Menu

Article

France : Bakchich révèle la fiche de police de Jamel Debbouze !

Mais aussi celle de Johnny ! Le Système de traitement des infractions constatées (STIC), dernier joujou informatisé du ministère de l'intérieur, n'en rate pas une. A coup sûr cette fois, les français (stars ou pas), sont tous égaux devant la loi.
Publié
DR
Temps de lecture: 1'
Le site d'informations Bakchich, a donc pu mettre la main sur les fiches de deux grands copains de la droite française. Les démêlés judiciaires du franco-marocain se déclinent comme suit : Outrage à agent de la force publique en 1998, rebelote en 2000 avec cette fois-ci un refus d'obtempérer, violences volontaires et menaces d'atteintes aux personnes en 1999, violences volontaires en 2002, et conduite malgré l'annulation du permis de conduire en 2006 et 2007.

En attendant, les esprits s'échauffent au ministère de l'Intérieur. Michelle Alliot Marie demande au directeur général de la police « qu'une enquête soit diligentée sur l'origine de ces fuites », comme le rapporte le porte-parole. Fuites qui n'épargnent pas le contenu du fameux fichier, à la limite du douteux. Retour à la fiche de Jamel, où l'on est surpris de lire, pour chacun de ses démêlés, « Suites judiciaires : Inconnues ». Dans un autre registre, la Commission nationale d'informatique et des libertés (CNIL) semble critiquer régulièrement la fiabilité du fichier. Dans son rapport de 2005, elle déclarait avoir fait le ménage dans 44% des fichiers, soit en les mettant à jour soit en les effaçant. Selon l'Observatoire national de la délinquance, STIC comporterait environ 30% de noms inscrits par erreur.

Pour la petite histoire, ce fichier de police informatisé, oeuvre de Charles Pasqua, regroupe les informations concernant les auteurs d'infractions interpellés par la police nationale. A y voir de plus près, le fameux fichier semble quelque peu hors la loi. Bien qu'évoqué officiellement et présenté comme une priorité du ministère de l'intérieur en 1995, il fonctionnera sur l'ensemble du territoire français six années durant, de manière parfaitement clandestine, sans autorisation de la CNIL. N'en déplaise à Monsieur Pasqua, Bakchich met à disposition des internautes sa fiche des RG, sa fiche STIC étant mystérieusement introuvable.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com