Menu

Politique Publié

France : L'affaire Thomas Fabius avait démarré dans un Casino à Marrakech

L’affaire Thomas Fabius, fils du ministre français des Affaires étrangères, prend une tournure insoupçonnée au départ. L’on se demandait quel lien avait l’affaire Thomas Fabius avec le Maroc pour que la justice chérifienne soit sollicitée par la France. En fait, tout a commencé avec un incident survenu dans un casino de Marrakech en 2011. Explications.

Temps de lecture: 2'
DR

Thomas Fabius ou l’homme aux multiples ennuis ? Il est actuellement visé par plusieurs affaires en justice. Fin juin, le Parquet de Paris a ouvert contre lui une information judiciaire pour «faux», «escroquerie» et «blanchiment», a révélé Le Monde mardi dernier. Et pour cause : l’homme brasse d’énormes sommes d’argent, attirant par la même la curiosité des autorités. Ainsi, il a acheté, en juin 2012, un 280 m2 sur l'une des artères les plus huppées de Paris à 7 millions d’euros. Une acquisition financée en partie par un apport personnel gagné au jeu et un crédit bancaire. Pourtant, le fils de l’actuel ministre français des Affaires étrangères est un chef d’entreprise qui échappe à l’impôt sur le revenu, officiellement, en raison de ses faibles revenus.

A la base, c’est une mésaventure de Thomas Fabius au Maroc, il y a presque deux ans, qui emmènera la police d’abord à s’intéresser de près à l’ainé des Fabius, avant de découvrir ses multiples affaires louches. En effet, il fait l’objet d’une enquête préliminaire pour «tentative d’escroquerie et faux» depuis plusieurs mois. Cette enquête a été initiée suite à la plainte d’un casino marrakchi. L’affaire restera méconnue, jusqu’à ce que l’AFP révèle, en octobre dernier, la participation de la justice marocaine.

Une fausse montre de luxe en gage après plusieurs pertes

L’Histoire. Pendant son séjour à Marrakech en novembre 2011, Thomas Fabius a essuyé plusieurs pertes dans un casino de la ville ocre. Portefeuille à sec, l’homme laisse en gage une fausse montre de luxe. L’établissement dépose alors une plainte contre lui pour «tentative d’escroquerie». La police marocaine prend l’affaire en main et saisit Paris.

En France, la cellule de renseignements Tracfin (Traitement du Renseignement et Action contre les Circuits Financiers clandestins) poursuivra discrètement les enquêtes sur le train de vie du trentenaire, sans pour autant toucher le volet fiscal, vu sa position de chef d’entreprise à faible revenu. Cependant, l’acquisition de son luxueux appartement parisien, alors que son démêlé judiciaire au Maroc n’est pas résolu, alertera les enquêteurs. Un achat survenu quelques semaines après que Tracfin ait transmis un renseignement sur Thomas Fabius à la justice.

Discrétion au Maroc

Connu pour sa passion pour les jeux, le fils de Laurent Fabius est interdit de casinos en France, confiait au Journal du Dimanche en avril dernier, un proche du ministre français, soulignant que «les seuls soucis des Fabius viennent de leur fils Thomas, né en 1981, un joueur invétéré». Le collectif Diktacratie ironisait d'ailleurs à ce sujet écrivant que si le père est aux affaires étrangères, tandis que le fils pour sa part, «fait des affaires… étranges».

Au Maroc, ces affaires étranges sont traitées dans le plus grand secret. Il est quasi impossible d'obtenir des informations au ministère de la Justice. D'ailleurs très peu sont au courant de ce qui s'est tramé à Marrakech en novembre 2011. 

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate