétude qu’a tenté de dissiper Jacky Kadoch, le président de la communauté juive de Marrakech-Essaouira. Selon ses dires, l’initiative des cinq partis de la majorité comme de l’opposition (PJD, USFP, PPS, PAM et Istialql, ndlr) «n’a pas la moindre chance d’être adoptée à la Chambre des représentants», assure-t-il.

Kadoch est, visiblement, très confiant en l’issue de deux propositions de loi, estimant que «le roi ne le permettra jamais». L’article du Haaretz rappelle que le royaume est considéré comme une «des nations les plus amicales envers Israël dans le monde arabe».

Kadoch souligne, par ailleurs, que 45 mille touristes israéliens visitent chaque année le Maroc. Une manière pour lui de rappeler aux cinq groupes parlementaires à l’origine de ce projet, qu’il qualifie au passage d’ «irrationnels», le coût financier de leur proposition, en cas d'adoption, sur l'économie nationale.

«Deux propositions antisémites»

De son côté, Joel Rubinfeld, le co-président du European Jewish Parliament, condamne ladite proposition de loi parce qu’elle «menace l’ouverture du Maroc sur Israël», ajoutant qu’ «on ne doit pas laisser le radicalisme prendre le dessus sur nous». Cette vague d’inquiétude des médias israéliens a atteint, Jewish News One, une chaine d’information anglophone, qui n’hésite pas à qualifier les propositions de loi d'«antisémites».   

Pour rappel les deux propositions comptent renforcer l’arsenal juridique contre les «échanges commerciaux», «financiers», «bancaires» et «les opérations d’assurances» avec Israël. Une restriction qui concerne, également, «la participation de Marocains ou de résidents au Maroc dans des activités», tenues dans l’Etat juif. Dans la ligne de mire des députés des cinq partis, la culture, la politique, le sport et l’économie.

Et bien entendu, cette interdiction affecte, aussi, les rencontres organisées au Maroc. La présence des Israéliens, selon cette proposition de loi, y est strictement interdite. Des «délits» passibles de «deux à  cinq ans» d’emprisonnement et des amendes entre «100 mille et un million de dh».

voila le drame..
Auteur : Safadîn
Date : le 01 décembre 2013 à 03h26
inchallah les choses changeront positivement pour le peuple
Exact
Auteur : MoroccanPatriots
Date : le 30 novembre 2013 à 23h33
Je n'ai pas dit le contraire de toute façon les dirigeants marocains maintiennent le peuple marocain dans l'ignorance volontairement ils ne veulent d'un peuple éduqué instruit fière non corrompu !!!
..
Auteur : Safadîn
Date : le 29 novembre 2013 à 18h24
on met le peuple en face de ses responsabilités.

on ne peut pas se permettre d'etre tjr a la traine et d'etre traité comme des chiens par les élites et les conseillers royaux !!

on ne pas rester sous la coupe d'un dictact pour toujours. le peuple doit etre éduqué

y en marre qu'une clique s’arroge le pouvoir sous un prétexte fallacieux soit d’être amir el mouminin soit sécuritaire..


LA LIBERTÉ, les droits individuels, la liberté d'expression, le droit à la sécurité... les arabes et les musulmans doivent apprendre a concilier tout cela.. les autres l'on fait on doit y arriver !!
Dernière modification le 29/11/2013 18:26
Monarque sioniste et alors ?!!!
Auteur : MoroccanPatriots
Date : le 29 novembre 2013 à 15h15
Enfin un compatriote honnête sincère et lucide enfin presque tu met qui à la place du Roi ?!!! Des généraux comme en Algérie ou en Egypte ou des islamistes comme en Tunisie ou en Libye.
realité
Auteur : colonel amirouche
Date : le 29 novembre 2013 à 14h28
je te le répete , les maghrebins n aiment pas israel, tu peut dire ce que tu veux, tu n est pas credible dans tes habits marocain, tes dessous sont israelien, nous autres algeriens vous connaissons, vous avez trahis vos compatriotes musulmans durant notre guerre d independance, demande a l autre "chanteur de l amour" d enrico macias , la pleureuse juive ce qu il a fait durant notre guerre lui et sa milice..On vous connait , vous etes fort en camouflage pour vous faire passer pour des citoyens des pays dans lesquel vous vivez mais en realite vous etes tous comme DSK qui disait que chaque matin il se demandait ce qu il pourait faire pour israel .Comme ont dit chez nous FAKOU BIKOM
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com