Menu

Article

Insolite : La MAP diffuse une dépêche parlant du Sahara occidental comme étant un pays

Les erreurs des gardiens du temple sont graves. La MAP, agence de presse officielle marocaine, vient d’en commettre une, aujourd’hui, sur la très sensible question du Sahara. Elle vient de diffuser, et sans le moindre contrôle, à ses abonnés une dépêche de l’agence algérienne APS dans laquelle le Sahara n’est non pas seulement marocain, comme le veut la bienséance au sein de la Map mais «occidental» et de surcroît «un pays». Tout ça avec la mention en bas du texte : © MAP-Tous droits réservés.

Publié
Copie d'écran de la dépêche de l'APS diffusée par la MAP à tous ses abonnés / Yabiladi.com
Temps de lecture: 2'

«Le réseau international d’études des effets des mines au Sahara occidental (REMMSO) a exprimé sa vive préoccupation de la présence des mines au Sahara occidental, a indiqué mercredi l’agence de presse sahraouie, SPS». Cette reprise n’émane pas d’un quelconque support favorable au Polisario mais bel et bien de la MAP. Une dépêche portant le sceau de la très officielle agence de presse marocaine et distribuée à tous ses abonnées aussi bien marocains qu'étrangers.

Pire encore, «le Sahara occidental, affirme le réseau, est le pays le plus touché par le problème des mines et des bombes à fragmentations semées le long du mur qui divise le peuple sahraoui». Et de conclure par ces injonctions lancées au Maroc de «prendre ses responsabilités, à déminer les zones situées à l’ouest du mur, à signer les accords d’interdiction des mines au sol et des bombes à fragmentations et à s’y conformer». Un texte qui a glissé entre les mailles du filet sans éveiller la moindre réaction du dispositif de validation.

Quelle est la réaction de la direction de la MAP face à de telles erreurs ? Nous avons posé cette question à des journalistes au sein de la MAP et leurs réponses furent éloquentes. «Ce genre d’erreurs est fréquent. Parfois la direction sévit contre le responsable de la gaffe. Des sanctions y en a eu, telles : des avertissements, des mises à pied de huit jours et même une révocation. Mais, ce n’est pas, toujours, la règle. Des fois, aucune mesure disciplinaire n’est prise contre la personne chargée de filtrer les dépêches en provenance de l’APS. C’est selon la tête du client», nous confie sous couvert d'anonymat, une personne travaillant au sein de la MAP.

La MAP ne détient pas le monopole de ces égarements

La presse écrite au Maroc a également succombé à la tentation du copier-coller malencontreux de journaux algériens ou espagnols. Les cas les plus éloquents, sont du quotidien Ittihad Ichtiraki et de l'hebdomadaire La Mañana. En plein début du gouvernement d’alternance dirigé par Abderrahman El Youssoufi, le journal de l'USFP publait un article sur le trafic de drogue. Le journaliste n'avait pas pris le soin de lire l’article jusqu’à sa fin, surtout qu'il provenait d'un support algérien. Or, le papier comportait des accusations contre feu Hassan II. Un règlement de compte. Une affaire vite oubliée après les excuses d’El Youssoufi envers le Palais. Quant au rédacteur, il avait écopé de quelques mois de suspension avant de réintégrer la rédaction.

Si cette affaire a été vite étouffée, celle de l’hebdomadaire hispanophone La Mañana avait pris le chemin des tribunaux. Janvier 2006, un papier sous le titre, au demeurant très alléchant, «Des Espagnols amis du Maroc» comportait, selon le procureur du roi près du tribunal de première instance de Casablanca des propos, attribués à des personnalités espagnoles, «attentatoires à l'intégrité territoriale et au régime monarchique». Là aussi le journaliste avait abusé du copier-coller. Cette erreur émanant d’un journal appartenant au très officiel groupe Maroc Soir avait précipité le départ du directeur général et l’arrivée du directeur actuel, Mohamed Jouahri.

Propagandistes
Auteur : DZFuria
Date : le 31 mai 2013 à 19h07
Yabiladi qui se plaint de la liberté d'expression?!! Je me marre. Le drame c'est que tous les journaux et sites marocains sont de la même mouture: celle de la propagande makhzenienne.
Difusión de la MAP.
Auteur : Galeon
Date : le 31 mai 2013 à 09h54
La diffusion de cette dépêche de la part de la MAP au sujet de notre Sahara,est impardonnable,à mon avis il faut châtié sévèrement au responsable de cette négligence .
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com