Menu

Sport Publié

Transferts : Le feuilleton Chamakh continue, Baha vers l’Olympiakos ?

Laurent Blanc veut que l’attaquant marocain Marouane Chamakh reste un an de plus à Bordeaux. Dans Le Parisien, le technicien bordelais affirme que « l’idéal serait que Marouane reste encore une année. S’il réussit une aussi belle saison, ce seront des plus grands clubs qui viendront frapper à sa porte ». Quant au président des Girondins, il s’étonne que Chamakh puisse trouver le bonheur ailleurs. Il ajoute que le club a besoin de lui.
Temps de lecture: 2'
DR
Les internationaux marocains font parler d'eux sur la scène des transferts en Europe. Le cas Chamakh en est un exemple majeur. L’attaquant marocain est annoncé un peu partout : Angleterre, Suisse, Italie, Allemagne. Et qui sait, il pourrait finalement rester tout simplement à Bordeaux. En tout cas, son président, Jean louis Triaud le souhaite vivement. Laurent Blanc ne cache pas, lui aussi, son désir pour qu’il prolonge une autre année. Mais l’attaquant des Lions de l’Atlas est catégorique : il veut quitter le club. Une envie que les Girondins respectent, mais jusqu’à présent aucun courtisan n’est passé à l’action. Aucun grand club ne fait du marocain sa priorité.

La Juventus de Turin penserait à lui, mais uniquement en cas de départ de Trezeguet. Arsenal, attendra de voir si un club viendra recruter Adebayor. D’ailleurs Arsène Wenger l’a confirmé sur RMC. « On est intéressé, mais uniquement en cas de départ ».

Il est sûr que Marouane Chamakh est le joueur marocain qui fait le plus parler de lui en ce moment. Cependant, d’autres joueurs sont sur les tablettes de plusieurs clubs. Marouane Zemmama, après une année passée aux Emirats, au club de Chaab, est rentré à Hibernian, son club en Ecosse. D’après des informations, il serait suivi par le club belge d’Anderlecht. Philippe Collin, le secrétaire général d'Anderlecht, a assisté depuis les gradins au match Cameroun - Maroc. Et il n’est pas le seul. Le défenseur Mehdi Benatia, auteur de belles prestations avec les Lions de l’Atlas, est également dans le viseur d’Anderlecht.

Adel Taarabt a eu moins de chance. Le président de Malaga, Fernando Sanz, a décidé de clore les discussions avec Tottenham alors qu'un accord semblait proche entre les deux clubs. La raison : les conditions de transfert ont changé pendant les pourparlers. Taarabt ne devrait finalement pas rejoindre Nabil Baha en Andalousie cet été. Tandis que Baha, 27 ans, est pressenti à l’Olympiakos le Pirée. Son rival, le Panathinaikos, semble s’intéresser, selon l’Est Républicain, à un autre marocain, Moncef Zerka. L’attaquant lorrain est encore lié à son club Nancy pour une année, mais il a précisé qu’il ne fermera aucune porte.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com