Menu

Article

Affaire Al Maghraoui : les autorités marocaines interdisent le site web du cheikh

D’après l'AFP, les autorités marocaines auraient procédé à la fermeture du site internet animé par le Cheikh Mohammed Maghraoui, du siège de son association à Marrakech. Les différentes maisons coraniques que le théologien dirigeait ont également été fermées.
Publié
DR
Temps de lecture: 1'
Ces derniers coup de vis seraient intervenus suite à la décision du Conseil supérieur des oulémas, présidé par le Roi du Maroc, et qui condamnait vivement la fatwa très controversée de Maghraoui. Début Septembre dernier, il avait autorisé le mariage des filles dès l'âge de 9 ans en précisant qu'elles sont performantes sexuellement.

Cet avis religieux, a également poussé plusieurs ONG (organisations non gouvernementales) ainsi que la presse nationale, à réagir avec fermeté pour condamner les propos du Cheikh qui portent atteinte à l’image religieuse du Maroc.

Depuis l’instauration du code de la famille en 2004, l'âge minimum du mariage pour la fille est passé à 18 ans. Ce qui fait donc, que Cheikh Maghraoui est considéré comme un hors la loi.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com