Menu

Article

Rafles de Subsahariens : La collaboration Maroc-Sénégal viole les droits des Sénégalais

Les rafles de Subsahariens par la police marocaine ont repris à Rabat. Les Sénégalais en font désormais autant les frais que les autres, en dépit de leur statut privilégié et de leurs droits. Hier, alors qu’ils manifestaient au sein de leur ambassade, à Rabat, ils ont été chassés par la police marocaine.

Publié
/DR MSF
Temps de lecture: 2'

Hier, mardi 29 mai, la police marocaine a donné l’assaut à l’ambassade sénégalaise à Rabat contre des manifestants sénégalais, a révélé l’AFP. Situation rocambolesque où l’ambassadeur du Sénégal au Maroc, absent, donne son autorisation par téléphone à la police marocaine pour pénétrer dans l’enceinte de l’ambassade et chasser ses propres ressortissants.

Une centaine de sénégalais avait organisé un sit-in à l’intérieur de l’ambassade. «Ils se plaignaient d'un acharnement de la police marocaine à leur égard. L'ambassadeur était absent mais il a autorisé les forces de l'ordre marocaines à se déployer à l'intérieur de l'ambassade pour les évacuer», a expliqué à l’AFP un fonctionnaire de l’ambassade sous couvert d’anonymat. Les affrontements ont duré près d’une heure, beaucoup de manifestants se sont échappés mais l’on ignore s’il y a eu des arrestations.

Ambassade immobile

Reste une question : pourquoi des Sénégalais iraient manifester auprès de l’ambassade du Sénégal contre des actions menées par la police marocaine ? Parce que l’ambassade se refuse à leur offrir le soutien qu’elle leur doit contre les rafles de la police marocaine, a expliqué l’un des manifestants, hier, à Stéphane Julinet, chargé de programme droit des étrangers et plaidoyer pour le GADEM.

«La police marocaine a raflé et expulsé sans examen des situations personnelles des dizaines de Subsahariens. Parmi eux, il y a donc des Sénégalais et certains sont parfois même en situation tout à fait régulière, mais la police s’en moque. Quand ils ont leur passeport, elle les confisque et ne les rend pas au moment de l’expulsion. Lorsque l’ambassade sénégalaise à Rabat récupère les passeports des expulsés, elle refuse également de les rendre», explique Stéphane Julinet.

Révolte des Sénégalais

Au lieu de demander des comptes au Maroc lorsqu’il expulse des Sénégalais, au lieu d’exiger que chaque situation individuelle soit examinée, au lieu de récupérer et de rendre les passeports à leur propriétaire, l’ambassade joue le jeu du Maroc. Preuve en est l’intervention de la police marocaine au sein même de l’ambassade. «C’est cet immobilisme qui a conduit les Sénégalais à faire un sit-in au sein de l’ambassade, hier», insiste Stéphane Julinet. En réalité, aucune ambassade des Etats subsahariens ayant des ressortissants au Maroc ne les aide réellement contre les rafles marocaines.

Seuls les Sénégalais se sont révoltés car ils ont en principe un statut particulièrement avantageux, par rapport à d’autres nationalités d’Etats subsahariens, au Maroc, grâce aux bonnes relations entre les deux pays. Ils n’ont pas besoin de visa pour entrer au Maroc. Comme les Européens, les Maliens, les Tunisiens, les Libyens et les Nigériens, ils ont le droit de rester 3 mois sur le territoire marocain en toute légalité. Les Sénégalais sont également dispensés d’autorisation de travail spécifique aux étrangers.

Refoulement pour tous

«Mais ces derniers temps, il a eu beaucoup de changement, notamment à Casablanca. Les Sénégalais ne sont plus à l’abri du refoulement», estime Camara Laye, secrétaire général de la section Travailleurs immigrés du syndicat ODT, sur RFI. «Les Sénégalais sont mieux organisés que d’autres communautés, ils étaient aussi moins affectés par la chasse aux noirs grâce à cette position plus privilégiée, ils réagissent d’autant plus vivement aujourd’hui qu’ils deviennent objet des rafles», explique Stéphane Julinet.

travailleur senegalais au maroc
Auteur : verite80
Date : le 19 juin 2013 à 17h45
Hormis le faite que les policiers marocains harcèlent les senegalais, il y'a aussi un point tres important a ne pas oublier c'est le travail des sénégalais au Maroc car il y'a des entreprises qui abusent de la situation défavorise des senegalais et du faites que les autorités sénégalaises pressentent au maroc se refusent de porter assistance aux senegalais/
Deux poids , Deux mesures
Auteur : mohamed alaoui
Date : le 31 mai 2013 à 16h42
Faut qu'on arrête ce sont des africains comme nous il ont le droit de venir chez nous pourquoi les européens voyage ou ils veulent mais pas les africains ??
Laisser passer
Auteur : hotmanbko
Date : le 30 mai 2013 à 19h29
Il faut que le maroc arrete de faire le policier des europeens qui eux jouent le double Jeu d'un cote ils meprisent les africains et ils leurs ferment leurs frontieres et de l'autre cote ils font senblant d'être humanistes pour faire porter le chapeau aux marocains que c nous les mechants et racistes Alors que c pas vrai. Le mieux c de les laisser les envahir pour voir comment ils vont les aqueillir
Voici la VRAIE réalité
Auteur : Said0ooo
Date : le 30 mai 2013 à 13h31
J'habite dans ce quatier de doha (route d'achaqar) à tanger, on a beau faire des plaintes contre les nuisances, les occupations illégales des appartements, nous sommes fatigués, on ne peut pas dormir à cause de leur bavardage incessant qui dure toute la nuit, et si par malheur ils habite dans votre immeuble, ils sont 50 dans un appartement, impossible de déscendre les escaliers, ils dorment dedans, ils pissent devant la porte de l'immeuble, ils jettent les ordures partout depuis les fenetres, ils n'ont pas d'eau, il cassent les compteurs d'eau, pour avoir l'eau, resultat des fuites d'eau partout...

Cher Julie,
Je vous invite chez moi ici a tanger, et si vous arrivez à passer une seule nuit ici, je vous offre 4000DH

C'est bien beau de faire l'humaniste, mais les marocains qui vivent devant ces subsahariens sont aussi des humains? non??

La solution c'est que l'europe donne l'argent au Maroc pour pouvoir les expulser directement chez eux, ou alors que l'europe ouvre ses frontières pour les accepter.

Nous autres maroccains, nous vivosn un vrai calvaire, venez voir par vous même, c mieux que de me lire
Quelles rafles???
Auteur : Said0ooo
Date : le 30 mai 2013 à 13h20
Mais de quelles rafles parlez vous???
SVP faites votre metier de journalistes et déplacer vous ici à Tanger au quartier DOHA (route d'achaqar), et vous allez voir ce que les africains font, ils forcent des appartement volent les fenetre et robineterie pour les vendre, impossible de dormir la nuit tellement ils sont nombreux...
La police marocaine ici a tanger, arrête au maximum une trentaine alors qu'il devrait y avoir au moins 5000 ici dans ce quartier, ensuite elle les relache quelques heures après...
J'ai vu les interventions de police, rien que ce matin, ces pauvres policiers se font insulté de fils de pute...etc
le maroc n'expulse jamais, faute de moyens, au pire ils ramène à oujda...

Arrêtez de faire le journalisme depuis vos bureaux, venez sur le terrain, la réalité est toute autres...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com