Menu

Sport Publié

Mondiaux d’athlétisme 2009 : Le Marocain Jamal Chetbi contrôlé positif

La journée avait bien commencé avec la qualification des athlètes marocaines Mariem Alaoui Selsouli et Ibtissam Lakhouad pour les demi-finales du 1500m, qui se dérouleront le vendredi 21 août. Elle se serait bien terminée si ce n'était la disqualification de Jamal Chetbi qui devait participer à la finale du 3000m steeple-chase. Celui-ci a été contrôlé positif à un produit dopant. L'information a été donnée via un communiqué de la Fédération royale marocaine d'athlétisme (FRMA), repris par la MAP.
Temps de lecture: 3'
DR
Alaoui Selsouli a fini, dans la première série des qualifications, à la quatrième place avec un chrono de 4:08.86. La course a été remportée par la Bahreïnie Maryam Yusuf Jamal (4:08.76), championne en titre, devant l'Espagnole Nuria Fernandez (4:08.79) et l'Ethiopienne Meskerem Assefa (4:08.86). A l’issue de cette épreuve, l'athlète marocaine a déclaré à la MAP qu'elle avait choisi « d'observer la course et de ne prendre l'initiative que lors des derniers 500m, pour s'assurer une des six premières places », menant à la qualification directe tant convoitée. Ill faut reconnaître toutefois que du chemin reste encore à parcourir pour la jeune sportive qui aura beaucoup à faire face à de grands noms de la discipline. Pour rappel, cette dernière a été médaillée de bronze sur 3000m aux Mondiaux en salle, en 2008 à Valence (Espagne) et médaillée d'argent aux Mondiaux juniors en 2002 à Kingston (Jamaïque), sur la même distance.

Participant à la seconde série de ces qualifications, Ibtissam Lakhouad, quand à elle, a terminé à la sixième place (4:08.21). Les trois premières places de la course ont été prises, dans l’ordre d’arrivée, par l'Ethiopienne Gelete Burka (4:07.75), l'Espagnole Natalia Rodriguez (4:07.84) et la Britannique Lisa Dobriskey (4:07.90). Pour l’athlète marocaine, elle a réussi à se hisser - in extrémis - à la demi-finale pour rejoindre sa compatriote Alaoui Selsouli. Elle a reconnu elle-même avoir « arraché » son ticket à la suite d’un enchaînement « d’erreurs tactiques » au cours de la course. Lakhouad a conclu, en commentant la course, qu’elle a dû « mettre les bouchées doubles pour terminer sixième ».

Côté messieurs, la journée a été beaucoup moins euphorique, surtout pour Jamal Chetbi. Qualifié lundi en finale du 3000m steeple-chase, le coureur marocain a été suspendu hier de la compétition, suite à un contrôle de dopage qui s’est révélé positif. Le chargé de communication de la FRMA a précisé à la MAP que Chetbi aurait fait usage de « produits illicites », d’après la Fédération Internationale d’Athlétisme (IAAF).

Quoi qu’il en soit, la déception était patente dans le milieu l’athlétisme marocain à l’annonce de la nouvelle, hier après-midi. La FRMA a aussitôt rendu public un communiqué exprimant son « regret » face à « cette suspension et les circonstances qui l'ont entourée ». Le texte poursuit en précisant que Chetbi avait été contrôlé « positif au Cleanbuterol », une substance interdite d’usage aux athlètes en compétition.

La réaction de l’athlète ne s’est pas fait attendre. En effet, il soutient ne pas s’être dopé et compte bien défendre son innocence devant l’IAAF. Son argumentaire se repose sur le fait « qu'il souffrait depuis 2008 d'une polypose naso- sinusienne, et qu'un médecin italien lui a prescrit, en premier lieu, des antibiotiques », avant de subir une opération chirurgicale dans une clinique du même pays. Ainsi, Chetbi affirme que ces médicaments « pourraient être à l'origine de cette substance prohibée » qu'il « ne connaissait pas ».

Par ailleurs, la FRMA a « demandé à l'athlète de s'expliquer, de dire le cas échéant s'il souhaite faire le test de l'échantillon "B" et être auditionné, et de fournir le dossier médical pour appuyer sa version des faits », indique-t-on dans le texte du communiqué de la Fédération.

Après la suspension de Jamal Chetbi - qui s’était qualifié pour la finale du 3000m steeple en se classant en seconde position de sa série de demi-finale - les espoirs de médailles pour le Maroc reposent, entre autres athlètes, sur les épaules – ou plutôt dans les jambes - de Amine Laalou, Mohamed Moustaoui et Abdalaati Iguider. Ces derniers seront, sauf coup de théâtre, sur la ligne de départ de la finale du 1500m ce soir, à 20h25 (GMT +2), à Berlin.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com