Menu

Société Publié

Italie : Une ministre défend l'amélioration des conditions des femmes au Maroc

Temps de lecture: 1'
DR

En marge d’une réunion de la commission culturelle de l’Assemblée parlementaire de l'Union pour la Méditerranée (UpM) tenue à Rome, la ministre déléguée à l’Enseignement supérieur, Soumia Benkhaldoun, a déclaré que la condition des femmes marocaines s’améliore.

Selon Benkhaldoun, «La condition des femmes dans notre pays, s'améliore étape par étape. Depuis 2011, le nombre de femmes ministres est passé de 1 à 6 sur un total de 39, tandis que le pourcentage de femmes occupant des postes clés est passée de 5% à 16%».  Toutefois, «il reste encore beaucoup à faire». «Nous avons pris plusieurs mesures en termes de législation en 2003, 2006 et 2011», a-t-elle précisé lors d’une exposition dans le cadre d’une journée interculturelle Maroc-Italie en cours jusqu’au 16 novembre.

En outre, la ministre a fait savoir que le Parlement marocain, comptait 67 femmes sur 393 députés. «C'est environ 17,8%, légèrement inférieur à la moyenne européenne qui est de 22%. Nous avons besoin de plus de femmes à tous les postes clés dans la société», a-t-elle expliqué. Et d’ajouter : «Nous avons encore besoin de mettre en place des politiques qui favorisent le travail à temps partiel, le télétravail et les jardins d'enfants gérés par l'Etat». 

Encore un suicide !
Auteur : Mimi casa
Date : le 18 novembre 2013 à 10h57
Après Amina Al Filali, une autre jeune fille se suicide :

http://www.bladi.net/mariage-mineure-violee-tetouan.html

La condition des femmes s'améliore, certes, mais pas au Maroc.

Quand est ce que le gouvernement va enfin comprendre que le code pénal et ces articles infamants contre l'humanité doit être révisé et être mis en conformité avec la constitution ?

Quand est ce que ces hommes qui sont censé nous gouverner et représenter le peuple vont ils rentrer dans la catégorie "être humains" plutôt que se comporter en animaux ?

Au Maroc, on a les technologies les plus poussé mais on accepte l'esclavage des petites bonnes, on permet aux violeurs d’épouser les victimes pour leur éviter la prison, on emprisonne ceux qui se convertissent, on envoi au tribunal les adolescents pour une photo sur facebook...

Les élections sont la pour nous doter de représentants, des gens qui sont censé travailler pour le peuple, pas pour bénéficier de petits privilèges.

Il est temps que Benkirane et sa bande de députés commencent a travailler pour le bien du peuple plutôt que de ne rien faire.
TU AS RAISON
Auteur : sakki
Date : le 15 novembre 2013 à 18h59
de toute façon la démocratie , est bannie par toutes les religions
aucune religion au Monde ne peut accepter la démocratie c'est contraire à la religion à la divinité étant donné la démocratie c'est une liberté de soi et des autres , or la religion est contraire à la liberté
Partis politiques islamiques : La bête noire de la démocratie
Auteur : mala1
Date : le 15 novembre 2013 à 18h46
l'amélioration des conditions des femmes au Maroc avec le gouvernement de pjd c une blague !!!
les islamistes du PJD imposent un projet de société fondé sur un repli identitaire arabo-musulman.
Les droits des femmes
Le gouvernement islamiste qui a accepté du bout des lèvres les maigres avancées de la Moudawana, le code de la famille adopté en 2004, se refuse à abroger la législation du Code pénal qui a poussé au suicide une adolescente mariée de force à son violeur.
L’article 475 du code pénal ne risque pas d'être abrogé, du jour au lendemain, sous la pression de l’opinion publique internationale. Parfois le mariage de la violée à son violeur ne lui porte pas un réel préjudice», a lancé Bassima Hakkaoui, la seule femme du gouvernement et membre du PJD. La ministre chargée de la Solidarité, de la Femme et de la Famille avait aussi affirmé qu’une jeune fille de 14 ans pouvait être mariée si elle était «reconnue physiquement apte à procréer».
il suffit de regarder les conditions des femmes en 'iran et afghanistan dans les années 50 et aujourd'hui ...
et surtout voiler les filles dès 8 ans d'âge
Auteur : sakki
Date : le 15 novembre 2013 à 16h30
purée
on dirait que celles qui se voilent sont intègres
les non voilées se sont des quoi alors?
dans tous les pays arabumusulmans pour prendre le pouvoir , ils faut 3 critères

1) parler au nom d'Allah PENDANT la compagne électorale

2) porter le voile ou la barbe

3) et être hypocrite: se montrer pieux , et faire le contraire
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com