Menu

Culture   Publié

Maroc-UE : Ouverture réussie pour le festival Jazz au Chellah

Le coup d’envoi de la 18e édition du Jazz au Chellah a été donné mercredi soir, à Rabat, en présence de près de 1600 spectateurs. «Une ouverture magistrale», selon les organisateurs de ce festival, placé cette année sous le signe de «la croisée des styles et des cultures». 

Temps de lecture: 2'
DR

C’est hier, mercredi 11 septembre, qu’a démarré la 18e édition du festival Jazz au Chellah. Pour sa première soirée,  l’événement, organisé par la délégation de l’Union européenne au Maroc en partenariat, notamment, avec le ministère de la Culture, la Wilaya de Rabat-Salé et le Goethe Institut, s’est déroulé à guichets fermés.

«Nous avons conçu ce festival pour être le reflet d'un partenariat culturel entre l'Europe et le Maroc en offrant à des musiciens d'horizons différents une tribune d'expression unique», a déclaré Rupert Joy, ambassadeur de l'Union européenne au Maroc, lors de la cérémonie d’ouverture. Selon les organisateurs, près de 1600 personnes étaient présentes mercredi soir au Chellah.

Discours d'ouverture par Rupert Joy, ambassadeur de l'Union européenne au Maroc

Du jazz contemporain à Rabat

Le public avait d’abord rendez-vous avec le groupe suédois Naoko Sakata Trio, révélés en 2009 après leur passage au Young Nordic Jazz Comets. «Armés d’un piano, d’une batterie et d’une contrebasse, Naoko Sakata, Johan  Birgenius et Anton Blomgren ont véritablement conquis le public à coup de compositions complexes et de musique épurée, sur fond de jazz contemporain empreint de traditions levantines», se félicite les organisateurs.

La chanteuse marocaine Oum, à la voix mélodique, a ensuite pris le relais. L’interprète de Soul Of Morocco était pour l’occasion accompagnée des Français de Papanosh Quintet. Une rencontre musicale des plus réussie, comme en témoignent les images.

Entre deux rives 

«Le Jazz au Chellah n’est pas seulement un festival, mais doit aussi être vu comme un forum de rencontres au cours desquelles naissent des projets musicaux originaux et des relations solides entre les deux rives de la Méditerranée», a souligné Majid Bekkas, directeur artistique Maroc du festival, dans un communiqué.

Le Jazz eu Chellah est loin d’être encore fini. Ce jeudi soir, les amateurs du jazz, et de la bonne musique en général, ont rendez-vous avec Fugara Quartet, venus de Hollande, d’Allemagne et de Finlande. La soirée se poursuivra ensuite avec une rencontre musicale entre Driss El Maaloumi quartet et le trio Grande & Matthew Bourne. 

Yabiladi.com est partenaire média du Festival Jazz au Chellah.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com