Menu

Sport Publié

Athlétisme : Deux athlètes pointent du doigt la responsabilité de la fédération et du ministère

Après la débâcle aux JO de Londres, marquée par les fameux trois cas de dopages (Siham Selsouli, Abderrahim Goumri et Amin Laâlou), le même scénario (sans dopage) s’est répété aux mondiaux de Moscou. Criant leurs ras-le-bol, deux athlètes, Abdelati Iguider et Mohamed Mestaoui ont vidé leurs sacs, depuis la capitale russe.

 

Temps de lecture: 2'
Abdelaati Iguider / DR

Du 10 au 18 août, Moscou avait rendez-vous avec la 14ème édition des Mondiaux d’athlétisme. Vingt-six sportifs marocains ont pris part à cette compétition. Au stade de Loujniki, le miracle n’a pas eu lieu. Le Maroc est bon dernier, son escarcelle étant désespérement vide. Pas la moindre médaille, même en demi-fond, et notamment au 1500 m. Les seuls espoirs de voir le drapeau marocain hisser dépendait de la performance d’Abdelaâti Iguider, notre seul médaillé, de bronze, des jeux olympiques de Londres de l’été dernier, et la jeune Malika Akkaoui. Qualifié à la grande finale de la reine des courses, Iguider a flanché, non pas à cause du dopage mais tout simplement parce qu’il n’en peut plus.

Sur Al Jazeera, Iguider a vidé son sac

L’athlète marocain en a marre. Il ne supporte plus que la Fédération et le ministère de la Jeunesse et des Sports ne respectent pas leurs engagements financiers envers lui. «Mes ennuis ont commencé bien avant les JO de Londres. Je suis le seul marocain ayant décroché une médaille d’or en 1500 m dans les mondiaux en salle d’Istanbul et également le seul à récolter le bronze aux jeux olympiques. Et pourtant, ce que j’aurais dû avoir en guise de récompense, je ne l’ai pas eu. Les primes pour les deux performances étaient faibles par rapport aux promesses des responsables. L’ancien ministre de tutelle (Moncef Belkhayat, ndlr) avait signé un document spécifiant le montant d’argent à accorder pour chaque médaille. Il n’en fût rien. Pire que ça, dix jours après notre retour au JO de Londres, ils ont résilié le contrat de mon entraineur. Et depuis, je m’entraine tout seul». Et d’ajouter que «je suis arrivé aux mondiaux de Moscou totalement déprimé et le moral en dessous de zéro».

Mestaoui, un autre athlète qui attaque la fédération d’Ahizoune

Mohamed Mestaoui, arrivé 9ème à la finale de 1500 m, a également vidé son sac. Dans des déclarations à la presse, il avoue que s’il est dans la capitale russe, c’est «à mes frais». L’athlète reconnaît avoir de graves problèmes avec la Fédération.

«Ils m’ont interdit de prendre part aux concentrations sportives et m’ont éloigné du centre d’entrainement de Rabat. Ils n’ont fait appel à moi que deux semaines avant le début des mondiaux de Moscou». Dans ce contexte, la 9ème place de Mestaoui est un grand exploit.

Ahizoune quittera-t-il la présidence de la fédération de l’athlétisme ?

Iguider et Mestaoui ne sont pas les seuls à accuser la fédération d’Ahizoune de la responsabilité de cet échec, il y a également le cas de Malika Akkaoui. L’une des flammes du demi-fond au Maroc que les responsables ont, "sciemment", éteints en la privant de son entraineur personnel.

Sous d’autres cieux, Abdeslam Ahizoune aurait pris l’initiative de démissionner, sauf que le Maroc a ses propres règles. Le cumul des échecs et des contre-performances ne signifient pas automatiquement la fin des fonctions, le cas du PDG de la RAM est à ce titre très éloquent.  

Même l’assemblée générale de la Fédération, du 4 mars, qui devait annoncer la fin de l’ère Ahizoune s’est terminée sur une fausse note. Sous l’insistance de membres de cette instance, favorable à la continuité du patron de Maroc Telecom, l’AG a  été reportée sine die. Voilà plus de six ans que Ahizoune est à la tête de la fédération.

MON DIEU QUE C'EST TRISTE... !!!
Auteur : Daït Aoua
Date : le 25 août 2013 à 14h15
Et avec ça poli comme une porte de prison et.............encore
c'est une offense pour la porte...............!!!!!!!!!!!!!!!!!!
le crapaud sait parler
Auteur : hyayna
Date : le 23 août 2013 à 21h49
zaki pauvre tache tu crois faire peur a qui ? ces pas sorcier d'aller sur ma fiche yabi et de voir mon nom et prenom sans oublier que tu doit connaitre le moghreb fessi qui me sers de photo donc facil d'en deduire que je suis fessi mdrr bazz 3lik tes vrement un champion d'en les menaces mon chere 0
Dernière modification le 23/08/2013 21:54
@hyayna
Auteur : sarafansud
Date : le 21 août 2013 à 01h37
le crapeau c'est celui qui t'a mit au monde et pour te nourire,je sais qu'il ramasse les restants du marché des minguettes a venissieux le samedi matin,celui de vaulx en velin le dimanche matin,lundi celui de bron,le mardi celui du quai Victor augagneur,mercredi celui des charpennes et vendredi celeui de la place grandclement a Villeurbanne
je sais aussi que vous ramassez les vieilleries dans les dechetteries en France pour les vendre a fes au maroc et exactement au quertier bensouda le samedi et a bab ftouh le rsetant de la semaine durant vos vacances au maroc
ma femme est assisstance sociale et elle a un gros dossier sur vous .
Alors ne me chatouille pas.a si Reda Naji
si non, tu verras qui de nous deux est le crapeau.et qui de nous deux est la colombe.
Tu n'as pas de chance.tu te croyais a l'abrit derrière ton écran ;en insultant les gens .erreur.je peux frapper a ta porte ou t'appeler au telephone si necessaire
Dernière modification le 21/08/2013 01:44
C'est pas grave
Auteur : aziia
Date : le 20 août 2013 à 19h05
Maroc Telecom claque des millions pour les chanteurs étrangers pour mawazine.
pour les K7hale rasse comme vous, walouuuuu .
C'est bon de se sentir comme une merde chez soi
c'est pas grave on a l'habitude daba
Au Royaume des pédopihiles, les Alaouites sont Rois
Auteur : matis79
Date : le 20 août 2013 à 16h44
Enseignement/ Education: zéro
Santé: zéro
Innovation: zéro
Industrie: zéro
Ville/Urbanisme: zéro
Sécurité: zéro
Culture: zéro
et finalement Sport: zéro,
la dernière discipline ou le Maroc brillait un peu l'athlétisme a rejoint les performances de nos footballeurs nationaux : zéro

Corruption/ Fassad: 20/20
Pédophilie: 20/20
Hypocrisie/Démagogie: 20/20

Bienvenu au Maroc de Mohammed Vi, un pays en constante évolution.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com