Menu

Article

Les Marocains pointés du doigt par la ministre de l'Intérieur des Pays Bas

Après les propos hostiles à la communauté marocaine des Pays-Bas du député d'extrême droite Kurt Velders, la ministre de l'Intérieur enfonce le clou. En effet, Guusje Ter Horst s'en est pris aux jeunes MRE, jeudi dernier. Madame la ministre, aurait même ajouté, lors d’une déclaration à une télévision publique relatée par l'AFP, que les immigrés marocains seraient responsables de la criminalité dans son pays.
Publié
DR
Temps de lecture: 2'
"On voit entre autres dans les statistiques de la criminalité que les Marocains et Antillais sont plus souvent en contact avec la police que les jeunes d'origine néerlandaise". C’est avec ces mots que Horst, également membre du parti travailliste néerlandais PvdA, a voulu exprimer ses sentiments vis à vis des Marocains. Elle a ajouté à cet égard que le gouvernement néerlandais ne pouvait plus se taire face à la délinquance des jeunes marocains: "Chez les Marocains de 18 à 25 ans, c'est 20%. C'est trop et il faudra prendre des mesures (...)".

Le climat de tension et de discrimination est devenu tel, que la semaine dernière un bus ne s’était pas arrêté dans certains quartiers à majorité marocaine. Et pour cause, le conducteur aurait voulu protester contre l'agression de son collègue qui aurait été attaqué d'un couteau par des jeunes d'origine marocaine. Ce n’est pas tout ! le champ des médias s’est lui aussi inscrit dans cette montée discriminatoire. En effet, quelques journalistes hollandais qui s'étaient rendus en reportage dans un quartier où résident des Marocains, avaient annoncé être l’objet d'harcèlements de la part de jeunes marocains.

La ministre n’a bien entendu pas raté cette occasion pour descendre les Marocains. Elle aurait même affirmé qu'elle avait "toujours dit qu’il est important, si on veut résoudre un problème, de savoir à quoi ressemble le groupe qui cause le problème. S'il s'agit de Marocains, ça devient un facteur pertinent". Tout en rappelant que le gouvernement hollandais fait face à une multitude de problèmes que causent les Marocains: "Il ne s'agit pas seulement du problème de la criminalité mais aussi de l'absentéisme scolaire et de problèmes sociaux". Néanmoins, la ministre n’a pas oublié de saluer timidement, les efforts fournis par les associations marocaines travaillant aux Pays-Bas: "Lorsqu'il s'agit d'assistants sociaux ou de police, le lien entre la société néerlandaise et marocaine n'est pas parfait et c'est la raison pour laquelle on a bien besoin de gens de la communauté marocaine (...) capables d'amener les jeunes à un comportement meilleur".

Les déclarations de Guusje Ter Horst ajoutées à celles de Kurt Velders, font que les Marocains de Hollande, devront faire face à une discrimination qui ne cessent de s'accroître à travers toute l’Europe. La Hollande, l’Allemagne, la France, l’Espagne.... à qui le tour ?

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com