Menu

Sport Publié

Football : Le Maroc saisit le TAS à propos d’un joueur togolais

Dans un communiqué publié samedi dernier, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a annoncé avoir saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) à Lausanne en Suisse pour contester la participation du Togolais Abdoul Mamah Gaffar à la rencontre de juin dernier entre les Lions de l'Atlas et les Eperviers du Togo. La décision marocaine fait suite à l'absence de réaction de la part de l’instance mondiale du football, la FIFA, poursuit le communiqué.
Temps de lecture: 2'
DR
Pour mémoire, le match entre le Maroc et le Togo, tenu le 20 juin 2009 à Rabat comptant pour la 3e journée des éliminatoires combinées CAN-Mondial 2010 s’était soldé par un score vierge. Après le match, la FRMF avait saisi la FIFA et avait présenté « des réserves », estimant que le latéral droit offensif togolais, « n'avait pas encore purgé une suspension pour deux cartons jaunes ». Le Bureau fédéral est revenu à la charge lors de sa réunion du jeudi 1er octobre à Rabat. « Le Bureau Fédéral, Constatant que la réclamation de la FRMF concernant l'affaire du match Maroc-Togo n'a pas été suffisamment prise en considération par la FIFA, a décidé de porter l'affaire devant le TAS, comme l'y autorise les statuts et règlements de la FIFA » indique le communiqué.

Le joueur au sein de cet imbroglio, Mamah Gaffar, évoluant actuellement FC Sheriff Tiraspol en Moldavie, devait normalement purger une suspension notifiée par la FIFA, contre le Gabon. Mais il avait été aligné. Selon le secrétaire général de la Fédération togolaise de football (FTF), Kossivi Reinhardt, le message aurait été envoyé sur le fax personnel de l’ancien président de la FTF, Tata Avlessi. Mamah Gaffar avait écopé de deux cartons jaunes, le premier lors du match Swaziland-Togo (2-1) du 28 juin 2008 à Mbabane et le second durant le match Togo-Cameroun (1-0), le 28 mars 2009 à Accra, deux rencontres jouées dans le cadre des qualifications conjointes de la CAN et le Mondial 2010. On se souvient, les Togolais ont été étrillés par le Gabon 3 buts à 0. Même en cas de victoire, le Togo perdrait ce match sur tapis vert, pour avoir aligné un joueur suspendu.

La sanction de la FIFA est claire en la matière. La perte du match sur la marque de 3-0 et une amende de 6000 Francs Suisse (près de 45 000 dirhams) à toute équipe qui aligne un joueur suspendu. Comme l’équipe fautive avait perdu sur ce score (3-0), la FIFA a tout simplement augmenté son amende à 9 000 Francs Suisse (environ 67 400 dirhams).

Pour les Togolais, la Fédération a payé l’amende et leur joueur n’était donc plus suspendu. D’ailleurs, fin juillet, la FIFA avait rejeté les réserves marocaines. Le TAS tranchera sur la question. Les trois points, dans le cas où ils seraient récupérés sur tapis vert, ne pourraient faire que du bien au Maroc, surtout en ce moment où le Onze national n’a plus vraiment son destin en main.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com