Menu

Histoire Publié

Histoire : Un universitaire israélien révèle le sale jeu du Mossad dans le grand départ des juifs du Maroc

L’immigration des juifs du Maroc n’était pas une promenade de santé. Pour réussir un tel pari, les dirigeants israéliens ont sollicité l’aide du Mossad. Les services secrets lançaient, alors, une opération pour «convaincre» leurs coreligionnaires de quitter le royaume. Détails.

Temps de lecture: 2'
Juifs du Maroc dans la région d'Ifrane / DR

L’historien israélien Yigal Bin-Nun vient de révéler de nouvelles données sur les circonstances du départ massif des Marocains de confession juive vers Israël. Dans son édition d’aujourd’hui, le quotidien Al Qods Al Arabi, basé à Londres, publie un résumé du travail effectué par Yigal, déjà diffusé par le journal Adenot Aharonot. Ce professeur à l’université Bar-Ilan accuse, ouvertement, le Mossad d’être derrière toute cette opération, au cours de laquelle environ 160 mille personnes ont quitté le royaume.

«Il nous faut des martyrs juifs»

Dès le début des années soixante, les services secrets de Tel Aviv envoient au Maroc un groupe d’agents ayant pour principal ordre de commettre des attentats contre des juifs bien installés afin de les terroriser et convaincre le reste de la communauté qu’ils sont victimes de persécution de la part des autorités marocaines. Une fois, cette phase accomplie, les embarquer à bord d’un bateau à destination des ports de la Palestine occupée, était facile. Le chef du Mossad de l’époque, justifiait le recours à ce genre d’actes contre ses coreligionnaires par cette phrase : «Il nous faut des martyrs juifs».

Toutefois, la mission allait connaître son premier échec. La police arrête trois radicaux juifs marocains qui collaboraient avec le Mossad. Un succès vite gâché par leurs morts sous la torture lors des interrogatoires. Des bavures qui ont hautement bénéficié aux Israéliens pour renverser la vapeur et convaincre la majorité, encore hésitante, de tenter l’aventure en Israël. Mais surtout, comme le rapporte Adenot Aharonot de contraindre Hassan II de signer avec Israël un accord facilitant le départ des juifs.

Le Mossad laisse couler un bateau d’émigrés juifs marocains

Cadrés par le «principe» qu’il leur faut des «martyrs juifs», les agents du Mossad passent à la seconde phase de leur plan. Ils mettent à la disposition des candidats à l’immigration un bateau, afin de les,emmener clandestinement en Israël. L’enquête de l’historien Yigal Bin-Nun révèle que l’«arche» avait effectué 13 missions totalement réussies, avant qu’il ne fasse naufrage causant la mort de 44 juifs marocains et tous les membres de l’équipage espagnol.

Dans des déclarations au quotidien Adenot Aharonot, Yigal Bin-Nun laisse entendre que le Mossad est derrière ce drame. «Je ne prétends pas que la navire a été coulé avec préméditation mais la négligence était délibérée». Et d’ajouter que «j’ai révisé les protocoles ayant précédé le naufrage et je suis tombé sur des déclarations de la ministre des Affaires étrangères, Golda Meir (1898-1978). Lors d’un conseil de gouvernement, elle insistait sur l’impératif de commettre une opération au Maroc qui engendrait un choc». Du coup «ils ont loué un bateau en mauvais état, sachant qu'une fois au large de la Méditerranée, il va couler», poursuit Bin-Nun.

Cet autre incident a été accompagné par la publication, par les agents du Mossad, d’un faux communiqué attribué à la communauté juive installée au Maroc incitant au grand départ. L’opération a réussie. Des 160 000 juifs qui étaient installés au royaume avant que le Mossad n'intervienne, il n'en reste aujourd’hui que 5000.

histoire ancienne, pas de revelation
Auteur : ichiadmia
Date : le 28 octobre 2013 à 01h46
il ya rien de revelation, en plus venant d' Eide3oute Akharonot (akher al ida3ates=akbar), c'est encore pire.
Israel a ete planifie pour abriter uniquement les juifs d'origine europeens et parlant le Yiddish, les juifs issues du monde arabe n'avait pas vraiment de place. mais les dirrigents (be gurion. golda mayer et les autres) n'avaient pas prevu le Holocost, qui les a depourvu de quelque 5 millions de juifs,...donc apres qu'il ya plus d'autre juifs en europe et pour peupler israel et depasser la population arabe reste sur place, ils etaient obliges d'employer tous les moyens pour avoir du peuple sur place, ils avaient besoin d'ouvriers dans tous les domaines car eux les ashkenaz s'autoctoryes les poste de haut fonctionnaires, et que les mizrahim(juifs d'origine arabe considere comme des annimaux) doivent se contenter des peits boulots.
ce chercheru aura mieux expliquer pourquoi les autres juifs marocains ont prefere immigrer en France et au Quebec,...si le Mossad a quoi que ce soit sur le destin de sjuifs marocains pourquoi une grande partie a immigrer en eurpe et au Quebec. amerique Latine (venezuela surtout) plustoot qu'en Israel?
au Maroc ca allait mal pour tout le monde, les pauvres juifs ont preferes israel esperant une vie meilleur, ceux qui avaient les moyens ont choisit d'autre pays.
blamer Hassan 2 pour tout ce qui arrive c'est tres simpliste...les citoyens ont des passeport pour pouvoir partit la ou ils choisissent d'aller et ca serait pire si on refuse a un citoyen de partir quand il le decide,...just comme un MRE
Cherchefiancepour mon fils
Auteur : CHNYWLA 1
Date : le 24 octobre 2013 à 09h54
Une fille de bonne famille n ayant pas de relation région casa bydawia ou berbere
Rien de nouveau
Auteur : Ben Abou
Date : le 21 octobre 2013 à 22h27
Roger Garaudy avait évoquer le travail de sape des sionistes pour que les juifs quittent leur pays vers Israël.
Il avait en effet écrit que les sionistes ont mis des bombes contre les juifs Irakiens et leur bien. Il s'était interrogé sur le fait qu'avait plus de 2000 ans d'histoire cela ne s'était jamais produit.
Il avait également évoqué la facilité avec laquelle les juifs marocain ont quitté leur pays pour Israël...

On connait aussi l'intervention de conseillers Israéliens auprès de forces armés royales, des liaisons commerciales, politique, ...
...

Rien de nouveau sous le soleil.
Histoire trouble
Auteur : Hamza
Date : le 21 octobre 2013 à 16h45
L'idéologie guerrière du sionisme détourne les faits à son avantage
histoire
Auteur : EL MOROCCO
Date : le 21 octobre 2013 à 03h21
Tranche de notre histoire qui reste encore à éclaircire,les historiens marocains musulmans et juifs doivent se pencher avec sincerité sur cette période et nous la décrire avec justesse.Certains comentateurs se précipitent pour regler des comptes qui leurs sont propres en accusant à tord et travers sans preuves ni analyse historique ,la démagogie domine leur approche.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com