Menu

Article

Espagne : Des MRE harcelés par la Guardia civil

Un groupe constitué de 60 immigrés marocains, vivant dans la région d'El Ejido au sud de l’Espagne, ont été victimes de harcèlements de la part de « membres incontrôlés de la Guardia civil », comme les nomme dans un communiqué rendu public aujourd’hui, (Acoge), une Organisation non gouvernementale (ONG) espagnole.
Publié
DR
Temps de lecture: 1'
L'ONG qui œuvre pour la défense des droits des immigrés, a affirmé dans des propos repris par la MAP que trois patrouilles de la police espagnole avaient fait usage mardi 30 septembre 2008, de violence physique et verbale à l'encontre de plusieurs ressortissants marocains. En effet, la police espagnole les aurait menacé de représailles, au cas où ils ne quitteraient pas leurs domiciles d’ici la fin de cette semaine. Ceci, sans mêmes prendre la peine de vérifier la conformité légale de leur situation.

Ce dernier incident, n’est que la suite d’une série d’agressions dont sont victime des MRE. Dernier incident en date, celui enregistré dimanche dernier à Almeria. En effet, une patrouille de police avait investi une zone appelée « Tierras de Almeria », avec pour but la destruction de biens personnels appartenant à des immigrés marocains.

Par ailleurs, « Acoge » a déclaré, qu’elle recevait des centaines de plaintes relatives à des abus de pouvoir de la part d’agents de sécurité espagnols, accomplissant leurs missions en état d’ébriété. Tout en affirmant avec désolation que ces incidents freinent toute tentative qui vise à nouer des liens fraternels entre les espagnols et les immigrés. « Ces actes anéantissent les résultats du travail accompli par les acteurs associatifs dans la région en faveur de l'intégration des immigrés », déplore un membre de l'association.

Il semblerait que les MRE ne sont plus désirés nulle part ! Après les lois qui les menacent à tout moment d’expulsion, voilà que les agents censés maintenir l’ordre, contribuent au contraire à l’accroissement des actes de vandalisme que le gouvernement Zapatero dit pourtant déplorer.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com