Menu

Société Publié

Maroc : Les accidents de la route coûtent 2% du PIB

Les accidents de la route au Maroc produisent des dégâts énormes, tant sur le plan humain que pour l’économie. S’il faut les évaluer, le ministère des Transports parle d’un coût représentant environ 2% du PIB. Vu la prépondérance des accidents encore cette année, le département d’Aziz Rebbah accélère sa stratégie de lutte contre ce fléau.

Temps de lecture: 2'
DR

Les dégâts matériels occasionnés par les accidents de la route au Maroc coûtent en moyenne 14 milliards de dirhams par an, soit 2% du PIB, a relevé le ministre de l'Equipement et du Transport, Aziz Rebbah, mardi, à l'ouverture d'un séminaire international de formation technique sur «la sécurité et la signalisation routières», rapporte la MAP. Cela ne fait que confirmer les chiffres avancés par le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, face aux députés il y a quelques mois, lesquels étaient cependant passés inaperçus. 

Le nombre de morts a augmenté de 50% en 15 ans

Cette estimation économique du coût des accidents routiers par les autorités révèle le sérieux de la question qui est presque devenu comme un enchainement de faits divers parmi tant d’autres, tellement les accidents font partie de notre quotidien avec toutes les conséquences fâcheuses que cela comporte. Même le nouveau code de la route en vigueur depuis 2010 n’a pas permis de résoudre le problème. En effet, les ravages sont énormes. Les chiffres font froid dans le dos : 12 personnes environ sont tuées sur nos routes chaque jour avec une centaine de blessés. Une observation dans le temps permet de constater que le phénomène a pris de l’ampleur au fil des années. Ainsi en 2012, 4 222 personnes ont trouvé la mort suite à des accidents de la circulation, contre 2807 en 1996, soit 50% de plus en 15 ans.

Cette année encore, le bilan pourrait être similaire, puisque les accidents meurtriers s’enchainent. Et le mois d’août, qui est généralement la période de pic des accidents en raison des arrivées des MRE qui boostent le trafic automobile de 10%, n’a pas fait exception cette fois. Du 13 au 21 août seulement, 41 personnes sont décédées dans des accidents de la route. Quelques jours avant, même des membres de le garde royale en ont été victimes.

Avec tout cela, on pourrait se demander à quoi sert notre code de la route. Il a pris pourtant comme modèle des pays stricts dans la gestion de la sécurité routière comme le France, la Suède et bien d’autres. Mais un comparatif, fait par L’Economiste, montre que le nombre d’accidents de la route au Maroc est 14 fois plus élevé qu’en France, 23,3 fois plus élevé qu’en Suède, 17,5 fois plus élevé qu’en Espagne et 11,7 fois plus élevé qu’aux Etats-Unis.

Rebbah travaille sa stratégie pour limiter les dégâts

M. Rebbah et son équipe ont mis en œuvre une stratégie nationale pour lutter contre ce fléau. Le ministre entend élargir le champ de contrôle routier et intensifier les opérations de surveillance. En plus de cela, un dispositif réglementaire prenant en considération la sécurité des citoyens et l’intérêt des professionnels, sera mis en place.

Egalement dans le cadre de cette stratégie, toutes les infrastructures routières devraient être mises à niveau et un nouveau code de la route devrait voir le jour. Car comme le disait le Aziz Rebbah en février dernier, lors de la Journée nationale de prévention routière, «80% des accidents mortels sont imputables au comportement des automobilistes». 

les accidents de la route
Auteur : lamiae ouchkine
Date : le 15 décembre 2013 à 16h13
nous savons tous que les accidents de la route sont parfois fatals. certaines personness y trouvent la mort et d autres en ont des séquelles à vie . il ne faut pas tuer des gens genntil il faut tuer comme asad lbachar et dautre personne de la gouremances
ne me cite plus
Auteur : maB2rOc
Date : le 05 septembre 2013 à 22h36
Ecoute je sais que t'est une mecreante ou un mecreant tu peut pas nous voir et moi de meme donc quand tu vois mon surnom zap et tous ira bien
juste deux sujet actualite la mauvaise reputation des marocaines et les accidents
Auteur : maB2rOc
Date : le 05 septembre 2013 à 22h33
Suffit de lire actu pour voir le lien entre les deux
Permis et insécurité routière
Auteur : indigène
Date : le 05 septembre 2013 à 18h27
La corruption, l'état des véhicules et des infrastructures sont les principales causes de l’hécatombe sur les routes du royaume:

Le permis s'achète pour 3500 MAD

La plupart du temps les infractions à la loi sur la circulation routière son réglées sur place à l'agent verbalisateur.

La visite technique des véhicules reste quant à elle "exotique".

Plus de 30 % du parc automobile au Maroc doit être retiré de la circulation pour défectuosité.

Je rejoins le commentaire précédent sur l'incivisme d'une grande partie des usagers de la route. Mais si l'on retient que ce critère, alors des pays tels que l'Italie, l'Espagne, certaines villes de France connaîtraient des morts par dizaines de milliers.

Les chiffres avancés 10 millions de voitures, 5 millions de motos, 25 millions de vélos me semble excessifs.

Le code de la route annoncé au public à grand renfort de publicité par le précédent ministre ghallab et actuel président de la chambre des représentant n'a pas apporté de solution.
je persiste et signe..........
Auteur : Daït Aoua
Date : le 05 septembre 2013 à 13h06
Ce fléau, ce drame, cette hecatombe, ce malheur que notre pays connait et subit de la part de certains voyous de la route n'a rien avoir, avec le permis, ni la corruption, ni les examens, ni la route ni la religion, ni la police, ni le gendarme...ce n'est que de la vaste blague, et une manière comme une autre pour se trouver, une excuse, une issue échappatoire à ses propres responsabilités......

Ce drame que connait notre pays, je persiste et signe, est dû au manque d'éducation et civisme.... et cela veut tout dire.......!!!!

Croyez-vous que si on limite sur nos autoroutes la vitesse à 50 Kms / h.... sera-t-elle respectée.. bien sur que NON !

Certains pretendent que c'est à cause de nos routes... parfois je me demande si tous les trous, dans nos routes ce n'est pas pour rappeler à certains automomibilites, qu'ils sont en train, de rouler, ça reveille, ça évite la somnolence

Avec plus de 10.000.000 de voitures, plus de 5.000.000 de motos, plus de 25.000.000 vélos sur nos routes.. y a de faire .. !!! y a de la matière première pour faire des montagnes d'argent à coup de radar fixe, Mobile, aérien, et peut-être bientôt même satellitaire.... !!!!!!!!!!!!!!!!

Tant que certains inconscients-voyous, se tuent seul, jamais je ne les plaindrais, je suis à la limite de dire ( " bienfait ") des assassins en puissance en moins, mais malheureusement le plus triste c'est leur familles qu'ils laissent derrière eux.... qui nous fait de la peine.....

Education, civisme, c'est la seule alternative pour, éradiquer ce fléau, ou du moins le diminuer fortement... sans depense de l'argent du contribuable...!!!!!!!!!!!!!!!!

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com