Menu

Article

L'article de Yabiladi sur Erdogan et le roi Mohammed VI crée la polémique en Turquie

Plus de 19 000 citations référencées sur Google dans la webosphère turque en l’espace de 24 heures. Notre article sur la visite d'Erdogan qui a tourné court, a déchainé les passions au pays d’Atatürk. Du jamais vu pour un media électronique marocain. Explications.

Publié
Erdogan a quitté le Maroc plus tôt que prévu. /DR
Temps de lecture: 2'

Suite au papier d’analyse de notre journaliste, Mohammed Jaabouk, sur la visite écourtée du chef de gouvernement turc, Yabiladi.com a été littéralement envahi par des milliers d’internautes en Turquie mais aussi au sein de la diaspora turque. En effet, malgrés le départ de Recep Tayyip Erdogan un jour plus tôt que prévu, l’information est passée presque inaperçu. Or notre journaliste a mis en perspective tous les ratés de cette visite officielle de haut niveau pour mieux comprendre le départ précipité du Premier ministre turc.

C’est un euphémisme que d’affirmer que l'accueil réservé à Erdogan pour sa première visite officielle au Maroc n’a pas été des plus chaleureuses. Le roi Mohammed VI, actuellement en France, n’est pas rentré au Maroc pour recevoir le chef du gouvernement turc. Désavouant ainsi le ministre des Affaires étrangères, Saadeddine El Otmani, qui annonçait pourtant à une agence de presse turque que le roi serait sur le tarmac de l’aéroport pour accueillir notre hôte turc. Même les conseillers royaux ont préféré vaquer à leurs occupations puisque aucun n’était présent aux côtés de Abdelillah Benkirane pour accueillir Erdogan. Ils n’ont, semble-t-il, même pas eu de contacts avec le Premier ministre pendant son séjour.

Un camouflet diplomatique en pleine crise politique

De même, la CGEM a tout simplement boycotté la visite du PM turc venu avec une délégation de haut niveau. Les ministres non PJD ont pour leur part fait le minimum syndical, préférant répondre aux députés plutôt que de passer toute la journée avec leurs homologues turcs à l’instar des ministres PJD. Et enfin contrairement à l’usage protocolaire, Erdogan n’aura pas pu rencontrer les présidents des chambres des Conseillers et des Représentants, contrairement à ses homologues français, Jean-Marc Ayrault et espagnols, Mariano Rajoy.

Dans le contexte social très tendu en Turquie, notre article n'est pas passé inaperçu. Un camouflet diplomatique en pleine crise politique a fait les choux gras des sites d’informations turcs et créé le buzz sur les réseaux sociaux. Ainsi de nombreux sites turcs d’informations, portails et forums de discussions ont cité Yabiladi. Une recherche sur Google.com.tr avec les mots clés Fas (Maroc en turc) Erdoğan Yabiladi renvoi 19 200 résultats. Un résultat impressionnant lorsqu’on sait qu’il n’y avait aucun résultat il y a peine 24 heures.

De Rabat à Taksim, via les réseaux sociaux

Sur les réseaux sociaux, l'information a également fait polémique. Notre article compte à lui seul plus de 13 000 likes et plus de 1400 tweets. Les tensions politiques suite aux manifestations place Taksim, ont clairement servi de brasier pour attiser le feu de la polémique. Les positions assez partagés entre pro et anti Erdogan se sont d'ailleurs reflétés dans les commentaires sur l'article en question que ce soit en anglais ou même en turc (une première pour Yabiladi). 

Cet afflux soudain de milliers d’internautes turcs sur Yabiladi a mis à mal nos serveurs. Malgré la barrière de la langue (les turques francophones restant minoritaires) en l'espace de 24 heures, le nombre de lectures sur cet article a dépassé les 70 000 et aurait pu être largement supérieur. Notre équipe technique a ainsi passé la soirée à mettre en place des solutions afin de limiter l’accès au site pour décharger notre infrastructure en surchauffe. L’afflux de visiteurs turcs continu à être important aujourd’hui. Nul doute que cette visite officielle au Maroc restera un mauvais souvenir pour Erdogan.

pourquoi polémiquer?
Auteur : absoluter
Date : le 08 juin 2013 à 10h02
Je ne comprends pas toute cette polémique autour cette visite. Une des bases de la diplomatie est qu'un responsable politique soit reçu par son homologue. Ainsi, le premier ministre Erdogan doit être reçu par Benekirane. Si ca avait été le président turx qui était venu alors cela aurait été au Roi de l'accueilir.
A croire que Yabiladi et ses journalistes ne connaissent pas ce b-a-ba
Quelle honte. Quelle misere de la poli-tick irresponsble de nos responsables.
Auteur : Winakh_Tinakh
Date : le 08 juin 2013 à 00h47
El lisant les articles de yabiladi, il faut deduire les fautes graves commises par nos responsables:
1- Faux pas #1: Le ministre des affaires etrangeres avait dit que le PM turque sera recu par notre roi.
Je me demande si on lui a joue un mauvais coup?
- Dans l'affirmative, la personne responsable doit etre
puni confermement aux regles du droit (MON OEIL).
- Si Le ministre des affaires etrangeres avait invente de telle rencontre il doit etre doit etre puni confermement aux regles du droit (MON OEIL).

2- Faux pas #2: MEME SI notre roi est (etait) en deplacement officiel ou officiuex quelque par dans la galaxy, il aurait aumoins telephone (tweet, skype, google+a-...) le PM Turque en lui souhaitant BIENVENU au Royaume Marocain et meilleurs voeux a l'occasion d mois sacre de Ramadan.
En ajoutant des phrases du genre: '....Comme vous le savez, cher PM, YA RABI SALAMA, BLABLABLABLA....'

3- Faux pas #3: Quand un pays explicitement supporte notre integrite territoriale, il est de notre devoir TOUS (Roi et peuple (Chaba incluse))
de montrer la meme chose. Feu Hassan 2 etait clair a ce sujet.

4- Pourqoui KHENIFRA n'a pas une FUCK-ULTE?

Chanson Dedier au PCM (pauvre citoyen marocain) ....... Avec amour et YA RABI SALAMA

http://www.youtube.com/watch?v=ZDnpIqVYtGQ

QUE DIEU PROTEGE LABLADE-TAMAZIGHTE
Mais, que fait-Il en France ?
Auteur : Kamarr
Date : le 07 juin 2013 à 23h49
Combien de semaines déjà ?
A-t-il obtenu sa carte de résident ? ou s'est-il fait naturalisé ?
Lis plus attentivement
Auteur : sosomache69
Date : le 07 juin 2013 à 19h20
9e ligne : "Le roi Mohammed VI, actuellement en France, n’est pas rentré au Maroc pour recevoir le chef du gouvernement turc." Il me semble que c'est clair pourtant.
Le Roi n'a pas reçu Erdogan car en visite en France
Auteur : axis7
Date : le 07 juin 2013 à 10h09
Le Roi du Maroc n'a pas reçu Erdogan car lui même etait en visite en France. Yabiladi a omis cet element important dans son premier article. De sorte que cet article est malhonnete. Sous entendre que le Roi n'a pas recu Erdogan comme si lui même était au Maroc constitue une faute journalistique.
Dernière modification le 07/06/2013 10:09
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com