Menu

Sport Publié

France : Khalid Skah libéré sous caution mais doit rester en France

Temps de lecture: 1'
DR

Khalid Skah est de nouveau libre. Faisant l’objet d’un mandat d’arrêt international lancé par la Norvège, l’athlète marocain avait été interpellé, mercredi, à l’aéroport de Paris-Orly. Il a été libéré sous caution, en fin de semaine dernière. Khalid Skah a été «libéré sous caution, mais ne pourra pas quitter le territoire français», a affirmé son avocat Me Brynjar Meling, contacté par le quotidien marocain Le Matin.

Selon ce dernier, la Norvège n’a pas encore formulé une demande d’extradition pour l’athlète. Médaillé d’or en 1992 aux JO de Barcelone, Khalid Skah est accusé par son épouse norvégienne d’avoir enlevé, en 2009, leurs deux enfants, aujourd’hui âgés de 17 et 20 ans.

Abdeslam Ahizoune, le PDG de Maroc Telecom qui préside également la Fédération royale marocaine d’athlétisme avait fait le déplacement à Paris, ce jeudi, pour suivre le dossier «de très près». 

Voilà pour qui le Royaume de Mohamed VI se mobilise,shame pour un père indigne...
Auteur : Chibani2
Date : le 01 juillet 2013 à 11h25

Copier/Coller...

Justice. Salma fille de Khalid Skah : ‘Notre père nous torturait moi et mon frère’. La fille du champion olympique marocain, Khalid Skah, Salma, 20 ans, a déclaré qu’elle et son frère cadet, Tarik, 17 ans, étaient victimes de maltraitance et de torture de la part de leur père, lorsqu’ils résidaient avec lui au Maroc. Mon père me frappait tout le temps et maltraitait de même, mon frère Tarik. Une fois il m’a violemment frappé à la tête au point que j’avais perdu conscience pendant plusieurs heures, la vie avec lui, c’était l‘enfer» a témoigné Salma Skah par écrit et relayé par un pure-player arabophone de la place. Selon Salma, leur père les retenait malgré eux avec lui au Maroc. Dans sa lettre, elle raconte leurs tentatives de fuite. La première fois relate elle, «c’était en mars 2009, notre père nous enfermait dans une ferme qu’il possède prés de Rabat, on avait mon frère et moi, réussi à y échapper et on avait appelé l’ambassade de Norvège». Salma qui a tenu dans son écrit, à innocenter la représentation diplomatique norvégienne de toute violation de la souveraineté marocaine, a raconté que les diplomates norvégiens, qui les avaient recueillis après leur fuite, les avaient emmenés au poste de police le plus proche, où ils ont déposé une plainte contre leur père. «Une procédure judiciaire a été entamée, mais un juge a ordonné de nous ramener chez notre père» ajoute Salma Skah. Trois mois plus tard, poursuit-elle, «le 19 juin 2009, notre père nous avait enfermé, mon frère et moi, à l’appartement de sa deuxième épouse. Nous réussîmes encore une fois à nous y échapper, on a appelé notre mère qui avait volé à notre secours». Salma ne dira rien, dans sa lettre, concernant la manière dont ils ont pu quitter le Maroc. Khalid Skah pour sa part, avait en son temps, accusé l’ambassade de Norvège de les avoir enlevés et de leur avoir fait quitter le territoire clandestinement, depuis un port de plaisance au nord du royaume, ce que les autorités norvégiennes nient catégoriquement. À noter que cette affaire Khalid Skah a été déterrée dernièrement, après son arrestation en France, en application d’un mandat d’arrêt international, émis contre le champion olympique marocain, par la justice norvégienne, sur une plainte déposée par son épouse norvégienne, mère de Salma et de Tarik
Un conseil à Mr Khalid Skah.
Auteur : Le vrai de vrai
Date : le 24 juin 2013 à 23h55
Prenez un avocat international qui plaidera pour votre cause en Norvège et dans d'autres cours de justice internationales.

Utilisez les ambassades marocaines comme des boites à lettres, parceque dans le fond, ils vont vous faire miroiter, vous faire des promesses et trimballer votre dossier d'un bureau à l'autre, jusqu'à sa disparition définitive.

ils sont incompétents dans les domaines judiciaires des pays hôtes, et aucune ambassade marocaien à l'étranger ne possède un conseiller juridique qualifié qui pourra vous diriger ou vous aider.

Au contraire! Il vont vous utiliser pour envoyer des délégations du Maroc vers l'Europe qui viendront faire du tourisme 5 étoites, pas plus! Et vous faire des promesses sans suite! .
Croyez moi, c'est la vérité, vous n'êtes pas le seul cas qui a eu des problèmes avec les ambassades.!

Bonne chance Mr Khalid Skah, et ne comptez pas sur la diplomates marocains pour récupérer vos enfants kidnappés avec l'aide de l'ambassade de Norvège au Maroc.

Votre cas est assez urgent, et ce n'est pas avec la lenteur et la légèreté des diplomates, que vous allez résoudre votre problème.

Prenez un deuxième avocat international et n'écoutez pas ceux qui vous rassurent, pleurent avec vous, et en même temps ils vous enfoncent!
Dernière modification le 24/06/2013 23:58
Affaire peu transparente
Auteur : Aghlabou
Date : le 24 juin 2013 à 17h53
Il y a tout de même beaucoup de points d’interrogation dans cette affaire peu transparente. Le couple et leurs deux enfants vivaient déjà depuis quelques années au Maroc et les tribunaux Marocains ont donné la garde des enfants à Mr Sekkah. La mère, le commando des paras Norvégiens et l’ambassade commettent un acte criminel sur le sol Marocains et aucune action du gouvernement Fassi Fehri Istiqlal. La Royaume de la Norvège lance un mandat d’arrêt international contre Mr Sekkah qui s’est fait dépossédé de ses enfants illégalement et le gouvernent de Mr Fassi Fihri ne bouge pas le doit et fait la politique de l’autruche. Aucune action ou poursuite judiciaire contre la mère, Anne Cecilie Hopstock, et le commando qui ont kidnappé et ont fait sorti les enfants hors du territoire marocain illégalement. Pauvre Khalid !!!! La moindre des choses est un mandat d’arrêt international ! Tout cela est très louche.
Libéré sous caution !
Auteur : webmaster
Date : le 24 juin 2013 à 17h27
Bonjour CHibani2,

Nous avons cité l'avocat de Khalid Skah qui affirme qu'il a été libéré sous caution. Si vous avez une source plus crédible merci de nous l'indiquer.
Libéré sous condition et non sous caution,mon intervention du 22 Juin 2013.
Auteur : Chibani2
Date : le 24 juin 2013 à 17h03
Le voyage et la présence de ce Monsieur,Président de la fédération Royale d'athlétisme était obligatoire pour confirmer la validité et la conformité du passeport diplomatique dont Khalid était en possession.
Le voilà libéré sous condition mais la Norvège ne lâchera pas prise.
Cela devient une affaire d'état et non pénale.
Le Maroc mélange les torchons et les serviettes pour faire changer la position de la Norvège sur le Sahara Occidental.
Diplomatie et politique de caniveau.
Nous verrons la suite des événements et ce qu'il va sortir de son chapeau,pardon Sa Couronne ce Roi,certainement pas une COLOMBE BLANCHE.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com