Menu

Article

Maroc : Privé de tous ses droits en prison, Ali Aarrass entame une grève de la faim

Privé de tous ses droits, Ali Aarrass vient d’entamer une grève de la faim à durée indéterminée. Dans une lettre au public, il dénonce les injustices que lui font subir les responsables de la prison, ainsi que la corruption qui y règne. Détails.

Publié
DR
Temps de lecture: 3'

«J’ai décidé en ce jour [lundi 15 juilliet 2013, ndlr] d’entamer une grève de la faim, une grève que je n’arrêterai pas tant qu’on ne respecte pas mes droits !», annonce Ali Aarrass dans une lettre écrite depuis sa cellule à la prison de Salé où il est incarcéré depuis 2011.

Cette décision fait suite à une injustice qu’il a subie de la part des hauts responsables de la prison. Dans sa lettre, M. Aarrass décrit les faits qui se sont déroulés à partir de lundi 8 juillet. Il avait reçu une enveloppe contenant des photos ainsi qu’un médaillon des 20 kms de Bruxelles, médaille dont le collier portait les couleurs du drapeau belge. «Quelques heures plus tard, le directeur donne l’ordre qu’on me reprenne la dite enveloppe avec tout son contenu», raconte le Belgo-marocain, soulignant qu’il avait pourtant déjà signé dans le registre l’accusé de réception comme c’est de coutume à la réception du courrier.

«Menacé» par le directeur de la prison

Cependant, ce que M. Aarrass considère comme de la «provocation» ne s’arrête pas là. Mercredi 10 juillet en fin de matinée, « le directeur de la prison Abdellah Darif et son adjoint nommé M. Bouazza ont débarqué dans sa cellule à son insu », explique-t-il dans sa lettre. Le Belgo-Marocain était dans la cour. Les deux responsables auraient fouillé la pièce, arraché et piétiné des lettres et cartes postales collées sur le mûr et emporté quelques-unes à caractère privé.

«Quand je suis revenu à ma cellule, […] tout était sens dessus dessous. Ils ont pris un malin plaisir à le faire avec beaucoup de méchanceté, haine, un racisme, du mépris, pour me toucher», relève le prisonnier politique. Il regrette d’ailleurs que le directeur n’ait fait preuve d’aucune «humanité ni intelligence en compagnie de son adjoint», lequel est connu pour ce genre d’actes. Il aurait harcelé M. Aarrass après la visite du Rapporteur de l’ONU fin 2012.

Après constat, M. Aarrass demande à rencontrer M. Darif afin d’obtenir des explications sur ce qui s’était passé. «Il a répliqué en me disant qu’il est le directeur et que je ne suis qu’un prisonnier. Qu’il décidait de tout et qu’il faisait tout ce qu’il voulait dans sa prison», rapporte-t-il. Le Belgo-marocain a voulu revendiquer ses droits de prisonnier, mais le directeur s’est imposé en maitre. «Il m’a dit, en me menaçant, qu’il me fera la vie impossible, et que Bouazza est l’homme en qui il place toute sa confiance, son confident». Pour Ali ce qu’il subit aujourd’hui dans cette prison, n’est que «la preuve d’un racisme, d’une vengeance de la part du directeur et de son confident et adjoint, Bouazza».

Certains prisonniers «payent avec tout ce qu’ils ont pour avoir en retour ce qu’ils veulent»

Du fond de sa cellule, Ali Aarrass attend toujours qu’on lui restitue l’enveloppe confisqué avec le médaillon aux couleurs du drapeau par lequel il a «juré» en faisant son service militaire dans les années 1993-94. «Enfermé dans cette prison, avec le droit à «plus rien!», [...] j’en suis à me demander si j’ai les mêmes droits que tous les prisonniers».

Il en a d’ailleurs profité pour dénoncer la corruption qui règne à la prison de Salé où les plus offrants ont droit aux séjours les plus paisibles. En effet, certains prisonniers payeraient «avec tout ce qu’ils ont pour avoir en retour ce qu’ils veulent, et ce butin le directeur et son adjoint se le partagent», révèle Ali Aarrass qui se refuse tout acte de ce genre. Il compte poursuivre sa grève de la faim jusqu’à ce qu’il retrouve tous ses droits.

Arrêté en 2008 à Melilia pour des actes de terrorisme dans le cadre du GICM, Ali Aarrass avait été blanchi. Mais cela n’a pas empêché l’Espagne de l’extrader vers le Maroc, en 2010, où il a été jugé et condamné, en 2012, à 12 ans de prison pour terrorisme. Aujourd’hui, M. Aarrass bénéficie du soutien des Nations Unies et de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH). Ce soutien de poids, pourrait peser pour stopper les injustices qu’il subit en prison. Après sa rencontre avec le prisonnier Belgo-marocain, le Rapporteur spécial de l’ONU contre la torture avait écrit au gouvernement marocain, sans qu’il n’y ait de réponse officielle de la part de Rabat.

NE MELANGE PAS TOUT;;;
Auteur : Daït Aoua
Date : le 16 juillet 2013 à 19h40
Ne melange pas chaabane avec ramdane, Mandela et ton cousin et autres islamistes-terroristes-traitres......

Pour ce qui de droit je suis d'accord, sauf que KHOROTOS , comme toi abuse trop et prennent tout à l'envers tu lui donnes la main il te prend le bras, tu es l'exemple vivant, tu lâches pas les basquettes au Roi, apprends d'abord la loi ensuite parle ......

