Menu

Religion Publié

Maroc : Le jeune condamné pour sa conversion au christianisme passé à tabac en prison

Les membres de la famille du jeune marocain, condamné à 30 mois de prison, pour avoir embrassé le christianisme, vit isolée dans le village d’Ain Aicha. Les habitants les évitent. Un drame qui s’ajoute à l’incarcération de leur fils. Une détention qui se déroule dans de mauvaises conditions. Il a été tabassé par les autres détenus à cause de sa religion. Craignant pour sa vie, la direction de la prison l’a, finalement, mis dans une cellule individuelle.

Temps de lecture: 2'
DR

La mobilisation internationale en faveur du jeune de Taounate converti au christianisme, ne faiblit pas. Une pétition adressée au roi réclamant son  intervention, afin de libérer M.B, ne cesse d'accueillir des adhésions à travers les cinq continents. «Sa Majesté le Roi Mohammed VI, protecteur des droits et libertés des citoyens, groupes sociaux et collectivités nous peuple marocain vous sollicitons pour la mise en place et la garantie de la liberté de culte et de conscience au Maroc», demande avec déférence les initiateurs de la missive dont l’objectif est d’atteindre les 5 000 signatures.

Pour le moment, ils n’ont pas encore passé la barre des 800. Ce matin, les derniers signataires de la pétition demandant la libération du Marocain,  condamné par le tribunal de première instance de Taounate, à trente mois de prison pour s’être converti au christianisme, proviennent du Royaume Uni, de Belgique, de Gibraltar et de France. Un indicateur qui révèle l’étendue de la mobilisation. Les auteurs de la pétition pointent du doigt la responsabilité de Abdelilah Benkirane dans l’échec de la tentative, au printemps 2011, visant à inscrire la liberté de conscience dans la première mouture de la dernière constitution.

Au village de Aïn Aïcha, la famille du converti vit isolée

Les prochains jours, la cour d’appel de Fès, fixera une date pour le début du procès. Sa famille soutenue par «des avocats du siège central de Rabat et du barreau de Fès a déposé un recours», indique Mohamed Oulad Ayad, le président de l’AMDH de la région Fès.

«Il y a plusieurs zones d’ombres dans cette affaire», nous confie-t-il. «Pourquoi les forces auxiliaires de Aïn Aïcha ont-ils ligoté les mains de M.B lors de son interpellation ? C’est une pratique dégradante et humiliante pour le prévenu. Il n’y a pas que çà. Dès le premier jour de son incarcération à la prison, le jeune a été tabassé par les autres détenus à cause de sa religion. Dans ce cas, qui les a informés qu’il s’est converti au christianisme. Grâce à la mobilisation de l’AMDH, la direction du centre pénitencier a mis M.B dans une cellule individuelle par peur d’être victime d’un assassinat», poursuit-il.

Les membres de la famille du jeune marocain subit, également, une autre forme de torture. «Les autres villageois les évitent. Ils vivent isolée et rares sont les personnes qui s’approchent d’eux. Il s’agit là d’une autre forme de violence qui montre que la société marocaine ne reconnaît pas les autres confessions», déplore Oulad Ayad.

Pauvre jeune homme
Auteur : CommonReader
Date : le 25 septembre 2013 à 22h10
Ce pauvre jeune homme est dans un égarement manifeste pour nier le sceau de la prophétie car l'islam vient compléter le message de Jésus - saydna Issa (as). C'est logique et chronologique. Donc un musulman qui devient chrétien, c'est tout simplement absurde.

Néanmoins, il n'y a aucune raison de lui faire violence, ni d'isoler sa famille qui doit fortement souffrir de cette cruelle situation.

Je pense que ce garçon est manipulé ; mais il ne risque pas de retrouver le droit chemin en étant roué de coups. Il faut l'aider à s'en sortir, respecter son souhait de conversion (car Allah guide et égare qui il veut) mais il faut retrouver et juger ceux qui ont semé les graines du doute dans son âme. Qu'Allah vienne en aide à ce jeune homme et qu'Il le guide.
coup de gueule contre le Maroc
Auteur : bedji
Date : le 25 septembre 2013 à 20h49
juster pour pousser un coup de gueule contre le Maroc qui emprisonne ses citoyens pour s'être convertis au Christianisme, et contre les marocains s'ils ne restent pas le plus souvent silencieux et hypocrites devant ce crime vont tabasser ce jeune homme ou isoler socialement sa famille.

Maroc, pays tôlérant? Mais c'est une mauvaise plaisanterie.
@shamsdetrabidz
Auteur : sms1967s
Date : le 25 septembre 2013 à 20h49
Vous êtes bouché et vous resterez bouché toute votre vie… tant que vous utilisez un référenciel relatif et mobile : il y a des juifs qui sera convertissent au christianisme, des chrétiens à l'islam, des muslmans au christianisme… qui c'est qui a raison ?
Les chrétiens et les juifs font au moins des recherches pour valider et coroborrer au moins une partie de l'histoire "sacrée" et ne pas prendre tout au comptant.
Nous on se trompe juste entre 2 générations... alors extrapoler le reste… surtout avec la 3 ième générations qui était en grande majorité analphabète… on n'a pas besoin de remonter si loin…
Surtout quand on connait la réputation du téléphone arabe…
Pétition adressée au roi réclamant son intervention:
Auteur : Aldean
Date : le 25 septembre 2013 à 20h39
Personne ne vous demande de jugement
Auteur : fred1973
Date : le 25 septembre 2013 à 20h24
Alors c'est également mon choix de vous nommer "intolérant", car vous ne voyez l'autre que par le prisme déformant de vos convictions religieuses. Vous ne manifestez aucune empathie, qui je vous le rappelle est cette capacité de se mettre 2 secondes à la place d'autrui.
Par ailleurs, je me demande comment, en tant que membre de la nation Française, vous pouvez cautionner de telles atteintes à la liberté de conscience, qui est complètement garantie en France puisque jusqu'à preuve du contraire personne ne vous y empêche de pratiquer votre religion ou de prier à la mosquée. La France ne considère pas les musulmans comme plus envahisseurs que les hindous ou les chrétiens, la France détermine justement la place allouée aux religions au sein de la république: et elles ont toutes la même place. Reste à savoir si l'Islam, qui se considère toujours comme supérieur à tout le monde, saura comprendre qu'il n'a pas plus voix au chapitre en France que les autres religions. Et qu'il va bien falloir qu'il s'y fasse, comme toutes les autres religions s'y accommodent sans problème.
Vous arguez que ce jeune homme a été sanctionné du fait que le Maroc a une religion d'état, l'Islam? Eh bien!! Si vous ête musulman vivant en France, remerciez la laïcité française car auparavant, le catholicisme, religion d'Etat jusqu'en 1905, ne vous aurait pas laissé la moindre place pour votre culte. Vous auriez alors sans doute goûté également de la prison pour votre foi, et peut-être auriez-vous un avis différent aujourd'hui.
Question œillères, vous n'avez aucun avis à formuler, manifestement vous en possédez de très couvrantes. Car vous ne pensez pas du tout aux autres.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com