Menu

Environnement Publié

Maroc : Ceuta plaide pour une usine de recyclage de ses déchets à Fnideq

Expédier les ordures ménagères de Ceuta et Melilia en Espagne reste onéreux pour l’Etat ibérique. Pour le président de l’Agence pour le développement économique et social de Ceuta (ADESC), Juan Luiz Munoz Arbona, la solution serait le montage d’une usine de recyclage des déchets à Fnideq (Castillejos) ou dans des zones à proximité de la ville... en territoire marocain.

Temps de lecture: 2'
DR

L’idée de créer au Maroc une usine de traitement de déchets provenant de Ceuta et Melilia germe encore dans la tête des autorités espagnoles. Et pour cause, le transfert des ordures coûte cher à l’Etat. C’est ce qu’a compris le nouveau président de l’ADESC, Juan Luiz Munoz Arbona, qui plaide pour l’installation d’une entreprise dédiée au traitement des ordures à Fnideq (Castillejos) ou à proximité de Ceuta, comme le rapporte Elpueblodeceuta.

«Nous présentons toujours l’idée de création d’une usine de recyclage des déchets à Castillejos ou dans les zones près de Ceuta, c’est beaucoup d’argent qui est consacré au transfert des déchets de la ville à la terre ferme», a déclaré Munoz Arbona. Et d’ajouter : «nous sommes en discussion avec les acteurs gouvernementaux et environnementaux, l’ADESC est en contact avec le Maroc pour la mise en œuvre de cette idée».

En outre, le président de l’ADESC a expliqué dans une interview la nécessité de renforcer «à tous les niveaux» les échanges entre le Maroc et Ceuta. «Nous devons concevoir les frontières comme une opportunité et non un obstacle», a-t-il souligné, encourageant, au passage, les employeurs de la ville à s’adapter «aux temps qui changent». Selon lui, Ceuta doit sauter dans le «train de la mondialisation, d’où la nécessité de créer un bureau de coopération extérieure qui se chargerait spécifiquement de traiter les questions relatives au Maroc.

«Statut spécial», «carte verte», Ceuta plus proche du Maroc

«Le Maroc bénéficie d’un important investissement étranger à Tanger. Jusque là, 800 entreprises espagnoles se sont implantées, pourquoi pas à Ceuta», se demande Munoz Arbona. Selon lui, la coopération entre la ville espagnole et le Royaume chérifien doit être renforcée et les citoyens de Ceuta doivent bénéficier d’un «statut spécial». A ce propos, un document a été transmis par l’association au gouvernement de la ville. Il sera destiné à étudier les opportunités pour améliorer les conditions des citoyens de Ceuta qui transitent ou séjournent au Maroc, a-t-il rappelé.

Dans le menu des propositions, la création d’un bureau de service à la clientèle à Ceuta, un office qui faciliterait les opérations économiques et financières pour les Marocains résidant dans la ville et inversement. «Le fait que nous accueillons fréquement la classe moyenne marocaine pour leurs achats dans la ville est important surtout pour l’obtention du visa», a déclaré Juan Munoz, qui souhaite la mise en place de la «carte verte» pour les véhicules de 6 mois à un an.

M6 au Royaume des merveilles
Auteur : schwarzkopf
Date : le 21 août 2013 à 03h22
deposez vos chomeurs dans le Royaume de M6,ils seront recus comme rois
lachez vos pedo sur le derriere des ptits sujets de M6,il seront même graciés
deposez vos soldats sur les terres de M6,ils seront tolerés
lachez vos bateaux destructeurs sur les richesses halieutiques a M6,ils seront bien traités

vous êtes chez vous,desolé si notre presence vous dérange,on appartient pas a M6,vous comprendrez donc
@charmeur
Auteur : sarafansud
Date : le 21 août 2013 à 02h01
je sais bien que les espagnoles n'ont ni l'envie ni les moyens de se payer un tel projet(surtout en territoire etranger)
c'est pour cela que j'ai émis mes conditions (inacceptables) pour mettre au pied du mur le maçon JUAN LUIZ MUNOZ ARBONA.
A méditer...
Auteur : Le vrai de vrai
Date : le 20 août 2013 à 23h06
Installer une usine de recyclage des déchets de Ceuta et Mélilia à Fnideq veut simplement dire :

"La reconnaissance de la souveraineté espagnole sur les villes marocaines occupées de Ceuta et Mélilia"

Ouvrons grands nos yeux!
Dernière modification le 20/08/2013 23:10
@zaki777
Auteur : charmeur de serpent
Date : le 20 août 2013 à 22h40
Ne soyez pas naïf M. zaki777, si l'Espagne était vraiment intéressé par une usine de recyclage, il aurait déjà construit une sur le territoire de Ceuta pour faire des économies et en même temps pour bénéficier de ce que peut rapporter un projet pareil ( comme vous l'expliquer dans votre intervention ) au lieu de nous demander de recycler ses déchets. C'est juste une manière intelligente de se débarrasser de leurs ordures.

Après avoir occupé notre territoire, ils nous demandent de les aider à recycler leur poubelle. Quelle courtoisie !!!
Dernière modification le 20/08/2013 22:43
Les espagnoles exagèrent!
Auteur : Le vrai de vrai
Date : le 20 août 2013 à 22h12
Chaque pays doit garder ses ordures chez lui, c'est aussi simple que ça!
Les espagnoles exagèrent toujours. Tu leur donnes la main, ils t’arrachent le bras.

La nouvelle présidente d'Argentine les a foutu leurs entreprises dehors du pays,parce qu’ils ne respectent rien et ils se croient tout permis. Les anglais aussi, en ont marre de leurs comportements.

Les européens respectent les normes écologiques chez eux, mais jamais dans d'autres pays, surtout en Afrique y compris le Maroc où il n' y a pas de contrôles.

Il ne faut pas oublier l'acheminement des ordures de Ceuta à Fnideq sur une route nationale de 10kms, et le ballet des camions puants qui vont circuler sur cette route, la saleté qu’ils vont déverser sur leurs chemins plus la fumée du mazout qu'ils vont dégager jours et nuits le long de la route à l’allée comme au retour.
Tous les les incinérateur en Europe polluent toute les régions qui sont autour.

Il n y a nulle part, aucun incinérateur qui est propre.

Ils sont tous puants, sales, polluants, et les risques de cancer est plus élevé chez les habitants des endroits où ils sont installés

Et si le Maroc ferait la même demande l’Espagne pour aller installer une usine de recyclage des ordures chez eux, Vous verrez jour au lendemain, toute l'Espagne et l'Europe vont sortir manifester contre!
Et c'est ce qui se passera si le Maroc acceptera cette demande osée de la part espagnoles.

A lire:

http://www.euractiv.fr/autres/afrique-occidentale-marche-florissant-dechets-ue-13918.html


Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate