Menu

Article

Parlement : En pleine crise, Karim Ghellab accorde des primes à ses collaborateurs

La rigueur budgétaire n’est pas pour tous. En pleine crise économique, il y a des responsables qui trouvent la parade pour l’aggraver davantage en se montrant généreux avec leurs membres de cabinets, comme c’est le cas du président de la Chambre des représentants.

Publié
Karim Ghellab, Président de la chambre des Représentants / DR
Temps de lecture: 2'

Décidément, Karim Ghellab est encore sous les feux de la rampe. La semaine dernière, il l’était à cause de son altercation verbale avec le chef du gouvernement lors de la conférence sur le droit à l’accès à l’information et cette fois, il l’est pour sa «générosité» avec ses proches collaborateurs. Le président de la Chambre des représentants a décidé de leur octroyer, du budget de l’institution, des primes annuelles variant, selon bien entendu le degré de proximité, entre 110 000 et 140 000 DH.

Ghellab n’est pas le seul

Une largesse qui aurait pu passer inaperçue mais en ces temps de vaches maigres, elle risque de provoquer des grincements de dents. Dans son édition d’aujourd’hui, le quotidien Assabah avance que Ghellab aurait opposé un refus catégorique de négocier sa décision avec les membres du bureau de la 1er Chambre. Une instance composée de quatorze députés assumant les fonctions de vice-président (huit au total), deux comptables et trois questeurs. Il faut rappeler que le règlement intérieur du parlement a prévu dans son article 28, la constitution d’une commission de contrôle des finances de l’institution législative.

Le contexte de tension entre le PJD et l’Istiqlal, auquel appartient Ghellab, est de nature à davantage amplifier cette affaire de primes. Sachant qu’il y a pire. Les exemples ne manquent, d’ailleurs, pas. En octobre dernier, le président de la Chambre des conseillers a décidé d’augmenter les salaires de ses fonctionnaires, plus de 300, de 17%. Une mesure accompagnée, quelques mois plus tard, par un autre geste sonnant et trébuchant à l’égard de la gente féminine. A l’occasion de la journée mondiale de la femme, le 8 mars,  Mohamed Cheikh Biadillah a offert à ses 150 salariées des colliers en or.

En plein crise, des BMW pour les ministres

Avril dernier, alors que le chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, venait juste de décider d’amputer le budget d’investissement de 15 milliards de dh, il gratifie ses ministres par de nouvelles voitures. Des BMW série 5 dont le coût unitaire varie entre 500 et 800 000 DH.

Le département de la Jeunesse et des Sports a même demandé au ministère des Finances de lui accorder 39 autres véhicules supplémentaires de différentes marques destinés à ses délégués. Là aussi, il n'est pas le seul. Le parc public d’automobiles et de motos est estimé à plus de 110 000 unités. Pour une fois, le Maroc dépasse le Japon (environ 3000) et les Etats-Unis (72.000).

Révolution ?!
Auteur : MoroccanPatriots
Date : le 22 juin 2013 à 19h58
Je pense que le véritable changement peut venir :

d'une initiative du roi mohamed VI qui mettra les verrous là où ils faut en actes et non pas par des discours populistes et démagogues je le souhaite mais sa personne et l'institution royale sont corrompus

d'un coup d'état militaire d'un haut gradé qui se rebelle pour prendre le contrôle du pays je pense que c'est peu probable car tous les hauts gradés sont des retraités

de la rue des manifestations sur fond de reventications sociales comme actuellement au Brésil mais gars à une récupération politique des islamistes des vrais cela pas ceux de sa majesté en pacotille

