Menu

Sport Publié

Mehdi Carcela : Toujours partagé à 50/50 entre la Belgique et le Maroc

On parle de lui depuis plusieurs semaines. Il a été appelé en sélection belge et le Maroc lorgne sur lui. Il s’agit de Mehdi Carcela, footballeur belge né d'une mère marocaine et d'un père espagnol. Plusieurs médias belges avançaient hier mardi, que le jeune joueur de 20 ans avait décidé de défendre les couleurs du Maroc. L’intéressé dément l’information ce mercredi et avoue qu’il se prononcera bientôt.
Temps de lecture: 2'
DR
La journée d’hier a été cauchemardesque pour l’équipe nationale belge de football. L’attaquant du FC Bruges Wesley Sonck, déjà blessé, a déclaré forfait pour les prochaines rencontres des qualifications du Mondial-2010 des Diables Rouges face à la Turquie et l'Estonie les 10 et 14 octobre prochains. Le lundi, le gardien de l’équipe et capitaine du FC Brugeois, Stijn Stijnen, annonçait sa retraite internationale. Le choix présumé de Mehdi, a été perçu comme une défection de plus au sein de l’effectif belge. Il a donc créé une sorte d’onde de choc dans l’équipe dirigé par l’entraineur néerlandais, Dick Advocaat.

C’est le quotidien belge néerlandophone, De Standaard, qui a annoncé que Mehdi aurait déjà fait son choix. Ce journal s’est basé sur les confidences des proches du joueur ayant la triple nationalité belge, espagnole et marocaine. Mais De Standaard a peut-être trop pris en compte l’une des dernières affirmations de Mehdi Carcela-Gonzalez. « J'ai un choix sportif à faire. Or avec le Maroc, il y a la possibilité de jouer la CAN et je pense avoir plus de chance de disputer un grand tournoi », avait-il déclaré. N’était-ce pas aussi une manière de privilégier la piste menant à la tanière des Lions de l'Atlas ? Depuis lors, les commentaires fusent dans la presse. La RTBF a écrit que « Carcela renonce pour le moment aux Diables » alors que le site sportif Extrafoot.be avançait que « Carcela préfère être un Lion plutôt qu'un Diable ».

Selon le porte-parole de la Fédération, Nicolas Cornu, « Carcela avait demandé de pouvoir disposer d'un délai avant de se décider quant aux couleurs du pays qu'il défendra à l'avenir. C'est pourquoi il ne sera pas présent lors des matchs contre la Turquie et l'Estonie, mais son choix n'est pas encore fixé ». Il a donc renoncé à jouer les deux prochains matches avec les Belges, mais cela suppose t-il qu’il a définitivement choisi d’être Lion ?

Le nouveau coach des Diables Rouges s’est exprimé en conférence de presse après l’entrainement du lundi. « J'ai entendu qu'il a promis de nous donner une réponse jeudi prochain. Je n'ai pas de mal à comprendre qu'il ne doit pas être facile de prendre une décision de cette importance à 20 ans. Je lui souhaite en tout cas que ce soit la meilleure. Je ne vais pas lui parler, ni tenter de l'influencer. C'est en effet à lui de choisir souverainement en son âme et conscience, et pas à moi... », a-t-il dit, cité par Belga.

Mehdi lui même est entré dans la danse ce mercredi matin. Interrogé par La Dernière Heure, il répond : « Pourquoi dit-on cela alors que je n'ai pas encore pris ma décision ? Je réfléchis. Tout est arrivé trop vite, j'ai besoin d'un peu de temps. Mais non, ma décision ne penche pas en faveur du Maroc, à 70 % ou autre chose... C'est vraiment du 50-50. ». Voilà qui est clair.

A la question de savoir ce qui pourra influencer sa décision, Mehdi, dira que « c'est un choix personnel (…) Je dois rencontrer les représentants de la Fédération marocaine. J'ai déjà discuté avec la Fédération belge : ils m'ont dit de suivre mon cœur, qu'ils me laisseraient libre de faire mon choix. Je leur ai dit que j'essayerai de donner ma réponse pour la fin de la semaine. ». Difficile de tenir cette promesse, puisqu’il a reconnu lui-même qu’il ne pourra pas « voir les dirigeants marocains avant le début de la semaine prochaine. C'est sans doute eux qui viendront en Belgique pour qu'on puisse discuter... ». Affaire à suivre.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com