Menu

Sport Publié

Hicham El Guerrouj, 8e meilleur sportif africain de tous les temps

Le quotidien britannique «The Times » a publié un classement des 25 meilleurs sportifs africains de tous les temps. Dans la liste largement dominée par les athlètes, l’ex-star du 1500m, le Marocain Hicham El Guerrouj occupe la 8e place.
Temps de lecture: 2'
DR
Les sept premiers de la liste sont : le coureur de fond éthiopien, Haile Gebrselassie, son compatriote Kenenisa Bekele, le golfeur sud-africain Gary Player, Abebe Bikila, coureur éthiopien décédé en 1973, le footballeur libérien George Weah, l’athlète kenyan Kipchoge Keino et Frederick Christoffel Hendrik du Preez, ancien joueur sud-africain de rugby. Hicham El Guerrouj a devancé d’autres grands noms du sport africain, comme les Camerounais Samuel Eto'o (10e) et Roger Milla (19e), la Mozambicaine spécialiste du 800m, Maria Mutola (13e), l’Ivoirien Didier Drogba (15e), l’Ethiopienne Tirunesh Dibaba (16e).

Le journal du groupe « News Corporation » de Rupert Murdoch, a rappelé l’humilité généreuse du natif de Berkane. Déjà considéré comme l'un des plus grands coureurs de demi-fond de tous les temps, « The Times » a indiqué aussi la domination du Marocain sur ces distances (1500m, Mile et 2000m), au tournant du siècle dernier. Hicham El Guerrouj a remporté 4 titres aux championnats du monde sur 1 500 m (en plein air) entre 1997 et 2003, la finale du Grand Prix de Berlin en 1999 et il a emporté deux fois le pactole de la Golden League en 2001 et 2002. D’ailleurs, il est encore à ce jour, le détenteur de 5 records du monde sur lesdites distances.

Cependant, celui qui a été jusqu’à nos jours, le seul sportif sacré à trois reprises (2001 à 2003) athlète de l’année par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), a d’abord rencontré des problèmes aux Jeux Olympiques, avant de s’y imposer. D’abord à Atlanta (USA) en 1996, où il a franchi la ligne d’arrivée en 12e position, puis à Sydney en 2000, où il a décroché la médaille d’argent. Quatre ans après, il a glané la récompense qui lui a filé entre les mains en Australie. Aux Jeux d’Athènes, Hicham El Guerrouj a remporté le 1 500 et le 5 000 m. Une performance réalisée auparavant par l’athlète finlandais, Paavo Johannes Nurmi lors des Jeux Olympiques de Paris en 1924.

Durant la même année 2004, il a été élu sportif mondial de l'année par le quotidien sportif français « L'Équipe » et meilleur sportif de l’année 2004 au Maroc, et ce, pour la neuvième fois. Toujours en 2004, il a rejoint comme membre, le Comité international olympique (CIO). Il a eu d’autres distinctions en dehors du sport notamment le « Cordon de Commandeur » au Maroc, le Prix prince des Asturies en Espagne.

Après avoir pris sa retraite en mai 2006, Hicham El Guerrouj est parti en début 2009 aux Etats-Unis pour suivre une formation en management et marketing sportif à l'université d'Eugene, dans l'Oregon.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com