Menu

Culture   Publié

Le festival Cinéma et migrations d'Agadir prime un sénégalais

Temps de lecture: 1'
DR

Le prix «Argana» ou Grand Prix du 10ème festival «Cinéma et migrations», organisé du 5 au 9 novembre à Agadir, a été décerné, samedi soir, au réalisateur sénégalais Moussa Touré pour son film «La pirogue», a-t-on appris de la MAP.

Ce film a décroché le prix du meilleur scénario. Il raconte l’histoire de Baye Laye, capitaine d’une pirogue qui connait bien la mer, obligé d’embarquer 30 hommes de Dakar vers les Iles Canaries. Ces passagers dont certains n’ont jamais vu la mer ne comprennent pas tout et personne ne sait ce qui les attend.

Huit longs métrages étaient en compétition pour le prix Argana, dont «Harraga Blues» du réalisateur algérien Moussa Haddad, «Le sac de farine» de la réalisatrice belge d'origine marocaine Khadija Leclere et «Les Baobabs ne poussent pas en hiver» du metteur en scène d'origine sénégalaise Henri Henriol.

Par ailleurs, le comédien et réalisateur marocain Rachid El Ouali a remporté le prix de la meilleure interprétation masculine pour son rôle dans son propre film «Ymma». Une mention spéciale a été décernée au film «Chroniques d’une cour de récré» du réalisateur français d’origine marocaine Brahim Fritah.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com