Menu

Article

Maroc - Sahara : Ban Ki Moon remet la surveillance des droits de l'homme sur le tapis

Décidément, la question des droits de l’homme au Sahara est de nouveau sous les projecteurs après une accalmie diplomatique. Alors que les Etats-Unis viennent de saluer le plan d'autonomie proposé par le Maroc, Ban Ki Moon soulève à nouveau la nécessité de la surveillance des droits de l'homme. 

Publié
DR
Temps de lecture: 2'

En visite officielle à Washington, le conseiller du roi Taïeb Fassi Fihri a été reçu hier par le secrétaire générale de l’ONU. Après les encouragements protocolaires, Ban Ki Moon est revenu sur la question des droits de l’homme au Sahara et dans les camps de réfugiés. Il a insisté sur la nécessité de surveillance des droits de l’homme au Sahara et dans les camps de réfugiés sahraouis, indique un communiqué du porte-parole de M. Ban, rapporte l'agence de presse espagnole EFE.

Depuis la crise malienne en effet, le diplomate sud-coréen dit craindre des infiltrations terroristes en terre sahraouie. Pour lui, il est devenu urgent de trouver une solution au conflit. Dans son dernier rapport publié en Avril dernier, il préconisait la création d’un mécanisme indépendant chargé de la surveillance des droits de l'homme, étant donné que l'élargissement des prérogatives de la Minurso posait problème au Maroc. 

Mais depuis qu’il a émis cette proposition, le sujet a connu de nombreuses péripéties. Alors que le HCR déjà présent au Sahara était pressenti pour la surveillance des droits de l’homme au Sahara, il n’y a eu depuis aucune confirmation. Ban Ki Moon a tout de même appelé Rabat, non seulement à respecter les standards internationaux des droits de l'homme, mais aussi à participer aux efforts visant à instaurer la confiance du Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR) pour le programme des visites familiales.

Rabat devrait se méfier?

La surveillance des droits de l’homme au Sahara est une question assez épineuse au Maroc. Et ça, toutes les parties concernées de près ou de loin par le conflit vieux de bientôt quarante ans le savent. Pour l’instant, les officiels marocains ne se sont pas exprimés. Taïeb Fassi Fihri ne s’est pas non plus adressé à la presse au sortir de sa rencontre avec le secretaire général de l'ONU.

Il faut cependant dire que dans ce dossier, la position des Etats-Unis, très influents au Conseil de sécurité, reste mitigée. Ils étaient les premiers à déstabiliser Rabat avec leur projet de résolution proposant d’élargir le mandat de la Minurso à la surveillance des droits de l’Homme au Sahara. Une orientation qui semblait être en faveur du Polisario. Contre toute attente, Washington avait révisé sa position. La n°2 de la diplomatie américaine, Wendy Sherman, a même enfoncé le clou, qualifiant le plan d’autonomie d’«option crédible ».

Toutefois, le Maroc devrait rester sur ses gardes. D’autant que Ban Ki Moon peut désormais compter sur le soutien d’une diplomate influente en matière de droits de l’homme, en la personne de la nouvelle ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, Samantha Power.Tous ces paramètres, associés à l'interpellation de Ban Ki Moon à Taïeb Fassi Fihri, pourraient mettre Rabat sous pression. 

@chibani
Auteur : virtua1
Date : le 27 juin 2013 à 14h57
Arrête de mentir ,tu n'es pas Marocain ,change les couches de ton invalide et laisse le roi du Maroc tranquille.
hahaha
oeil pour oeil
Auteur : Mssoune
Date : le 27 juin 2013 à 13h14

Le Maroc doit appliquer la politique israélienne et se foutre de la gueule de l'ONU. Des qu'un individu ou un groupe d'individus menace la sécurité du pays. Les FAR doivent aller le bombarder où il soit et n'importe quel pays qu'il soit.
mr ban ki moun !
Auteur : sarafansud
Date : le 27 juin 2013 à 11h53
le peuple palestinien ,le peuple syrien ,les séquéstrés de Tindouf se font assassiner tout les jours avec presque votre bénédiction.
Dernière modification le 27/06/2013 11:53
Tant que le Roi continuera à jouer aux échecs avec l'ONU,il recevra des gifles de tout part.
Auteur : Chibani2
Date : le 27 juin 2013 à 07h26
Sa Majesté joue dans Sa Cour en envoyant à l'ONU,tantôt Saâdeddine El Othmani,tantôt Taîeb Fassi El Fihri???? Deux Ministres des Affaires Étrangères,donc 2 diplomaties,cela fait le bonheur de Monsieur Ban Ki Moon,Sécretaire de l'ONU.Il ne sait à quel Saint se vouer???
Majesté,montrez-vous uni avec VOTRE PEUPLE et cessez de contrecarrer le gouvernement en place,cela ne jouera qu'à notre défaveur.
EL PUEBLO UNIDO JÁMAS SERA VENCIDO.
Il y a 40 ans que le Maroc reçoit des gifles sur les Droits de l'Homme,Justice sociale et DÉMOCRATIE,alors qu'attendez-vous pour réagir MAJESTÉ??????
Majesté,le voyage du Président des USA,Monsieur Barack OBAMA en Afrique,nous démontre que notre pays le Maroc,n'était pas encore démocratique,il a préféré le Sénégal,plus démocratique en Afrique et l'Afrique du Sud de Monsieur Nelson Mandela.OUVREZ LES YEUX, SORTEZ DE VOTRE COUR ET UNISSEZ-VOUS AVEC LE PEUPLE COMME LE FONT LES ROIS DÉMOCRATES,POUR ÊTRE PLUS CRÉDIBLE AUX YEUX DE L'ONU.
Dernière modification le 27/06/2013 07:35
sahara
Auteur : baba dy
Date : le 27 juin 2013 à 03h33
BAN KI MOON POUSSE LES ENCHERS, IL COLLE A CETTE OPTION CAR SA RAPPORTE. ALGER DOIT ENCORE PAYER POUR MAINTENIR LA PRESSION.ENFIN SOYONS SERIEUX.DE QUEL DROIT DE L'HOMME PARLE T IL ? IL DOIT ETRE HANTE PAR LE MAROC PAS POSSIBLE.KI MOON PARLEZ MOI DES DROITS DE L'HOMME DANS LES CAMPS DE TINDOUF PUIS CE QUE LES JEUNES FILLES SONT AUTOMATIQUEMENT VIOLEES , VENDUES ETC.....
LES ENFANTS JETES A CUBA CONTRE LE GRAIS DE LEURS PARENTS ETC......VAS Y RACONTE NOUS CE QU'ILS SONT ADVENUS CES ENFANTS OU ALORS DEVANT LES DOLLARS TU TE TAIS
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com