Menu

Article

Maroc : un syndicat demande un traitement égal des sans-papiers sans distinction de couleur ou de race

Le syndicat des travailleurs immigrés au Maroc dénonce la recommandation du ministère de l’Intérieur aux sans- papiers européens de régulariser leur situation. Il demande que les Subsahariens bénéficient de la même mesure et de traiter les sans-papiers sur le même pied d’égalité sans distinction de couleur ou de race.

Publié
Mohand Laenser, ministre de l'Intérieur / DR
Temps de lecture: 2'

Cinq jours après l’appel du département de Mohand Laenser aux Européens de régulariser leur séjour au Maroc, le syndicat des travailleurs immigrés au Maroc réagit. Dans un communiqué, datant du 18 juin, la toute jeune structure ouvrière, affiliée à l’ODT (Organisation démocratique du travail), estime que cette invitation est la parfaite illustration de «deux poids, deux mesures» envers les migrants. «A notre grande surprise, ce sont nos camarades immigrés sans papiers européens qui reçoivent la réponse favorable aux problèmes que nous, immigrés subsahariens, avons posés » il y a plusieurs années.

«Discrimination raciale des autorités»

Pire. Le syndicat «s’indigne que la loi diffère en fonction de la couleur de la peau et de la provenance des migrants. Il s’agit ici d’un mépris et d’une discrimination raciale des autorités envers les migrants subsahariens». Et constate qu’ «au moment où les migrants Européens sont caressés dans le sens du poil, les Subsahariens reçoivent, quant à eux, toutes sortes de brimades : arrestations, refoulements abusifs à la frontière, détentions illégales, confiscations de passeports …». 

Au Maroc, la loi 02-03 relative à l'entrée et au séjour des étrangers est promulguée uniquement pour les migrants africains. Sachant que dans son article 3, elle mentionne le «visa exigible», les Européens en sont, d’ailleurs, exemptés. Ces dispositions restrictives ont été adoptées dans un contexte politique très particulier.

Nous sommes en 2003, le Maroc s’est engagé dans la guerre de l’Union européenne contre l’immigration illégale des Subsahariens. Obligé de faire bonne figure auprès de son premier partenaire économique, il n’a pas hésité à renforcer son arsenal juridique et à mener des campagnes de refoulement des sans-papiers africains vers les frontières de l’Algérie. Hasard du calendrier, la loi 02-03 et celle contre le terrorisme ont été adoptées au cours de la même année.

«Régulariser les Subsahariens au même titre que les Européens»

Le communiqué du syndicat des travailleurs immigrés au Maroc, affilié à l’ODT, demande au ministre de l’Intérieur de «prendre des mesures  permettant à tous les  migrants, sans distinction aucune de provenance et de couleur, en situation irrégulière au Maroc, de régulariser leur situation à l’instar de leurs camarades Européens». Un appel qui a peu de chance d’être entendu. Les opérations de refoulement et le refus des services de ce même département d’accorder des actes de naissances aux enfants nés de parents subsahariens sans-papiers, se poursuivent.

L'année 2012 a même enregistré un durcissement des autorités vis-à-vis des immigrés africains en collaborant activement avec Madrid contre des candidats qui croyaient trouver refuge sur des ilots marocains mais sous occupation espagnole.

@
Auteur : Illis lmeghrib
Date : le 22 juin 2013 à 20h07
souvent non formés , mal éduqués , parfois violent et irrespectueux ..

tu exagère un peu, j'ai comme l'impression que tu fais partie de certains marocains qui sont profondément racistes envers les blacks
@..., tayri nssenit !! !
Auteur : allaoui38
Date : le 22 juin 2013 à 15h21
tout es lié , regeler les problèmes de quelque uns , souvent formés et éduqués ne ressemble en rien de régler les problèmes de bataillon de personnes , souvent non formés , mal éduqués , parfois violent et irrespectueux ....
pour immigrer dans un autre pays il faut respecter ses lois , ils se trouve que ces lois sont plus avantageuses pour les européens , c'est compréhensible ! ! ! pas besoin de faire tout une polémique là dessus ...
retour au sujet
Auteur : Illis lmeghrib
Date : le 21 juin 2013 à 10h41
Quand on immigre, c'est pour avoir une meilleure vie, si les subsahariens choisissent de venir au Maroc c'est que en quelques sortes, ils y galérent moins que leur pays d'origine.

l'article parle de l'égalité de traitement entre immigrés au Maroc et non du qu'est ce qu'ils font les blacks au Maroc,
@ ba9ba9 ..........
Auteur : allaoui38
Date : le 20 juin 2013 à 13h16
je ne savonne rien du tout , c'est juste la réalité , qui est pire encore ........ tu devrais être au courant , toi qui parais vivre au Maroc ... ceci dit ........en quoi j'ai dis qu'il faut régulariser selon la couleur ou les origines ? tout ce que je constate c'est que les sub-sahariens sont devenue trop nombreux au Maroc , ils s'entassent dans des quartiers , créer beaucoup de problèmes au riverains ,et c'est normal , dans un pays qui ne peux rien offrir même à ses citoyens , ils sont souvent obligés à utiliser l'arnaque pour survivre , la dernière 1milloins 600 milles dh volé au marocains sur internet en utilisant la ruse ..
ils commencent même à utiliser la violence pour s'imposer ? si tu es content de cette situation , le jour où tu sera atteint tu changera peut être d'avis ........
pourquoi le Maroc et pas l’Algérie , alors qu'ils passent souvent par ce pays ,? un algérien m'a répondu à cette question : les marocains et les marocaines ont un grand problème avec l'estime de soie , ils se sentent toujours inférieurs devant les autres , d’où qu'elles viennent ces personnes , c'est pour cela que bon nombres de personnes de toute origine s'installent dans ce pays , délogeant certains de leurs poste , ou ajoutent d'autres au chômage .........
le Maroc a besoin des investisseurs pour gagner de l'argent bien sur mais aussi pour résorber le chômage de bataillons de citoyens qui attendent leurs tours parfois depuis plusieurs années ,rajouter à cette situation d'autres chômeurs venue d’Afrique ou d'autres d'ailleurs c'est mettre l'huile sur le feu , la situation économique actuelle de ce pays ne permet pas d’aller dans ce chemin glissant , les manifestations des chômeurs sont quasi-quotidiennes, personne ne parle ? elles peuvent s'amplifier ou même changer de visage... ... celui qui est régulier doit être traité comme tous les autres , celui qui n'a pas de papiers doit quitter le pays , c'est aussi simple que ça , ceci est valable partout , d’autant plus dans un pays apprennent au tiers monde ..
Dernière modification le 20/06/2013 13:27
@allaoui
Auteur : ba9ba9
Date : le 19 juin 2013 à 21h00
c'est une honte que d'écouter ta position que tu essaies de savoner avec une situation économique.
De quel droit tu te permets de juger les gens s'ils sont régularisables suivant leurs origines.
Il ne t'est jamais traversé l'esprit que certains subsahariens puissent avoir des compétences qui dépasserai celle des nouveaux immigrés espagnoles auquel cas, ton point de vue serait discriminatoire en faciés.
De quel droit ..........bof.j'arrête là, tellement ........ya3.
Dernière modification le 19/06/2013 21:01
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com