Menu

Sport Publié

Athlétisme : Iguider, sauveur du Maroc à Doha

Les 13es mondiaux d’athlétisme en salle se sont clôturés ce dimanche à Doha (Qatar). La compétition, comme très souvent, a été survolée par les Etats-Unis qui s’adjugent la première place au tableau final des médailles. Le Maroc pour sa part, est sorti 19e, grâce à un seul homme.
Temps de lecture: 1'
DR
Une médaille : tel est le bilan de l’athlétisme marocain aux derniers mondiaux d’athlétisme en salle au Qatar, qui se sont tenus le weekend dernier, du 12 au 14 mars. Ce résultat est bien maigre, surtout quand on le compare à celui des Etats-Unis, 1ere nation (17 médailles dont 8 en or).

Cette médaille, le Maroc la doit à Abdelati Iguider, qui a obtenu l’Argent sur sa distance de prédilection, le 1500 mètres. Après avoir dominé largement la troisième série de qualifications (3 min 37.14) vendredi, le sociétaire de l'Olympique Marocain a été à deux doigts de remporter la médaille d'or en finale, revenue en fin de compte à l'Ethiopien Deresse Mekonnen, détenteur de la meilleure performance mondiale 2010 (3 :33.10).

Le rêve de sacre d’Iguider a donc été brisé par l’un des meilleurs hommes du circuit, mais ce n’est pas ce qui l’empêche d’être « déçu », comme il le déclare à la MAP. Il est d’ailleurs revenu sur sa prestation : « le fait d'être bousculé par certains athlètes et le retard que j'ai pris avant de me lancer aux 400 derniers mètres, y était pour quelque chose ».

Si elle n’a rien de comparable au carton des Etats-Unis, la médaille d’Iguider a ceci de bien, qu’elle enrichit le palmarès du Maroc, qui compte désormais 15 médailles depuis la création de ces mondiaux d’athlétisme en salle.

De plus, grâce à sa prestation, Iguider a hissé les couleurs nationales au 17e rang du classement par points, ex-æquo avec le Soudan (13pts).

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com