Sinon pour le reste je suis serieux WALLAH, quand tu veux et ou tu veux....... je suis à Bruxelles....une belle ville la grande place et certains d'autres endroits le sablon aussi est beau... je trouve que c'est une petite ville en tant que capital de l'europe c'est trop petit.....

Sinon les autres quartiers scarbec molenbec c'est pas joli...joli.... on dirait qu'il n'y a plus personne au MAROC et que tout le monde et ici.... je reste encore deux semaines... à bientôt j'espere j'aime faire ta connaissance serieux.....



Les Droits de l'Homme dont le Royaume Mohamed VI ignore et n'applique pas,mais un jour il se fera rattrapé.
Auteur : Chibani2
Date : le 16 juillet 2013 à 18h13

Nul ne sera soumis à la torture,ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Nul ne peut être arbitrairement arrêté ou détenu.

Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expressionce qui implique le droit de ne pas être inquité pour ses opinions......

Malheureusement boufakrane et consorts les ignorent ou les baffouent.Nelson Mandela a tenu des années en prison sans lui faire changer d'opinion et IL A RÉUSSI AVEC LE SOUTIEN DE TOUT UN PEUPLE.

Ma tronche @ boufakranre,pour ta gouverne ne ressemble pas à la tienne certainement d'un rejeton Touareg,CEST POUR CELA QUE NOUS N'AVONS PAS LES MÊMES VALEURS.Bienvenue à l'Abdication de Notre Roi Albert II et l'Intronisation de Philpp 1er,QUELLE DÉMOCRATIE ET QUELLE MODESTIE ROYALE.
Drôle de phrase.....
Auteur : Daït Aoua
Date : le 16 juillet 2013 à 14h19
@ chibani....Tu dis : le maroc et le royaume de Mohamed 6, or il te suffit d'écrire le Maroc applique l'arbitraire....ou le royaume du Maroc, ou tout simplement la justice marocaine applique l'arbitraire....Eh bien non ! c'est plus fort que toi tu ne sais pas t'en passer pour trouver une bréche pour meler le ROI à tout.....

Si tu veux t'attaquer ou critiquer le Roi valablement, argumente intelligemment, à force de vomir ta haine au ROI, tu finis par me le faire apprecier + en + et j'apprecier tous ceux et celles qui te meprisent même s'ils sont silencieux......

Mais dites-moi.... c'est quoi cette haine du ROI ? ? on peut savoir d'ou ça vient.............

je te signale que l'article 46 de la constitution stipule : En érigeant constitutionnellement leur souverain en Symbole de la nation. Les Marocains conviennent donc que lui manquer de respect c'est leur manquer de respect à eux mêmes et à leur nation..... j'espére que tu vas retenir cet article ......

Je te signale que je suis chez toi en belgique pour quelques semaines ça me ferai plaisir de voir à quoi ressemble ta tronche je suis serieux...wallah.... tu peux me contacter en MP....
@chibani jouj...ton cousin...
Auteur : Daït Aoua
Date : le 16 juillet 2013 à 13h27
Chibani..tu crois tout de même pas qu'on va plaindre ton cousin, qu'il dasse sa gréve mais qu'il se taise definitivement alors on le croira...

On ne gagne jamais rien avec un islamiste enfin une chose les emmerdes....

Si toi tu contestes ce jugement, c'est que c'est un bon jugement.....

Changement de tactique de ton cousin, la peur de la prison est plus forte que les convictions à deux balles, qui ne rapportent que les emmerdes... mais il faut être un homme il faut savoir assumer...

Maintenant il nous sort son Kleenex, et il se porte en victime.... il n'avait qu'à se tenir tranquille et ne pas se fourrer dans les emmerdes et mener une vie tranquille comme tout le monde auprés de sa famille, et comme tous nos amis MRE qui ne pensent qu'au bien être de leurs enfants et proches.... quand fait le malin on prend le sapin sur sa tronche.....
Ali n'a commis aucune violence,ni acte terroriste,donc sa dignité doit être respectée sans limites.
Auteur : Chibani2
Date : le 16 juillet 2013 à 10h23
Malgrè que ce prisonnier bénificie du soutien de l'ONU et de la Cour Européenne,le Maroc et le Royaume Mohamed VI,continuent à appliquer l'arbitraire (La Nouvelle Constitution n'est que de la poudre aux yeux), sans respecter les Droits de tout prisonnier (droit commun ou prisonnier d'opinion ) car pour ce Makhzen il n'est pas reconnu comme tel.
Tout mon soutien à Ali et aux autres prisonniers d'opinion en souhaitant que la visite del Rey Juan Carlos soulèvera ces problèmes qui perdurent au Maroc et dans ses geôles.Ila AL amam......
N'OUBLIEZ PAS QU'IL A ÉTÉ BLANCHI ET ACQUITTÉ PAR L'ESPAGNE,PAYS DÉMOCRATIQUE ET EUROPÉEN ( RESPECTANT LES DROITS DE L'HOMME).
SON SEUL MALHEUR ALI C'EST D'ÊTRE D'ORIGINE MAROCAINE (Il perd sa double nationalité,une fois les pieds sur le sol Marocain).

Dernière modification le 16/07/2013 11:05
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com