Pour moi le changement au Maroc viendra de la société civile pas des élites voyous corrompus égocentriques.Le Maroc a subi une transformation politique mineure mais sa transformation sociétale sous l'impulsion de mohamed VI était bonne pendant ses dix premières années.
jusqu'a quand ?
Auteur : allaoui38
Date : le 21 juin 2013 à 14h23
le Maroc au bord de la faillite , déclassé par les agences de notation , il peine pour avoir des crédits , dernier en date 6 milliards ,puis certains osent encore se servir dans les caisses de l’état ! ! ! sont ils des patriotes ou des voleurs ? .. ...si on ajoute à ça une balance commerciale déficitaire (rien qu'avec l’Algérie , il importe 9 milliard de dollars et exporte 1 milliard de dollars ) le tableau devient plus sombre ......l'industrie en berne , les services en berne , le tourisme en berne ..seule bonne nouvelle , celle tombé du ciel : une pluviométrie généreuse , qui ne fera pas du Maroc un pays prospère, , mais elle aidera simplement ce gouvernement à sacrifier moins de citoyens .............
sans oublier une crise politique inter-gouvernementale sans précédent , certains sont tellement mécontent de la distribution du pactole qu'ils s’agitent sans raisons , ils n’hésitent pas à créer la zizanie et le désordre au sein même du gouvernement pour avoir plus de postes , autrement dit plus de tiroirs pour se servir !!! comme le fait si bien monsieur REllab et ses disciples.. ........ ceux qui croient que les quelques jeunes filles voilés et instruites du pjd , du Pam , du parti de l'istiqlal ou d'autres partis sont là pour donner une autre image de la politique et servir honorablement le peuple marocain se trompent , elles sont là pour jeter la poudre dans les yeux , de quelle obédience qu'elles soient : islamistes ,socialistes , communistes , laïcards .... ils utilisent tous la démagogie pour s'engraisser et protéger leurs avenir et celles de leurs progénitures .......... seule solution : une presse libre , une justice impartiale et surtout des lois anti-corruption effectives et applicables pour tous , ni l'habit , ni les jolis mots utilisés ne doivent dispenser d'un bon contrôle impartiale sur le terrain ... mais là aussi c'est pas gagné ; puisque ces néo-politiciens qui veuillent apporter du changement nous racontent sur les plateaux télés qu'ils faut des générations pour éradiquer la corruption et la débauche sous toute ses formes , autrement dit , n'y compter pas trop , ce flou aide ces jeunes et moins jeunes à assurer leurs avenir dans de bonne conditions ..... pendant ce temps là , ceux qui n'ont pas trouvés de fil pour s’accrocher sont entrain de couler doucement .............;sans oublier les investisseurs étrangers au Maroc , et les autres qui veuillent faire le pas , il parait qu'il scrutent cette situation avec inquiétude ,cette catégorie n'aime pas le flou , et encore moins la corruption , elle cherche la visibilité et surtout la stabilité ....... seule chose dont le Maroc peut se targuer actuellement , même si en réalité , il ne s'agit que d''une pseudo-stabilité , celle qui fait que le Maroc peut toujours s'endetter avec un taux raisonnable pour payer ses fonctionnaires ou acheter ses besoins vitaux .... mais jusqu’à quand ? les responsables politiques au Maroc sont trop gourmands y compris les jeunes d'entre eux , voilées , barbus ou sans ...., cette pseudo-stabilité peut voler en éclat à tout moment , et les exemples de ça ne sont pas rare , il suffit d’ouvrir la télé pour s'en apercevoir .........; le Maroc sera tôt ou tard confronté à sa dure réalité , les exclusions , les discriminations ne feront qu'empirer les choses ....alors justice ! justice ! et rien que la justice et le plutôt possible .............;sinon à force de pression même les brebis du Maroc peuvent se révolter ..;
Dernière modification le 21/06/2013 15:19
Wa matanhachmouch vrai de vrai...
Auteur : Akhbar...
Date : le 21 juin 2013 à 12h28
Qui peut croire en tes chiffres ? Le borgne de l'œil droite ou celui de l’œil gauche, un aveugle peut être … Qu’est ce qu’il ne faut pas entendre … Mieux en rire de peur d’en pleurer !!
Dernière modification le 21/06/2013 12:30
Cadeaux....!
Auteur : monbled59
Date : le 21 juin 2013 à 11h15
c'est facile de faire des cadeaux avec l'argent des autres...!
le vrai bla bla
Auteur : Akhbar...
Date : le 21 juin 2013 à 10h15
Tu monte ,tu monte ... mais pas dans mon estime !! Des chiffres bidons et du bla bla !! En plus tu es hors sujet l'ami
Dernière modification le 21/06/2013 10:28
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com