Menu

Economie Publié

New Work Lab : le nouveau QG de la Weboma à Casablanca

Vous ne connaissez pas le New Work Lab et Fatim Biaz ? C'est que vous ne faites pas parti de la Weboma, cette communauté de jeunes marocains férus de nouvelles technologies et hyperconnectés. En quelques semaines, ce nouvel espace de coworking est devenu le quartier général des geeks et autres start-up en herbe. Et aujourd'hui, jeudi 27 juin 2013 à 19h00, New Work Lab confirme cette place de choix dans la webosphère marocaine en accueillant en visioconférence Betsy Hoover, avec la Directrice de l’organisation online de la campagne d’Obama. Pour nous parler de cette aventure, nous avons interviewé la fondatrice du New Work Lab, Fatim Biaz.

Temps de lecture: 3'
Fatim Biaz, fondatrice du New Work Lab / DR
New Work Lab en photos / DR
New Work Lab en photos / DR
New Work Lab en photos / DR
New Work Lab en photos / DR
New Work Lab en photos / DR

- Yabiladi : Fatim Biaz, racontez-nous un peu votre parcours (Etudes, expériences pro, …)

- Fatim Biaz : Après avoir obtenu mon bac à Casa, je suis partie pour Paris où j’ai fait mes classes préparatoires HEC avant d’intégrer l’Edhec.J’ai ensuite travaillé pendant quelques années en tant que consultante en management auprès de deux cabinets français. J’ai effectué de nombreuses missions en gestion de projet, accompagnement du changement et marketing expérientiel.Au bout de quelques années, j’ai quitté le conseil pour aller vers d’autres horizons qui m’ont mené vers l’entrepreneuriat.

- Quel a été le déclic qui vous a poussé à revenir au Maroc ?

J’ai grandi au Maroc et passé plus d’une dizaine d’années en France. La décision de vivre en France ou rentrer au Maroc est toujours extrêmement difficile à prendre. Après avoir vécu plus de 10 ans à Paris, j’ai commencé à effectuer dans le cadre professionnel des aller-retours pendant une année entre Paris et Casablanca. C’était vraiment une très belle transition. Il n’y a pas eu véritablement de déclic. Cela m’est simplement apparu comme une évidence que je voulais de nouveau vivre à Casa.

Je pense qu’au Maroc, il y a une énergie positive qui contraste très fortement avec le climat extrêmement morose en France. Il y a beaucoup de choses à construire, beaucoup de belles aventures à entreprendre. 

- Comment s’est passé le retour au Maroc ? La réacclimatation ?

Mon retour s’est très bien passé. Je suis très heureuse d’être installée de nouveau à Casablanca. On a travaillé pendant plusieurs mois à la création de New Work Lab, cela m’a placé dans une bulle positive, énergétique. J’ai eu la chance de faire beaucoup de belles rencontres, des personnes qui m’ont fortement soutenu dans ma démarche et qui ont du coup facilité mon retour.

- Comment est né le projet New Work Lab ?

J’ai décidé il y a quelques temps de me lancer dans l’aventure entrepreneuriale. Créer sa société est quelque chose de vraiment formidable, c’est très stimulant, enrichissant, je n’ai jamais autant appris. Toutefois, c’est une aventure qui très vite peut devenir très solitaire. On échange peu sur ses projets, on n’a pas forcément les bons interlocuteurs. Travailler à la maison n’est pas une solution très productive. Du coup, j’ai commencé à travailler dans les cafés mais ce n’était pas une solution idéale. Habitant Paris, je suis partie à la recherche d’endroits où se retrouvaient les entrepreneurs. J’ai alors découvert les coworking space. Des lieux de vie et de travail pour entrepreneurs où l’on peut rencontrer des personnes qui vivent les mêmes choses et avec lesquels on va pouvoir beaucoup partager. J’ai apprécié les valeurs de ces lieux de travail, les rencontres très enrichissantes que j’ai pu y faire.

J’ai alors décidé de créer New Work Lab, un espace de travail à Casablanca pour accueillir les entrepreneurs et les freelance. Un espace pour travailler, créer son entreprise, rencontrer des entrepreneurs, apprendre tous les jours les uns des autres. Un lieu qui véhiculerait des valeurs très fortes celles de la collaboration, du partage, de l’éthique, de l’excellenceNew Work Lab est né d’une conviction forte : Nous voulons faire la promotion du «Travailler autrement» (Work Differently)

- En effet, convivialité, échange et partage qu'on retrouve dans les nombreux événements que vous héberger (TedX Salon, Gouter 2.0, conférences…) Parlez-nous un peu de l'événement important qui aura lieu aujourd'hui, la conférence live avec la responsable digitale de la campagne présidentielle de Barack Obama…

Nous organisons ce soir à 19h, une visioconférence avec la Directrice de l’organisation online de la campagne d’Obama : Betsy Hoover. La campagne d’Obama de 2012 a été une des plus belles campagnes marketing jamais réalisées. Elle s’est distinguée par la qualité des équipes de campagne (souvent issus des plus grandes entreprises High tech américaines). Ils ont mis en place une stratégie digitale très efficace qui a surpris les plus grands spécialistes du marketing. Après la campagne, ces jeunes talents de moins de 30 ans qui ont bâti la campagne ont été très prisées par les plus grandes sociétés mondiales. En tant qu’entrepreneurs, nous avons beaucoup de choses à apprendre de cette campagne. Nous poserons donc pendant 1 heure nos questions à Betsy Hoover.

Le New Work Lab de Casablanca en 4 points

New Work Lab c’est :
- un espace de travail collaboratif où les entrepreneurs, freelances peuvent venir travailler. Un espace qui favorise la créativité, l’échange et l’imagination
- une communauté collaborative d’entrepreneurs
- des rencontres et des formations orientées vers les médias sociaux, les nouvelles technologies ...
- un état d’esprit, des valeurs fortes : collaboration, échange, ouverture, éthique, excellence.

enfin une marocaine avec une cervelle ! ! !
Auteur : allaoui38
Date : le 30 juin 2013 à 19h14
elle a vue juste cette femme , même si elle aurai été plus facile pour elle de trouver un français , s'assimiler et appeler son fils Cyril ou benoit , puis revenir de temps à autre avec son compagnon jouer les civilisées et donner des leçons aux marocains comme le font beaucoup de ses compatriotes , elle a choisie une autre voix , et comme c'est tellement rare , il faut applaudir ...
bon courage ! ! ! cette femme a certainement quelque chose dans la tête ...
wooooow
Auteur : Zarzoure
Date : le 28 juin 2013 à 15h06
What an idea, amazing, wooow, Morocco needs you; but here are my questions:

1- Does Morocco really need you?

2- What is the real goal behind your project? Is it just to look good on you resume when you apply to Harvard Business School for example or is it to create job opportunities for yong Moroccans?

Thank you,
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com