Menu

Sport Publié

Moscou 2013 : Chani et Bilal se manquent au marathon, Gharib n’a pas participé

Encore un raté ! Les athlètes marocains sont sur le point de rentrer bredouilles des Championnats du monde d'athlétisme qui se tiennent à Moscou. Ce samedi, Hafid Chani, Mohamed Bilal n’ont pas pu terminer le marathon. De son côté, Jaouad Gharib n’a pas participé. Les maigres espoirs du Royaume reposent désormais sur le finaliste du 1 500m, Mohamed Moustaoui.

Temps de lecture: 2'
DR

Les jours se suivent et se ressemblent donc pour le Maroc dans ces championnats du monde organisés à Moscou. Ce samedi, le marathon l’a confirmé. Les derniers espoirs qui reposaient sur les marathoniens se sont envolés. Hafid Chani et Mohamed Bilal qui n'ont pas fini leur course, rentreront au bercail sans aucune médaille autour du coup, tout comme Jaouad Gharib qui n’a pas pris part à la compétition. Les chances du Maroc qui s’amenuisaient au fil des jours, se trouvent réduites presque à néant.

Car, au terme de 8 jours de compétition, aucun athlète n’est parvenu à monter sur le podium. La petite lueur d’espoir qui existait lors de la qualification aux demi-finales de Malika Akkaoui, Halima Hachlaf au 800m dames et Abdalaâti Iguider au 1 500m hommes, s’est envolée hier. Jeudi, Siham Hilali a disputé la finale du 1500m dames sans résultat. De même pour Salima El Ouali Alaoui qui est parvenue en finale du 3000m steeple, mais s’est classée dernière. A ce stade de la compétition, seul Mohamed Moustaoui reste encore en lice. L’athlète s’est qualifié pour la finale du 1 500m hier en terminant troisième de sa série en 3:36.12.

Désormais tous les espoirs reposent sur Moustaoui

La dernière chance du Royaume repose donc sur Mohamed Moustaoui devancé hier par l’Américain Centrowitz (3:35.95) et le Kényan Chep Seba (3: 35.88). Dans la même série que son compatriote Abdalaati Iguider, Mohamed Moustaoui avait réussi à créer la surprise en dominant neuf autres athlètes.

Demain, il tentera de sauver l’honneur du Maroc en allant chercher une place sur le podium. Une mission qui s’annonce pour le moins compliquée car les Kényans Asbel Kipruto Kiprop, champion olympique et du monde en 2008 et 2011 et son compatriote Silas Kiplagat, vice-champion du monde en 2011, sont donnés favoris dans cette finale. Le Marocain devra se surpasser ce dimanche.

LA HONTE!
Auteur : le diable
Date : le 19 août 2013 à 07h36
fiers d etre marocains? sauver l honneur? pas une medaille ! a quoi sert un ministere des sports? bouffer les deniers du lupen-peuple?une corde et du savon sur un crochet de boucher!!!!!!!
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com